Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 22:01

merite-agricole_bis.jpg

 

 

Samedi 18 septembre : le maire de Brie-sous-Matha a reçu de Dominique Bussereau les insignes de chevalier du Mérite Agricole, pour services insignes rendus à l'Agriculture.

 

Le récipiendaire ne s'attendait pas lui-même à une telle distinction, généralement distribuée parcimonieusement pour maintenir la haute valeur de cette décoration.

 

En exclusivité pour le blog briellois, nous avons pu nous procurer une image de la médaille remise à l'heureux récipiendaire.

 

Il nous a expliqué lui-même la signification des gravures de cette belle médaille :

 

-1- le nettoyeur à haute pression, plus connu sous le nom de "kärcher", est un des symboles de la société sarkozienne. Un appareil destiné à nettoyer tout ce qui dérange le pouvoir en place : les étrangers, les opposants, ceux qui exercent leur esprit critique. Le mode d'emploi de l'appareil précise que sa mise en route se fait en prononçant la formule magique "casse-toi, pauvre con", invitant l'empècheur de tourner en rond à aller se faire pendre ailleurs.

 

-2- le round-up, produit-phare du miracle agricole du 21ème siècle. Ce miracle d'une agriculture qui laisse peu à peu à nos enfants une terre stérile et des eaux définitivement polluées. Selon le maire de Brie, un produit homologué, qu'on peut utiliser sans contrainte, de préférence dans les fossés et caniveaux d'eaux pluviales.

 

-3- la tronçonneuse, arme de choc du militant

 

le tout inscrit à l'intérieur d'un triangle équilatéral posé sur une de ses bases.

 

Au verso de la médaille, une inscription latine d'une très grande sobriété : "in vino veritas" (la vérité est dans le vin).

 

Très étonnante coincidence : cette phrase se trouve être également celle choisie par le maire comme devise de la commune de Brie-sous-Matha !!!

 

Pour ne pas être en reste, il a distribué une quantité impressionnante de médailles de la commune. Ministre, sénateur, ex-député, conseillère générale, parents et amis ont été copieusement arrosés.

Collectionneurs, c'est trop tard, les cours ont déjà chûté.

 

Dans son discours de remerciements, le maire a annoncé que désormais son plus grand bonheur serait de se voir remettre les palmes académiques. La demande a été aussitôt transmise au ministre de la Culture.

Repost 0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 14:24

maire_grandes_pompes.jpgUne inauguration en grandes pompes

 

Samedi 18 septembre, à 11 heures, un jardin avec jeux pour enfants va être inauguré en grandes pompes à Brie-sous-Matha.

Les invités à cette brillante cérémonie sont tout le gratin local et départemental, pour ne pas dire national.

- Dominique Bussereau, Président du Conseil Général de la Charente-Maritime, secrétaire d'Etat aux transports, ex-conseiller régional démissionnaire

- Frédéric Brassac, sous-préfet de Saint-Jean d'Angély

- Michel Doublet, sénateur-maire, président de l'association des maires de la Charente-Maritime, vice-président du Conseil Général 17, président du Syndicat des Eaux de la Charente-Maritime

- Catherine Quéré, députée de la Charente-Maritime

- Françoise Mesnard, vice-présidente du Conseil Régional de la Région Poitou-Charentes

- Corinne Imbert, vice présidente du Conseil Général, conseillère générale du canton de Matha
- les maires des communes du canton de Matha.

 

En avant-première, le blog "Briellois" vous fait découvrir en images ce jardin qui va être inauguré le 18 septembre et invite les visiteurs de ce blog à se livrer à un classique petit jeu :

 

Cherchez l'erreur

Elle saute tellement aux yeux que vous n'aurez pas à chercher longtemps.

Si vous pensez l'avoir trouvée, vous pouvez laisser un message à la fin de cet article.

Pour ménager un certain effet de surprise, les commentaires ne seront publiés qu'après l'inauguration.

 

L'erreur a été détectée :

- A tout ministre, tout honneur : même Dominique Bussereau, plus connu pour ses fonctions de ministre sarkozien des tranports que pour ses compétences en aménagement de parcs et jardins, l'a fait remarquer au maire : des bancs pour permettre aux parents de s'asseoir pendant qu'ils accompagnent leurs enfants dans l'aire de jeux ne seraient pas un luxe inutile.

- les visiteurs du blog ont été unanimes : Voir leurs commentaires

 

Une autocratie doublée d'une absence totale de sens pratique ont des limites allègrement franchies par le maire de Brie-sous-Matha.

 

 

2010-09-15_jardin_00_resize.JPG 2010-09-15_jardin_01_resize.JPG
 2010-09-15_jardin_02_resize.JPG  2010-09-15_jardin_03_resize.JPG
 2010-09-15_jardin_04_resize.JPG  2010-09-15_jardin_05_resize.JPG
 2010-09-15_jardin_07_resize.JPG
2010-09-15_jardin_08_resize.JPG
Repost 0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 09:57
Glumineuse01.gif Glumineuse01.gif

La fin d'une année est traditionnellement le moment des rétrospectives et des bilans.

calendrier_2009.gifEn mars 2008, la liste que j'ai présentée aux élections municipales s'appelait "Ne laissons pas couler Brie". Qu'en est-il aujourd'hui ?

Brie a énormément coulé en 2009... et a fait couler beaucoup d'eau, d'encre, de salive, de rejets polluants et d'octets.

Sur cette page, la rétrospective de l'actualité municipale brielloise, observée par le blogueur au cours de l'année 2009. Prochainement, le bilan.

 Mois Faits et commentaires
Janvier

Le lien permet d'accéder à tous les articles du mois.
4 maires en moins de 4 mois : record de France ?

Le 18, à la cérémonie traditionnelle des voeux, le Maire annonce sa démission, la commune étant, selon ses propos, "devenue ingérable (1)".
Ce faisant, il lance une partie de chaises musicales qui a beaucoup amusé les spectateurs et la presse locale, régionale et nationale.
Le jeu s'est déroulé de janvier à mai.



A = Bernard Goursaud - B = Michelle Guillaume - C = Pierre Speletta

Le but de cette opération était d'obliger le Préfet à dissoudre le Conseil Municipal. Il n'a pas été dupe de cette mascarade.


(1) Brie-sous-Matha, commune ingérable ?

chaperon_rouge_maire.gifIngérable a deux sens :
1° impossible à gérer ;
2° que l'on peut avaler.

J'ai toujours pensé que le maire, compte tenu de la majorité dont il dispose au conseil municipal, avait nécessairement utilisé le second sens.


La commune de Brie, de sa petite voix tremblante :
- "Oh !  Maire-grand, comme vous avez de grandes dents,".
- "C'est pour mieux t'ingérer, mon enfant !"

Février Le 24, la partie de chaises musicales est en cours : La 1ère adjointe est élue maire (voir janvier)
Mars Tentative avortée de prise illégale d'intérêts par le Maire - Brie et la CDC - Prix Phylloxéra

Le 10, au conseil municipal, Bernard Goursaud (ex-maire, 2ème adjoint) fait une première tentative pour échanger un terrain avec la commune, en essayant de réaliser ainsi une plus-value de près de 40 fois la valeur d'origine de sa terre. Le conseil municipal, perturbé par cette demande manifestement illicite, hésite et reporte le sujet à plus tard (voir en novembre).


tous_maire.gifToujours au cours de cette même séance, la majorité du conseil municipal vote la sortie de la commune de Brie-sous-Matha de la CDC du Pays de Matha. Cette délibération est retoquée par le Sous-préfet. Elle sera annulée par le conseil municipal le 26 juin.

Le 28, la partie de chaises musicales se poursuit : L'ex-2ème adjoint est élu maire (voir janvier)

L'association ANLP décerne le Prix PHYLLOXÉRA (détériorations graves de la vallée) à la commune de Brie sous Matha pour les décharges dangeureuses qui se développent dans ses carrières, et à l'inertie des élus sur cette atteinte à l'environnement, aux conséquences imprévisibles.
Avril Nous entrerons dans la carrière... (air connu)

Le 28, l'entreprise Hidreau BTP extrait des matériaux de la carrière communale de Berlaigne, en toute illégalité.

Il faudra deux interventions successives de la gendarmerie, les 28
et 29, pour quelle cesse enfin ses extractions.

Le Maire s'en fout... 

Mai Le siège de Brie-sous-Matha par une armée de québécois

La Mélie : D'après nout ouésine, une bande à mina de Québécois va bintout agrapiner nout minzon.
Utrope : Liète mé cllouner. Pi, au souère, veurse pas tant de cougnat dans ton tileul(1).

Le 6, fin d'une rumeur lancée par l'entourage du maire : l'invasion de la commune par une horde de québécois n'a pas eu lieu. Ouf, on respire. L'état d'urgence et le couvre-feu sont levés !!!

Le 7, la partie de chaises musicales s'achève : L'ex-ex-maire est réélu maire. Retour de tous à la case "départ" (voir janvier).

(1) D'après notre voisine, une horde de Québécois va bientôt nous prendre notre maison - Laisse-moi dormir. Et, le soir, ne verse pas tant de cognac dans ta tisane.
Juin vomir_2.gifProcédé déloyal du maire

Le 19, au cours du conseil municipal, le maire fait voter sur un projet de délibération. Après négociation du texte, il obtient l'unanimité des conseillers. Puis il publie une délibération officielle différente de celle sur laquelle il a fait voter. Le procédé d'un faussaire tout à fait déloyal.


Beurrp ! Excusez-moi, j'ai eu un renvoi.

Juillet Sécheresse : Brie, le Versailles de la Saintonge - Mairie en berne

La Charente-Maritime connaît une grave sécheresse. A Brie-sous-Matha, la fontaine coule à flots, par pompage. Le Maire, sollicité pour faire cesser ce gâchis, poursuit le pompage tout l'été. Les nappes phréatiques sont au plus bas, mais le maire de Brie-sous-Matha s'enorgueillit d'être Roi-soleil dans le Versailles d'une Saintonge en cruel manque d'eau. Alors, il pompe...



14 juillet, jour de la fête nationale, puis de nouveau le 19, la commune est en berne. Le maire a oublié de mettre des drapeaux à la mairie. Il justifie son oubli en expliquant que la commune manque de drapeaux et qu'il n'a pas reçu celui qu'il a commandé.


La mairie de Brie le 30 mai 2009













La mairie de Brie le 14 juillet 2009


Août Je pompe, donc je suis

Le pompage et le vidage des nappes organisés par le maire se poursuivent à Brie. La situation des réserves en eau en Charente-Maritime est encore plus catastrophique qu'en juillet. Le maire s'en fout. "Je pompe, donc je suis" (devise shadok).



Le 10, le Sous-préfet retoque une nouvelle délibération du conseil municipal. Le maire avait fait approuver par sa majorité le recours à un huissier payé avec les finances communales pour aller faire des constats dans les carrières et décharges des autres communes du canton. Monsieur le Maire, occupez-vous de ce qui vous regarde, dit le sous-préfet.
Septembre Les chaises vides de la commission Environnement - Dominique Bussereau et les carrières-poubelles de Brie

Le 15, le maire reproche au blogueur de n'avoir pas encore réuni la commission communale "environnement" où il l'a nommé président le 26 juin précédent. Le 24 septembre, le blogueur la réunit. Les deux membres de cette commission appartenant à la majorité du maire n'y participent pas, sans excuses. Il en est de même lors de la réunion suivante, le 21 octobre.

Le 29, Dominique Bussereau, président du Conseil Général de Charente-Maritime, écrit au blogueur à propos des carrières-poubelles de Brie-sous-Matha.


Octobre La sorcière Cracra sent très mauvais et pollue les eaux de Brie

Le 2, anticipant les festivités d'Halloween, la sorcière Cracra déverse dans le réseau des eaux pluviales de la commune le fond de ses cuves à vendange. Elles n'avaient pas été nettoyées depuis un an. Pour les riverains, la fête n'est pas un vain mot : odeur pestilentielle et pollution du ruisseau.

Le blogueur a porté plainte.

Il se raconte que la sorcière Cracra n'aurait pas aimé.
Novembre Un Conseil de famille remplace le Conseil Municipal - Jackpot briellois - Rapport de la DRIRE

brie_banane.jpgLe 4, le maire organise une réunion publique, à la suite de la plainte pour pollution portée par le blogueur. En fait de réunion, lui et sa famille ont pris à partie les opposants présents ou présumés, les ont calomniés. Le blogueur absent, a servi de bouc émissaire : c'est de lui que viennent tous les malheurs du maire. Les pouvoirs publics, les autres habitants du canton, une partie de la presse sont accusés de s'acharner sur lui. Un déni de démocratie locale exposé devant des témoins héberlués.

Le drapeau d'un royaume bananier héréditaire (R.A.B.) flotte sur Brie-sous-Matha

Le 6, le maire fait une nouvelle tentative pour échanger des terres avec la commune en faisant une plus-value de près de 40 fois la valeur initiale de sa terre agricole. La majorité du conseil municipal approuve cette nouvelle tentative de prise illégale d'intérêts.
- Merci...
- Y'a pas de quoi...

Le rapport d'enquête de la DRIRE sur les carrières et décharges de Brie (du 06/10/2008), accablant pour le Maire et la municipalité, est enfin connu. Visiblement, le maire a décidé de l'ignorer et il l'a caché au Conseil Municipal. Sa responsabilité personnelle et celle de la commune sont engagées. Le Maire s'en fout ...
Décembre 06033_redimensionner.jpgLe Maire : le bien public qui est à vous est à moi

Le 4, au conseil municipal, le maire révèle qu'il (la SARL Goursaud) occupe depuis 2004, sans titre et sans payer de loyer à la commune, le bâtiment public des ex-"Vignerons Charentais". Où il y a de la gène, il n'y a pas de plaisir ! (voir ici)


Au même conseil, le maire dissout la commission municipale "environnement".
(voir ici)
Repost 0
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 13:37
Le 30 mai 2009, le comité de jumelage de Brie-sous-Matha - Villeneuve-du-Paréage (Ariège) fêtait le 10ème anniversaire du jumelage.

Devant une mairie pavoisée, et en présence de Madame la Conseillère Générale et d'autres personnalités locales, on inaugurait en grandes pompes une signalisation routière digne de l'évènement.

 Nouveau : une mise à jour du 29 juillet : voir ici




Le jeu des 4 erreurs. A vous de trouver les différences !

Deux mois plus tard, le vendredi 24 juillet 2009, notre reporter a fait le tour des entrées de la commune et des panneaux de signalisation

Il vous propose un jeu bien connu : il s'agit, en observant les 4 images ci-dessous, de découvrir les 4 erreurs qui y sont cachées.

Si vous ne trouvez pas, la solution du jeu est indiquée en bas de cet article. Essayez de trouver avant d'aller voir la solution.

Panneau n° 1 - Entrée nord de Brie, route de Lousignac, le 24 juillet 2009 à 14 h 03


Panneau n° 2 - Entrée ouest de Brie, route de Matha, le 24 juillet 2009 à 14 h 11

Panneau n° 3 - Entrée sud de Brie, route de Bréville, le 24 juillet 2009 à 14 h 14

Panneau n° 4 - Entrée sud-ouest de Brie, route de Gadeville, le 25 juillet à 14 h 18
Il n'y a rien à voir : le panneau avait été enlevé pour la photo de l'inauguration, le 30 mai. Depuis cette date il n'a pas été remis à sa place d'origine. Le Maire accusera-t-il le blogueur de l'avoir dérobé pour décorer son jardin ?

Les autres accès à Brie ne portent pas de panneau de signalisation.
 
Le problème, à Brie, c'est que le personnel communal, quoique nombreux, est débordé.
 
A cause du blogueur, dit le Maire.
 
Repost 0
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 17:00

Nous exposons ensemble, au château de Neuvicq-le-château, du 7 au 20 juillet - tous les jours (sauf mardi) de 14 h 30 à 18 h 30 - entrée 1,50 € - exposition organisée par l'AMACS.
 
Vous pouvez aussi retrouver nos travaux et chefs-d'oeuvres sur le net
 

Ingrid JOBET, tisserande à Brie-sous-Matha : la lirette, un produit traditionnel revisité par des idées neuves - site "Graine de fil"

Gérard GENESTIER, tourneur sur bois à Lévignac-de-Guyenne, fidèle exposant de la Fête du Bois de Bréville : l'alliance des belles essences de bois et du cuivre - site "
Le Bois de Coeur"

Pierre COLLENOT, photographe amateur à Brie-sous-Matha : les fractales, images fantastiques créées à partir de formules mathématiques -
Mes albums photo en ligne


et, pour vous donner envie de visiter notre expo : un avant-goût ici

Repost 0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 09:11

Aujourd'hui, le tourisme ne peut se développer sans un environnement de qualité. 
 
Les critères environnementaux font partie de l'ensemble des critères qui déterminent le choix d'un lieu de villégiature.
 
Une commune rurale qui veut développer ses atouts de "tourisme vert", comme c'est le souhait de Brie-sous-Matha, doit aujourd'hui offrir un environnement de qualité. Si elle ne le fait pas, les touristes savent trouver facilement d'autres destinations.
 
J'en veux pour preuve la course annuelle des lieux touristiques aux rubans, de préférence bleus ou verts. Chacun recherche une image symbolique des qualités environnementales qui ont été développées par l'action des municipalités et de tous les acteurs intéressés.


Pour cela, l'environnement communal doit être géré, comme doivent l'être les finances, la voirie ou le personnel communal.

Gérer, quand il s'agit d'environnement, cela signifie à la fois :
- privilégier la concertation et le partenariat entre tous les acteurs,
- aménager et protéger,
- informer et sensibiliser tous les acteurs,
- donner en tant que collectivité publique l'exemple des bonnes pratiques, et s'interdire les mauvaises, celles qui polluent, 
- avoir le courage civique et politique (au sens premier du mot) de faire cesser et de sanctionner les mauvaises pratiques,
- ne pas tenter de "diaboliser" ceux qui pensent et disent que l'environnement (à commencer par l'environnement communal) est un bien commun très respectable, et agissent en ce sens.

 
Faire que le tourisme dans la commune devienne l'affaire de tous

Entre autres conditions, il est nécessaire que la gestion financière des équipements collectifs destinés au tourisme soit totalement transparente. Depuis des années, le habitants de Brie se plaignent du manque de transparence de cette gestion et de l'impossibilité d'obtenir des informations sur les résultats financiers des équipements touristiques collectifs. C'est une mauvaise façon de leur dire que le tourisme local n'est pas leur affaire. Cela doit être changé à Brie-sous-Matha, et les habitants doivent être écoutés.
 
Avec tout cela, il y a sûrement de quoi faire un tube de l'été qui ne soit pas une vieille rengaine usée.
  (C'était le tube 2008)

Repost 0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 14:15
La neige est rare à Brie-sous-Matha. Il se passe bien souvent des hivers sans flocons. L'hiver 2008-2009 échappe à la règle. C'est l'occasion de présenter quelques images croquées ce matin du mardi 6 janvier au détour des rues et des chemins de la commune

Le Grand Hiver ?


En 1709, il y a 300 ans très exactement, nos ancêtres ont connu un "grand hyver" qui a marqué durablement les mémoires. Pour en savoir plus, vous trouverez, sur mon site Histoire Passion, 20 témoins du temps qui racontent leur "grand hyver" en Saintonge, Aunis et Angoumois. Voir cette page : 1709 - L'année du grand hiver : les témoins nous racontent

En parcourant ces témoignages extraordinaires, vous découvrirez que l'hiver 2008-2009 a encore beaucoup à faire pour s'inscrire au Livre des records

Repost 0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 12:44

L'année 2008 a apporté quelques changements dans la vie de notre petite commune de Brie-sous-Matha.
Ces changements sont encore très insuffisants, et il reste encore beaucoup à faire pour continuer dans cette voie, pour lui permettre de retrouver enfin une situation normale.
 
Je remercie toutes les personnes qui font confiance à celles et à ceux qui se sont lancés dans cette action.
 
Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2009.
 
A bientôt sur le blog "Briellois".

Pierre Collenot

Repost 0
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 17:07
Le traditionnel arbre de Noël de la commune de Brie, qui réunit petits et grands à l'approche des fêtes de Noël, a eu lieu dimanche 14 décembre.
 
Un excellent spectacle, sous le titre "Chatô" a été présenté par l'Association
Et toute la Compagnie : un conte (avec prince et princesses) raconté sur un ton allègre et malicieux, avec musiques originales, chants, danses, et sketches.

La troupe, constituée de 8 personnes, est d'un bon niveau professionnel. De vrais musiciens, avec de vrais instruments (guitares, banjo, accordéon diatonique, clarinette, flute), de vrais chanteurs (sans play-back), de vrais danseurs (sans fils au-dessus).
 
Un vrai moment de plaisir pour les enfants et les adultes.
 
On ne peut que recommander cette troupe pour une animation réussie. Elle le mérite.



Pour en savoir plus sur ce groupe
Repost 0
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 08:55
Le 400ème anniversaire de la fondation de Québec par les saintongeais Samuel Champlain et Pierre Du Gua de Monts est l'occasion de manifestations culturelles, de contacts.
 
Toutes les communes du département, et plus particulièrement celles qui ont été le point de départ d'émigrants vers la Nouvelle France, ont été invitées par courrier à participer à ces manifestations.

La commune de Brie-sous-Matha, qui est  le berceau de deux familles d'émigrants,
  • les Neau (Pierre Neau dit Labrie)
  • et les Mailloux (les deux frères Michel et Pierre Mailloux dit Desmoulins et la femme de Pierre, Jeanne Mercier)
était tout à fait concernée par ces manifestations.

Le courrier reçu par le Maire à ce sujet est probablement passé à la poubelle, et le Maire n'a même pas évoqué ce sujet devant le conseil municipal.

Monsieur le Maire éviterait-il, pour les habitants de Brie, tous les contacts qui ouvrent l'esprit sur le vaste monde ? Serait-il tenté par le révisionnisme historique ?

Dommage pour eux.

Mais à Brie-sous-Matha, il y a aussi, heureusement, des habitants qui s'intéressent à l'histoire de la commune et à l'amitié franco-québécoise.
 
Malgré l'absence officielle de la commune dans ces célébrations, ils transmettent leur amical souvenir à tous ceux qui ont leurs racines à Brie-sous-Matha.


Au sujet des familles émigrantes provenant de Brie-sous-Matha, voir :
Repost 0