Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 11:48
Episode n°1 : Madame Goursaud me demande d'être candidat

Le 24 janvier 2008, Madame Catherine Goursaud écrit dans les commentaires du blog "Briellois"

ALORS ! COURAGE  ! (il en faut parfois , autre que virtuel ,courage, AUX URNES CITOYEN COLLENOT !
Catherine OLIVRE, épouse  de Bernard GOURSAUD.


Cette demande de Catherine GOURSAUD m'a réellement décidé à être candidat, à un moment où cette idée ne m'avait pas encore effleuré l'esprit. J'ai senti dans sa phrase une attente partagée par de nombreux Briellois. Je n'ai pas voulu décevoir un souhait exprimé avec autant de conviction, et je me suis dit  "Aux urnes, citoyen Collenot !"


Episode n°2 : Elu au deuxième tour, grâce à la tactique du Maire

Tout le monde sait à Brie que c'est Monsieur le Maire qui m'a fait élire au deuxième tour, pour deux raisons bien connues :
  • il n'a pas voulu décevoir son épouse qui avait demandé le 24 janvier que je sois candidat
  • il a soutenu deux candidates contre moi, en sachant que c'était la seule solution pour que je sois élu

On peut dire qu'au cours de cette campagne électorale, la famille Goursaud a vraiment tout fait pour me faire élire au Conseil Municipal de Brie.


Episode n°3 : le 8 avril, les habitants de Brie demandent la démission du Maire

Monsieur le Maire raconte complaisamment, dans le compte-rendu du Conseil Municipal du mardi 8 avril, qu'au cours du show public qu'il avait organisé après la séance sur le budget, son épouse a demandé ma démission du conseil municipal.
 
La réalité n'est pas celle qu'il décrit :

Lorsque des gens dans la salle se sont levés pour approuver sa demande, j'ai pensé que Madame Goursaud avait dû oublier dans quelles circonstances j'avais été élu, grâce à elle et à son mari

Et j'ai compris que les gens qui s'étaient levés demandaient en réalité la démission du Maire (et tout simplement qu'il tienne ses promesses à ce sujet), un maire qui avait tout fait pour faire élire un conseiller municipal aussi ingrat envers lui.
 
Je ne suis pas le seul, dans la salle, a avoir compris cela.
 
Ce n'est pas du tout ce qu'il raconte, dans le compte-rendu du conseil du 8 avril 2008 : sur ce sujet et sur de nombreux autres points de l'ordre du jour, je me demande même si le Maire et moi nous assistions au même Conseil Municipal, ce jour-là !

Je reviendrai un peu plus tard sur d'autres aspects de cet étrange compte-rendu.
 
A suivre
Repost 0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 19:29

Pierre COLLENOT - 61 voix, élu
Laurence GEOFFROI - 38 voix
Armelle VIN - 35 voix

Je remercie les électrices et les électeurs de Brie qui m'ont accordé leur confiance.

Pour moi, cette élection n'est pas un aboutissement,
mais le début d'un travail qui ne sera certainement pas facile.

Je me battrai avec toutes mes convictions et mes moyens pour sortir Brie de l'ornière où elle est tombée, et pour que ses habitants retrouvent le plus tôt possible des raisons d'être fiers de leur commune.


Le blog "briellois" continuera plus que jamais à jouer son rôle d'information.




Just a joke, mais après une campagne difficile, ça fait du bien de décompresser !
Jeudi, la fille du maire a distribué dans la commune une espèce de torchon où elle me traitait de pervers.
Ce soir, au moment du résultat, j'ai eu un grand moment de satisfation en voyant son père vert ...
Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 08:27
Ne laissons pas couler Brie
Pierre Collenot

57 briellois ont donné un signal fort

Merci aux 57 brielloises et briellois qui, dimanche dernier, ont soutenu ma candidature et ont donné un signal fort.

57 voix pour un habitant connu, mais récent, contre les 88 voix du Maire sortant, encore plus connu : j’ai reçu ce message comme un bel encouragement à poursuivre l’action commencée.

Ce résultat confirme que les briellois ont besoin d’avoir, au sein du Conseil Municipal :
  • plus de personnes qui ont envie de savoir ce qui se passe pour la commune.
  • plus de personnes capables de poser de vraies questions et d’exiger de vraies réponses
  • plus de gens qui demandent les preuves de certaines affirmations, pour permettre à tous de vérifier si elles sont fondées.
  • plus de gens qui font entendre leur voix pour que les décisions du Conseil Municipal soient effectivement respectées et non bafouées.
  • plus de gens qui informent leurs concitoyens sur ce qui se passe dans ces conseils, et sur la situation réelle de la commune.

Vous savez que vous pouvez compter sur moi pour jouer ce rôle dans le Conseil Municipal.

Se sentant menacé par la révélation des résultats de sa gestion de la commune, Mr le Maire m’a fait citer devant le Tribunal de Grande Instance de Saintes, malgré l’avis contraire qu’il avait eu de son conseil municipal à ce sujet.

Dans le document qu’il avait fait distribuer à Brie le 21 janvier dernier, Monsieur le Maire avait écrit : Le Conseil Municipal de Brie-sous-Matha, unanimement et avec force a donc décidé de ne pas polémiquer sur les allégations de Monsieur Pierre COLLENOT et ce, afin de conserver les bonnes relations entre les « Briellois ».
De son Conseil Municipal, unanime et fort, « nout’Maire, il n’en a soussiance de reun »

L’audience a eu lieu mardi 11 mars. Le juge a dit qu’il rendrait sa décision le 25 mars, après les élections. Il semblerait que mon blog ne crée pas un trouble qu’il soit urgent de faire cesser.

Les documents que Monsieur le Maire a fourni au tribunal à cette occasion montrent très clairement que :
  • La situation financière de la commune est bien comme je la décris, vraiment catastrophique, et on peut se demander avec raison comment la commune va échapper à une hausse des impôts. Ce sont toujours les habitants qui paient les erreurs de gestion. A Brie, encore plus qu’ailleurs, ils ont le droit de pousser « le Cri du contribuable ».
  • Nos chemins communaux : le budget 2008 prévu pour leur entretien a été ponctionné de 13.212,13 €, pour payer la dette scolaire. Dans quel état vont-ils bientôt être ?
  • Il ressort également de ces documents que le Maire a amené la commune dans cette situation, en agissant contre l’avis de son Conseil Municipal, et tout particulièrement dans le domaine de la dette scolaire, en accumulant les retards, avant de payer, contraint et forcé. En agissant ainsi, il a fait subir à la commune et à ses habitants des pénalités d’un montant de 9.000 €, qui auraient pu être évitées.

Je tiens ces documents à la disposition de toutes celles et ceux qui ont envie de savoir.

Le conseil municipal de Brie doit être respecté dans ses décisions.
Je m’y emploierai de toutes mes forces.


Non à « la continuité de l’action municipale »   
Oui à un projet pour l’avenir de Brie

Le 16 mars, votre choix sera clair,
et vous voterez dans l’intérêt de Brie.


Le Candidat               Pierre Collenot
Repost 0
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 18:21
A Brie, il y aura un troisième tour aux élections municipales.

Ce n'est pas parce que les élections à Brie risqueraient d'être invalidées.

Non, le troisième tour aura lieu à une date encore inconnue, mais avant le 15 avril 2008 (1).

Ce troisième tour : ce sera la présentation du budget 2008 de la commune au conseil municipal.

Pour éviter la sanction des électeurs à cause d'une situation financière calamiteuse, Mr le Maire s'est bien gardé de présenter le budget 2008 avant les élections (plusieurs communes du canton ont déjà présenté leur budget 2008, sans attendre le 15 avril).

Pourquoi Mr le Maire n'a-t-il pas présenté ce budget avant les élections ?


Rappelons la situation de la commune de Brie :
  • la mise en demeure de la Chambre des Comptes de payer la dette scolaire, plus le reste de la dette scolaire pour les dernières années non-payées (années scolaires 2006-2007 et 2007-2008 pour Haimps-Sonnac, années scolaires 2005-2006 et 2006-2007 et 2007-2008 pour Matha) a mobilisé et va mobiliser en 2008 environ 75% des recettes fiscales de la commune.
  • cette somme n'avait pas été inscripte sur le budget de la commune
  • alors, comme je posais déjà la question précédemment sur ce blog, qu'est-ce qui va trinquer ?

La réponse à cette question est connue, imposée à la commune par la Chambre des Comptes
, la voici. Les postes du budget 2008 de la commune qui sont touchés sont les suivants :
 
  • Entretien des bâtiments : 8.000,00 € pris sur ce budget pour payer la dette scolaire sur un budget de ? (ce chiffre sera indiqué après la présentation du budget) : il reste donc ? pour ce poste.
  • Voies et réseaux : 13.212.13 € pris sur ce ce budget pour payer la dette scolaire sur un budget de ? (ce chiffre sera indiqué après la présentation du budget) : il reste donc ? pour ce poste. Les chemins de Brie sont déjà en bien mauvais état. Fin 2008, sans argent dans les caisses, qu'en restera-t-il ?
  • Immobilisations en cours : 12.800,00 € pris sur ce ce compte pour payer la dette scolaire. Ce compte est alimenté, côté ressources, par des remboursements de TVA (FCTVA). Cette ressource étant absorbée par le remboursement, quelle capacité d'investissement reste-t-il à la commune pour 2008 ?

Compte tenu de ces éléments, deux questions reviennent, lancinantes :
 
 
  1. Comment la commune va-t-elle boucler son budget 2008 sans augmenter les impôts ?
  2. undefinedAvec quel argent la commune va-t-elle financer ses deux projets annoncés : le lotissement communal et l'aménagement des bâtiments de la Mairie ?
    • En augmentant les impôts ? (Brie a déjà le record cantonal)
    • En augmentant l'endettement de la commune ? (autre record cantonal)
    • En gagnant la super-cagnotte du Loto ?

Un troisième tour des élections municipales à Brie qui réserve à ses habitants de très mauvaises surprises.

C'est cela "la continuité de l'action municipale" annoncée par notre Maire.

(1) En année normale, avant le 31 mars, et en année de renouvellement du conseil municipal, avant le 15 avril.


Commentaire ajouté par le blogueur le 14 mars

Des photocopies de cette page ont été distribuées par le Maire aux habitants de Brie le 14 mars, avec le tract appelant à voter pour la 11ème personne de sa liste, non élue au 1er tour.

Je le remercie de diffuser cette information, qui permet aux habitants de Brie de connaître les effets sur le budget 2008 du paiement de la dette scolaire. Quel dommage pour les habitants de Bie qu'il n'ait pas commencé plus tôt à diffuser ces informations.

Nous avons donc bien rendez-vous pour un troisième tour.
Repost 0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 11:31
Liste « Ne laissons pas couler Brie » - Pierre COLLENOT

Brie-sous-Matha - Elections municipales des 9 et 16 mars 2008


Merci aux 57 électeurs
qui m’ont apporté leur voix
et soutenu ma démarche.

Au 2ème tour, vous confirmerez votre volonté et en m’élisant au Conseil Municipal, vous direz clairement que vous ne voulez pas de la continuité promise :

Elle a déjà amené la commune de Brie à sa ruine, a coûté beaucoup trop d’argent aux Briellois et ils vont continuer à payer de leur poche les conséquences financières d’une gestion calamiteuse.

Toute année perdue est une année qui coûtera un peu plus aux Briellois.

Vous ne laisserez pas la commune couler !

Pour en savoir plus : rencontrons-nous – Tél. 05.46.59.04.51
et sur mon blog http://briellois.over-blog.com




Résultats provisoires(1) du 1er tour

Inscrits : 169
Votants : 137
Blancs/Nuls : 4
Valablement exprimés : 133

Sont élus dès le 1er tour :
SABOURAUD Christine : 113 voix
SPELETTA Pierre : 106 voix
GUINDANT Françoise : 102 voix
ADAM Michel : 92 voix
BLANCHET Natacha : 90 voix
GOURSAUD Bernard : 88 voix
TEXIER Jean-Louis : 85 voix
GUILLAUME Michelle : 79 voix
ROBIN Robert : 71 voix
LABROUSSE Jean-Jacques : 70 voix

Les autres candidats ont obtenu :
VIN Armel : 63 voix
COLLENOT Pierre : 57 voix
GEOFFROI Laurence : 55 voix

(1) dans l'attente des décisions de la commission électorale.
Repost 0
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 18:19
Monsieur le Maire, c'est bien de commencer des phrases ...
... c'est encore mieux de les terminer.                     


A propos des impôts à Brie


Le début de la phrase : Les taux d'impositions sont restés les mêmes depuis 1990 ...
(tract distribué aux Briellois le 4 mars 2008)

La fin de la phrase : heureusement pour les habitants qu'ils n'ont pas été encore augmentés, alors que les impôts à Brie sont déjà depuis 1990 les plus élevés de tout le canton.

A propos des chiffres et informations publiés sur ce blog

Le début de la phrase : Les éléments que M. Collenot avance, où en a-t-il eu connaissance, et comment les interprète-t-il ?
(tract distribué aux Briellois le 7 mars 2008)

La fin de la phrase : il les trouve sur le site internet du Ministère des Finances, auquel tout citoyen a librement accès, et dans le rapport de la Chambre Régionale des Comptes, consultable par tous en Mairie ; après, il suffit de savoir lire pour comprendre.

A propos d'une procédure judiciaire en cours

Le début de la phrase :  Cette affaire devait passer en référé le mardi 4 mars 08, Mr Collenot en ayant demandé le report après les élections, le jugement sera rendu le mardi 11 mars...
(tract distribué aux Briellois le 7 mars 2008)

La fin de la phrase : Mr Collenot a obtenu le report parce que moi, Bernard Goursaud, je n'avais pas fourni à mon avocat, dans les délais normaux, la pièce n° 3 du dossier, ce qui rendait impossible la tenue de l'audience au jour dit.
Repost 0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 01:53
Cette profession de foi a été distribuée aux habitants de Brie le 5 mars 2008.

Ne laissons pas couler Brie

Pierre Collenot

Pourquoi la commune de Brie va-t-elle si mal ?
La commune de Brie a réussi, en quelques années, à décrocher, dans le canton de Matha, trois records qui font bien du mal à ses habitants (chiffres provenant du Ministère des Finances) :
  • le record des impôts communaux (en 10 ans, cela a coûté en moyenne à chaque habitant de Brie près de 800 euros de plus d’impôts que dans les autres communes comparables du canton). En 2006, la somme des 4 impôts locaux à Brie-sous-Matha était 2 fois plus élevée que dans la moyenne de toutes les communes de France de moins de 250 habitants. (370 € à Brie contre 195 € pour l’ensemble de la France).
  • le record de l’endettement : à Brie, la dette est de 1643 € par habitant, alors que la moyenne du canton est de 758 €. Cette dette a été multipliée par 2 de 2001 à 2006.
  • le record des dépenses de fonctionnement (791 € par an par habitant, contre 494 € pour la moyenne des 9 communes du canton comparables à Brie par la taille, et 549 € pour l’ensemble des communes du canton).
Quand une commune cumule trois records de ce type, et qu’elle ne prend pas les grands moyens pour redresser la barre, chacun sait bien qu’elle va inéluctablement vers une catastrophe.

Brie est une commune qui fait depuis trop longtemps payer trop d’impôts à ses habitants,
Brie est une commune qui vit au dessus de ses moyens,
Brie est une commune trop endettée.
Voilà pourquoi « la continuité de l’action municipale » qui nous est promise est ce que nous devons surtout éviter à Brie.

Un véritable projet pour Brie


Non à « la continuité de l’action municipale »             Oui à un projet pour l’avenir de Brie

 
  • Rétablir la situation financière de la commune, pour lui redonner un avenir. Aujourd’hui, résultat d’une mauvaise gestion, les caisses de Brie sont vides, ses dettes sont alarmantes, et elle vit largement au-dessus de ses moyens. C’est une situation qui coûte cher à ses habitants et qui exige un traitement urgent. Dans ce domaine, non à la continuité, mais oui à un changement radical de cap.

  • Redonner à notre commune l’image qu’elle mérite dans notre canton. Après 10 années d’une obstination sans raison en matière de dépenses scolaires, Brie est considérée comme une commune irrespectueuse de ses obligations. Dans ce domaine, non à la continuité, oui au retour à la raison.

  • Rétablir la transparence de l’action municipale :
    • Gîtes communaux : une bonne chose pour la vie locale, mais une municipalité se doit de dire ce que cela coûte et ce que cela rapporte
    • Salle des fêtes : les Briellois en sont fiers, à juste titre, mais combien cela coûte, combien cela rapporte ?
    • Logement sociaux : la même question.
                     Dans ce domaine, non à la continuité, oui à la transparence.

  • Faire la clarté sur la situation du patrimoine de la commune et sur son devenir : Faire un inventaire complet et clair, expliquer les projets d’utilisation. En ce qui concerne le bâtiment des ex-Vignerons Charentais, qui défigure le paysage et constitue un risque permanent pour la sécurité, décider de le réparer ou de le raser. Dans ce domaine, non à la continuité, oui à la clarté.

  • Mettre fin à la pratique des carrières sauvages qui se transforment ensuite en décharges sauvages, au détriment de notre environnement et de notre santé. Dans ce domaine, non à la continuité, oui au respect de notre environnement.

  • Rendre Brie plus agréable et plus accueillant en organisant le fleurissement de la commune. Dans ce domaine, non à la continuité, oui à une commune agréable.

La liste sortante a pour objectif de poursuivre une politique qui a amené la commune dans l’ornière où elle est tombée aujourd’hui.

Face à cette situation, j’ai choisi de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, et d’aller jusqu’au bout d’une démarche de citoyen responsable en me présentant à cette élection.

Chacune et chacun de vous me connaît et m’a vu agir à Brie et pour Brie depuis bientôt 6 ans, comme si j’y avais toujours vécu. Certains pensent que le fait de ne pas être natif de Brie est un handicap. Je pense que c’est aussi une chance : pour de nombreuses raisons que vous connaissez bien, cela facilite la liberté de parler et d’agir au sein de notre petite communauté.

Si je suis seul, mon pouvoir d’agir sera limité, mais par votre vote des 9 et 16 mars, vous choisirez, avec moi, des candidats qui s’engagent fermement à se battre pour que la commune sorte rapidement de la situation très difficile dans laquelle elle se trouve aujourd’hui.

Vous voterez pour moi avec ce bulletin, ou en ajoutant mon nom (et éventuellement d’autres noms) à une autre liste. Pour que ce vote soit valable, pensez à rayer un ou plusieurs noms. Il y a 11 sièges de conseillers à pourvoir.

La mauvaise santé actuelle de Brie exige, pour le prochain conseil municipal des personnes compétentes et motivées pour appliquer avec énergie les remèdes dont elle a besoin. Vous en connaissez : donnez-leur vos suffrages, et non à ceux qui vous disent que tout va bien et dont « la continuité de l’action municipale » est le seul objectif. Pour un malade, vous savez où mène la continuité !

La commune mettra plusieurs années à sortir de l’ornière où elle est tombée. Toute année perdue est une année qui coûtera un peu plus aux Briellois.

Les 9 et 16 mars, vous ne laisserez pas la commune couler !

Le candidat,          Pierre Collenot

Parlons-en, contactez-moi au 05.46.59.04.51
et sur mon blog : http://briellois.over-blog.com
Repost 0
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 12:32
Dans nos campagnes, pendant la campagne, mieux vaut rester couvert ...
undefined
... ou la démocratie du seau d'eau, à Brie, le 5 mars 2008.
Repost 0
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 11:21
Liste « Ne laissons pas couler Brie » - Pierre COLLENOT

Brie-sous-Matha - Elections municipales des 9 et 16 mars 2008

Nous aimons notre commune :
ne la laissons pas couler !

Notre commune va mal : quelques explications.
- La commune de Brie détient trois records cantonaux qui font mal à ses habitants :

  • Record des impôts communaux (depuis 10 ans). Cela a coûté en moyenne près de 800 euros d’impôts supplémentaires à chaque habitant de Brie par rapport aux communes du canton de taille comparable.
  • Record de l’endettement (sa dette par habitant est le double de la moyenne du canton)
  • Record des dépenses de fonctionnement par habitant

- Pendant les 10 dernières années, à cause de l’obstination de son Maire, la commune de Brie n’a pas respecté ses obligations en matière de dépenses scolaires, et pas permis à ses enfants de fréquenter les écoles du canton dans des conditions normales.

Cela a créé une image déplorable de Brie dans le canton.
Que diraient les Briellois s’ils avaient dû supporter seuls, pendant 10 ans, une charge répartie entre plusieurs communes du canton ?
La commune a été condamnée en octobre 2007 à payer une partie de sa dette (34.000 €) aux communes concernées. Avec le reste de la dette, pour les années les plus récentes, c’est une somme totale de 50.000 € (300 € par habitant) à régler par Brie en 2008, c’est-à-dire 75% des recettes fiscales annuelles de la commune.
- Les caisses de la commune de Brie sont vides
Ces sommes n’avaient pas été mises de côté, et ces règlements ont pompé la plus grosse partie des ressources de la commune.
- Le Maire a annoncé deux projets pour 2008.
  • Le lotissement communal, dont la commune a grand besoin.
  • L’aménagement des locaux de la Mairie.
Une seule question, Monsieur le Maire : avec quel argent ?
Augmenter les impôts déjà si lourds ? La super-cagnotte du Loto ?

Décidé à aller jusqu’au bout d’une démarche de citoyen responsable et actif, j’ai choisi de me présenter à vos suffrages.
J’aime Brie, et je me battrai pour que l’avenir de ses habitants soit un peu moins sombre. Celles et ceux qui partagent ce même souhait peuvent venir me rejoindre.

Par votre vote des 9 et 16 mars, vous choisirez des candidats qui s’engagent fermement à se battre pour redresser cette situation très difficile. La commune mettra plusieurs années à sortir de l’ornière où elle est tombée. Toute année perdue est une année qui coûtera un peu plus aux Briellois.

Vous ne laisserez pas la commune couler !

Pour en savoir plus : rencontrons-nous – Tél. 05.46.59.04.51
et sur mon blog http://briellois.over-blog.com
Repost 0
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 11:02
J'ai déposé le vendredi 29 février à 9 h 55 à la Mairie de Brie un courrier informant Mr le Maire de la présentation d'une liste électorale intitulée :

"Ne laissons pas couler Brie"

voici le texte de ce courrier :

Pierre COLLENOT
1, grand rue
17160 BRIE SOUS MATHA
Tél : 05.46.59.04.51

Monsieur le Maire,

J’ai l’honneur de vous informer de la présentation aux élections municipales des 9 et 16 mars prochains de la liste qui s’intitule « Ne laissons pas couler Brie », et que je représente.
En vertu des dispositions des articles L.51, L.52 R. 27 et R. 28 du Code électoral, je demande à bénéficier pour cette liste d’un panneau d’affichage, dont vous voudrez bien m’indiquer l’emplacement.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.

Pierre Collenot      



Une telle démarche est l'aboutissement logique et citoyen de ce que j'avais commencé en créant ce blog, et me donne la possibilité, dans le cadre du Code Electoral, de poursuivre cette action d'information de mes concitoyens
C'est aussi le moyen de mettre réellement les électeurs de Brie devant leurs responsabilités.
Je me tiens à la disposition de celles et ceux qui sont prêts à en discuter avec moi, pour répondre à toutes les questions qu'elles et ils se posent sur la situation de la commune de Brie, et pour que nous réfléchissions ensemble sur les moyens à mettre en oeuvre pour sortir notre commune de l'ornière où elle s'enfonce.

"la continuité de l'action municipale" annoncée par la municipalité sortante est très exactement ce que nous devons éviter à Brie, car cette action a ruiné la commune, et chacun peut deviner où mène la continuité dans ce domaine.
Repost 0