Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 10:49

Compte-rendu du conseil municipal de la commune de Brie-sous-Matha

Séance du : Jeudi 26 Août 2010 à 14 heures 15

Dépôt en préfecture le :

L'an Deux Mille dix et le vingt six août à 14 heures 15, le Conseil Municipal de cette Commune, dûment convoqué, s'est réuni au lieu habituel de ses séances, sous la présidence de Bernard GOURSAUD, Maire.

Présents:

Messieurs GOURSAUD Bernard, ROBIN Robert, ADAM Michel, SPELETTA Pierre, LABROUSSE Jean-Jacques

Mesdames GUILLAUME Michelle, BLANCHET Natacha

Absent(e)(s) avec pouvoir:

Pierre COLLENOT pouvoir à Jean-Jacques LABROUSSE Jean-Louis TEXIER pouvoir à Bernard GOURSAUD

Absent(e)s:

Christine SABOURAUD (excusée), Françoise GUINDANT

Secrétaire de séance: Pierre SPELETTA

Le quorum étant atteint, Monsieur le Maire déclare la séance ouverte.

Conformément à l'article L2121-15 du CGCT, Monsieur SPELETTA Pierre est nommé secrétaire de séance. Monsieur le Maire débute la séance en donnant différentes informations.

Le blogueur était exceptionnellement absent lors de cette réunion du Conseil Municipal, pour cause d'exposition à la Tremblade

Nous n'aurons donc pas le plaisir d'avoir un enregistrement audio de cette réunion. Dommage...

 

redu Fractal10

 

1. INFORMATIONS DIVERSES

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que 210 signatures ont été recueillies par la pétition concernant la demande de réouverture des pompes de la fontaine, et précise qu'elles sont consultables en Mairie.

Pour mémoire, cette pétition, organisée par le maire, était une vulgaire manipulation, puisqu'elle consistait à faire demander par les habitants la réouverture de la fontaine publique. C'est le maire lui-même qui avait pris l'initiative de fermer cette fontaine.

Motif de la fermeture : un accès de mauvaise humeur du Maire, après que l'Agence Régionale de Santé lui ait demandé d'afficher la qualité de l'eau distribuée au public, comme le prévoit la loi.

L'obligation d'appliquer les lois et règlements met le maire de Brie de très mauvaise humeur, et il se venge sur les habitants. C'est très vilain !!!

Sur ce sujet, voir cette rubrique

Le Maire donne la somme qui nous sera versée par l'assurance Mutuelle de Poitiers pour le sinistre électrique subit en Août 2009. Cette somme est de 2230.70 €.

Monsieur Le Maire revient sur les dégradations commises sur la table et les bancs de la fontaine.

Les réparations ont été effectuées par les employés communaux. L'assurance de Mr et Mme SABOURAUD nous indemnisera. Nous seront indemnisés sur le prix des matériaux utilisés pour les réparations et le temps passé par les employés communaux.

Le Maire informe que le dossier de Dotation Globale d'Equipement pour la rénovation de la mairie a été déposé et accusé complet, mais que les crédits sont totalement épuisés et que notre projet n'a pas été retenu. Toutefois notre dossier sera soumis lors d'une prochaine commission au titre delà DGE 2011.

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal qu'une subvention du Conseil Général nous sera attribuée pour la réparation de la voirie communale. Cette subvention s'élève à 75% du montant hors taxe des travaux. Un devis de 80 000 € avait été présenté. La subvention pourrait atteindre 60 000 €.

Ces crédits sont acceptés à l'unanimité. Les travaux effectués en priorité seront le goudronnage du bourg, de la route de la Bréchaudière, de la route de Ballans et des chemins blancs.

 
 

Monsieur le Maire revient sur le bornage des parcelles de la fontaine avec Monsieur et Madame GILLES BISSIRIEIX. La réponse qui a été faite au courrier adressé en recommandé n'étant pas satisfaisant (sic), le Conseil Municipal propose qu'un nouveau courrier soit adressé avec une convention à signer et à retourner sous huitaine.

Dans ce courrier est joint un accord acceptant le bornage contradictoire dont les frais seront à la charge de la commune. Nous demandons à Mr et Mme BISSIRIEIX de nous retourner ce document signé, sous huitaine, sans quoi une demande de bornage judiciaire sera engagée. Au vote, cette proposition est acceptée à l'unanimité.

 

Monsieur le Maire, qui n'est pourtant pas quelqu'un de borné, a confondu bornage judiciaire et construction d'un mur.

Confusion d'autant plus regrettable que, ce faisant, le Maire s'est mis en situation de parfaite illégalité.

Tous se demandent pourquoi il n'a pas respecté la décision prise ici par le Conseil Municipal.

Mais, comme on l'a vu a de multiples reprises, le Maire consulte le conseil pour la forme, et ensuite il n'en fait qu'à sa tête, avec les conséquences que chacun connait.

 

Le bornage judiciaire à la mode du maire de Brie-sous-Matha, ou le Maire justicier borneur

mur_biss_resize-copie-1.jpg

 

 

Monsieur Le Maire revient sur les travaux envisagés pour l'église.

Lors d'une visite à la Sous-Préfecture, nous apprenons par hasard qu'une tranche de travaux de restauration de l'église fait l'objet d'une inscription de pré-programmation pour l'année 2011. La mairie n'en a pas été informée à ce jour.

Après avoir pris contact avec la DRAC, nous devons poursuivre notre collaboration avec Mme N1GUES Architecte DPLG pour l'étude préalable et faire une proposition auprès de la DRAC pour une prise en charge des frais.

 
La DRAC, qui connaît bien les méthodes du Maire de Brie, regardera probablement cette affaire de près.

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que Monsieur COLLENOT a de nouveau déposé une requête pour le non respect par le Maire de Brie-sous-Matha des jugements du 30/06/2010.

Monsieur le Maire rappelle qu'il a été condamné par le Tribunal Administratif de Poitiers à fournir un certain nombre de documents à Monsieur COLLENOT concernant la demande de permis de construire de Madame GOURSAUD Carine et la participation de la commune aux frais de fonctionnement des écoles pour les années scolaires allant de 1990-1991 jusqu'à 2005-2006.

Monsieur le Maire explique que tous les documents en possession de la Mairie concernant ces deux dossiers ont été fournis à Monsieur COLLENOT et que des documents inexistants ne peuvent lui être remis.

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que Monsieur COLLENOT utilise l'étoile jaune de David avec une tête de mort à l'intérieure (sic), sur son blog en faisant référence à la Région Poitou Charentes. Il condamne cette utilisation et ouvre le débat.

Monsieur le Maire souhaite qu'un vœu soit pris par le Conseil Municipal pour dénoncer l'utilisation de ces images à caractère antisémite et d'incitation à la haine publique. Monsieur LABROUSSE signale que ce n'est pas à l'ordre du jour.

Monsieur le Maire précise qu'il s'agit d'émettre un vœu et non un vote à part entière ; donc possible. Monsieur LABROUSSE explique qu'il s'abstient sur la proposition d'émettre un vœu. Monsieur le Maire met au voix la possibilité d'émettre un vœu. 7 Voix POUR

2 Abstentions ( LABROUSSE ET COLLENOT )

Le maire fait circuler la parole pour la rédaction d'un vœu.

Tous les conseillers municipaux à l'exception de Monsieur LABROUSSE dénoncent les utilisations qu'ils trouvent inacceptable car à caractère antisémite et incitation à la haine avec des échanges de propos très forts dans le débat. Le Maire met aux voix la rédaction d'un vœu avec transmission aux plus hautes autorités y compris à Monsieur le Président de la République.

Ce vœu est voté à 7 voix pour et 2 ABSTENTIONS ( LABROUSSE, COLLENOT)

 

Honneur à l'absent, qui n'a même pas entendu ses oreilles siffler pendant cet épisode croquignolesque de la réunion du conseil.

 

Le blogueur a décerné au maire une distinction de trois étoiles pour avoir fait arroser, en juin dernier, les fossés et caniveaux de la commune de Round-up, ce qui est strictement interdit par la législation en vigueur. Mais le Maire de Brie viole délibérément les règles en vigueur, en expliquant que, comme ce produit est homologué, il peut bien l'utiliser comme bon lui semble.

 

Il n'a visiblement pas aimé que je porte plainte contre cet acte irresponsable et volontairement provocateur.

 

 

2 . ACHAT DES TEE-SHIRTS POUR LA JOURNEE DU 18 SEPTEMBRE 2010

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal de l'avancement des travaux du « Jardin de Gilberte ».

La ferronnerie est prête, Michel ADAM va pouvoir effectuer les décors, les employés communaux se chargeront de la peinture.

Monsieur le Maire propose de faire imprimer des tee-shirts avec le logo de Brie-sous-Matha sur la poitrine et une photo en couleur d'un petit jeu du « Jardin de Gilberte ».

Ces tee-shirts seront distribués gratuitement aux enfants de moins de 10 ans présents à la cérémonie et seront en vente pour les adultes au prix de 10 Euros.

Un devis de l'imprimerie DURAND pour 180 tee-shirts a été reçu pour 1399,32 € TTC. Le Conseil Municipal accepte cette proposition à l'unanimité.

Le jour de l'inauguration de l'aire de jeux Monsieur le Maire souhaite qu'il soit remis des médailles de BRIE-SOUS-MATHA à titre posthume à Messieurs Yves OLIVRE et Maurice MOREAU par une décision du Conseil Municipal.

Une délibération définissant les modalités d'attribution de cette médaille a été soumise aux conseillers municipaux et acceptée à l'unanimité.

J'avais trouvé très bonne cette idée de tee-shirts représentatifs de la commune de Brie-sous-Matha, et je m'y suis associé en en commandant un.

 

J'ai seulement un peu modifié le texte du maire...

 

tee-shirt2.JPG

 

Mon tee-shirt a connu et connaît toujours un succès mérité.

L'ordre du jour étant épuisé, Monsieur Le Maire lève la séance à 15 heures 05.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 08:59
L'administration a permis l'exploitation de cette décharge de se poursuivre pendant des années dans des conditions désastreuses en toute impunité. Chaque fois que l'inspecteur de la Ddass était alerté, il trouvait une bonne raison pour ne pas se déplacer rapidement.

Comment expliquer cette cécité ?

Le comportement de l'administration, de certains élus et de différents acteurs, ne pouvait s'expliquer que par de la corruption passive et active. Le procès actuel tend à le démontrer. Nous envisageons à nouveau de déposer plainte et d'engager une action en responsabilité contre l'État, dont l'attitude est inadmissible.

Des peines de prison ont été requises contre ces quatre personnes poursuivies pour escroquerie, corruption et exploitation de sites sans autorisation. Le tribunal rendra sa décision le 18 octobre.

A propos de la décharge d'Audenge (33) dans Sud-Ouest du 18 septembre.

 

A Brie-sous-Matha aussi, la cécité de l'Administration dure depuis plusieurs années, pour le plus grand bonheur du Maire, grand organisateur de ces décharges sauvages. Dans l'article, cela se passe ailleurs, en Gironde

Depuis des années, le Maire de Brie-sous-Matha, en dépit des injonctions de l'Administration, refuse d'interdire l'accès du public aux carrières communales. Elles se transforment naturellement en décharges sauvages.

On a vu aussi comment, pour montrer le peu de cas qu'il fait des lois et règlements, il est devenu lui-même, à titre personnel, et en toute illégalité, exploitant de carrières transformées ensuite en décharge sauvage, pour les combler après exploitation.

Le rapport la DRIRE du 06/10/2008 a fêté son 2ème anniversaire sans qu'aucune de ses préconisations n'ait été mise en application par la commune.

Des préconisations qui sont parfaitement justifiées, car les carrières communales de Brie-sous-Matha, facilement accessibles au public, servent toujours de décharges sauvages.

Pour la création d'un Pôle Anti-Nature en Charente-Maritime, monsieur Bussereau a remis au Maire de Brie la médaille départementale. Félicitations !!! Monsieur Bussereau et moi, nous n'avons pas les mêmes valeurs.

 

Photos prises dans la carrière communale de Barleigne le 14 octobre 2010.

 

L'arme fatale de dissuasion...

DSC03044_resize.JPG

 Une carrière tellement exploitée qu'on pourrait y loger une cathédrale, discrète, sans aucune protection, dangereuse pour les riverains. Une décharge sauvage encouragée par le Maire.DSC03038_resize.JPG
 Vieux pneus, débris de téléviseur, youpala, plastiques divers... à Brie-sous-Matha, que la campagne est belle (air connu)DSC03040_resize.JPG
Morceaux de carrosserie d'automobile, mousse de vieux canapé, bidons plastiques... à Brie-sous-Matha, que la campagne est belle (air connu)DSC03046_resize.jpg
Poubelle cassée, siège enfant pour auto, débris divers... à Brie-sous-Matha, que la campagne est belle (air connu)DSC03041_resize.JPG

 

Créées et encouragées par le maire, les carrières-poubelles sont la honte de notre commune...

polepoubelle_buzz-copie-1.jpg

Repost 0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 10:58

terre_saine_2010-10.jpgA la date du 30 septembre, 139 communes ont signé la Charte Terre saine "Votre commune sans pesticides" :

- 24 dans la Vienne, 56 dans les Deux-Sèvres, 18 en Charente et 41 en Charente-Maritime (sur la carte, communes en bleu)
- 12 communes ont 1 papillon, 9 communes ont 2 papillons, 7 communes ont 3 papillons, dont 3 avec la mention spéciale "commune zéro pesticides"

 

A Brie-sous-Matha, où le Conseil Municipal a voté l'adhésion à la Charte Terre Saine, le Maire n'a pas jugé utile de donner suite à cette décision collective.

Au contraire, en juin 2010, pour montrer clairement

-1- sa volonté de nuire à la santé de ses concitoyens,

-2- son désintérêt total des décisions de son Conseil Municipal,

-3- sa volonté (souvent exprimée) d'enfreindre ouvertement les arrêtés préfectoraux et d'autres règlementations,

il a fait copieusement arroser de "Round-Up" les fossés et caniveaux de la commune, sous prétexte que ce produit est homologué.

 

Pour le féliciter de ce comportement de Maire anti-citoyen et irresponsable, Monsieur Bussereau, président du Conseil Général de la Charente-Maritime l'a décoré le 18 septembre 2010 du Mérite Agricole. Une belle image de l'agriculture de l'an 2010...

 

D'un avis un peu différent de celui de Monsieur Bussereau, j'ai estimé que ce comportement délinquant méritait le dépôt d'une plainte en justice. Monsieur Bussereau et moi, nous n'avons pas les mêmes valeurs !

 

La commune de Brie-sous-Matha est de plus en plus cernée par des communes qui ont signé la Charte Terre Saine (ma commune sans pesticides)

Une commune irréductible ?

Sera-t-elle la dernière dont le maire cherche délibérément à nuire à la santé de ses concitoyens ?

 

Briellois, Briois, réveillez-vous avant qu'il ne soit trop tard ?

Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 07:49

Le Maire de Brie-sous-Matha a été décoré samedi 18 septembre 2010 du Mérite Agricole par Dominique Bussereau, pour éminents services rendus à l'agriculture.

 

Comment a-t-il obtenu une telle médaille, qui laisse supposer un comportement exemplaire ? Un comportement qui permette de dire, le soir à la veillée : "celui-là, c'était un vrai"...

 

Première leçon :

Question : comment un agriculteur décoré pour son comportement agricole exemplaire nettoie-il fossés, palisses et ordures diverses ?

Réponse : par le feu, mon neveu.

 

Question : l'incendie a-t-il été important ?

Réponse : assez pour nécessiter l'intervention, dimanche 26 septembre après-midi, des pompiers du canton, mon colon

 

Question : et qu'a dit le Maire ?

Réponse : le Maire, c'est lui l'incendiaire, mon frère.


Quelques images des dégâts causés par un Maire incendiaire, qui ne se prive pas de dire, en conseil municipal, que si quelqu'un brûle quelques végétaux, il ne se privera pas de sévir. Surtout s'il s'agit d'un briellois/briois qui ne lui sourit pas.

Ces photos ont été prises le lundi 27 septembre à Brie-sous-Matha, route de Bréville.

 

lundi 27 septembre au matin, le feu couvait encore

 

DSC02750_resize.JPG

DSC02744_resize.JPG
 DSC02745_resize.JPG
 DSC02746_resize.JPG
 DSC02747_resize.JPG
 DSC02748_resize.JPG
 DSC02749_resize.JPG
Repost 0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 01:02

super_DRIRE.jpg"La DRIRE est descendue et m'a fait un rapport"

 

Le 22 juillet 2010, en informant le Conseil Municipal des suites judiciaires de la plainte déposée contre lui par l'association Information Ecologie 17 à propos de la carrière exploitée illégalement dans ses terres, et transformée par lui en gigantesque poubelle, Monsieur Goursaud avait déclaré

« La DRIRE est descendue et m'a fait un rapport. Alors vous irez contester la DRIRE. C'est facile de raconter n'importe quoi. »   (écouter l'enregistrement audio)

Vérification faite auprès du Préfet

 

Pour vérifier ces propos, nous avons demandé au Préfet ce nouveau rapport de la visite de la DRIRE annoncée par le Maire le 22 juillet 2010.

Le Préfet a répondu le 26 août 2010 : « Après examen, j'ai l'honneur de vous faire savoir que la dernière visite des lieux réalisée par l'inspecteur des installations classées a été effectuée le 22 juillet 2008. »

 

Jimmy Cricket a fait une nouvelle fois la morale au Maire...

 

C'est une très mauvaise habitude, Monsieur le Maire, de raconter n'importe quoi à votre conseil municipal...

Faute de pouvoir vous faire confiance, les conseillers prennent la précaution de vérifier vos propos, et le résultat renforce leur juste méfiance.

 


 

super_carrieres.jpgLe Maire et la DRIRE : des mensonges comme s'il en pleuvait

 

 

 

Le Maire de Brie a l'habitude de raconter les mensonges les plus ahurissants à propos de feu la DRIRE et des contrôles effectués dans ses carrières-poubelles.

 

Ainsi, il déclarait sans broncher dans le journal l'Hebdo de Charente-Maritime du 21 octobre 2009 :

"Ajoutant en guise de conclusion qu'il y a environ un an, la Drire est venue inspecter les trois carrières et n'a rien trouvé à redire."

 

Lisez ce rapport "qui n'a rien trouvé à redire" ...

 

Ce pauvre Jimmy Cricket ne sait plus à quel saint se vouer...

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 11:10

marechal-russe_maire.gifmarechal-russe_dame.gifLa presse ne s'est pas trompée : il y a bien eu une "pluie de médailles à Brie-sous-Matha" (Sud-Ouest du 20 septembre 2010)

 

Même Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat aux Transports et Président du Conseil Général 17, dont l'humour ravageur est si injustement méconnu, n'a pas résisté : la comparaison avec les maréchaux de l'ex-URSS s'est imposée à lui, micro en main devant son public chéri.

 

Tout le monde a encore en tête ces images inoubliables des maréchaux russes à la tribune de la Place Rouge, lors des défilés du 1er mai.

Ils sont bardés de médailles dont le poids les entraîne  inexorablement ... dans les trappes de l'histoire.

 

A Brie-sous-Matha, le maire, pour ne pas être en reste après les médailles reçues de ses amis, n'a pas pu s'empècher de distribuer une pluie de médailles à sa famille et à ses amis.

 

Une nouvelle mode brielloise/brioise a été lancée à cette occasion.

 

Elle se décline en version homme et en version femme

Le modèle enfant est à l'étude. Le dessinateur communal officiel a commencé à tracer ses premiers croquis. Il se demande comment il va pouvoir intégrer la nouvelle devise communale "In vino veritas" dans le costume des jeunes briellois/briois, et qu'elle puisse encore être lue à travers des rangées de médailles. Une vraie gageure !

 

Et, puisqu'à Brie-sous-Matha la mode est aux formules latines, je cède à la tendance du moment et propose une phrase de circonstance : Arx tarpeia Capitoli proxima (1)

 

 


(1) La roche tarpéienne est proche du Capitole. Pour en savoir plus sur cette formule sibylline, voir ici

Repost 0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 01:12

huissier.jpgLe 8 juin 2010, dans une instance engagée contre le blogueur "Briellois" par le Maire de Brie-sous-Matha, la Cour d'Appel de Poitiers avait débouté ce dernier de toutes ses demandes et l'avait condamné à me payer 800 € au titre du Code de procédure.  (voir ici le détail de cette affaire) 

 

Plus de 100 jours après cet arrêt, Monsieur Goursaud n'a pas encore payé la somme à laquelle la Cour d'Appel l'a condamné.

 

Comme on pratique communément envers un débiteur récalcitrant, je lui ai fait envoyer un huissier.

 

On peut être décoré par un ministre le samedi et trouver l'huissier à sa porte le lundi.

Repost 0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 22:01

merite-agricole_bis.jpg

 

 

Samedi 18 septembre : le maire de Brie-sous-Matha a reçu de Dominique Bussereau les insignes de chevalier du Mérite Agricole, pour services insignes rendus à l'Agriculture.

 

Le récipiendaire ne s'attendait pas lui-même à une telle distinction, généralement distribuée parcimonieusement pour maintenir la haute valeur de cette décoration.

 

En exclusivité pour le blog briellois, nous avons pu nous procurer une image de la médaille remise à l'heureux récipiendaire.

 

Il nous a expliqué lui-même la signification des gravures de cette belle médaille :

 

-1- le nettoyeur à haute pression, plus connu sous le nom de "kärcher", est un des symboles de la société sarkozienne. Un appareil destiné à nettoyer tout ce qui dérange le pouvoir en place : les étrangers, les opposants, ceux qui exercent leur esprit critique. Le mode d'emploi de l'appareil précise que sa mise en route se fait en prononçant la formule magique "casse-toi, pauvre con", invitant l'empècheur de tourner en rond à aller se faire pendre ailleurs.

 

-2- le round-up, produit-phare du miracle agricole du 21ème siècle. Ce miracle d'une agriculture qui laisse peu à peu à nos enfants une terre stérile et des eaux définitivement polluées. Selon le maire de Brie, un produit homologué, qu'on peut utiliser sans contrainte, de préférence dans les fossés et caniveaux d'eaux pluviales.

 

-3- la tronçonneuse, arme de choc du militant

 

le tout inscrit à l'intérieur d'un triangle équilatéral posé sur une de ses bases.

 

Au verso de la médaille, une inscription latine d'une très grande sobriété : "in vino veritas" (la vérité est dans le vin).

 

Très étonnante coincidence : cette phrase se trouve être également celle choisie par le maire comme devise de la commune de Brie-sous-Matha !!!

 

Pour ne pas être en reste, il a distribué une quantité impressionnante de médailles de la commune. Ministre, sénateur, ex-député, conseillère générale, parents et amis ont été copieusement arrosés.

Collectionneurs, c'est trop tard, les cours ont déjà chûté.

 

Dans son discours de remerciements, le maire a annoncé que désormais son plus grand bonheur serait de se voir remettre les palmes académiques. La demande a été aussitôt transmise au ministre de la Culture.

Repost 0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 14:24

maire_grandes_pompes.jpgUne inauguration en grandes pompes

 

Samedi 18 septembre, à 11 heures, un jardin avec jeux pour enfants va être inauguré en grandes pompes à Brie-sous-Matha.

Les invités à cette brillante cérémonie sont tout le gratin local et départemental, pour ne pas dire national.

- Dominique Bussereau, Président du Conseil Général de la Charente-Maritime, secrétaire d'Etat aux transports, ex-conseiller régional démissionnaire

- Frédéric Brassac, sous-préfet de Saint-Jean d'Angély

- Michel Doublet, sénateur-maire, président de l'association des maires de la Charente-Maritime, vice-président du Conseil Général 17, président du Syndicat des Eaux de la Charente-Maritime

- Catherine Quéré, députée de la Charente-Maritime

- Françoise Mesnard, vice-présidente du Conseil Régional de la Région Poitou-Charentes

- Corinne Imbert, vice présidente du Conseil Général, conseillère générale du canton de Matha
- les maires des communes du canton de Matha.

 

En avant-première, le blog "Briellois" vous fait découvrir en images ce jardin qui va être inauguré le 18 septembre et invite les visiteurs de ce blog à se livrer à un classique petit jeu :

 

Cherchez l'erreur

Elle saute tellement aux yeux que vous n'aurez pas à chercher longtemps.

Si vous pensez l'avoir trouvée, vous pouvez laisser un message à la fin de cet article.

Pour ménager un certain effet de surprise, les commentaires ne seront publiés qu'après l'inauguration.

 

L'erreur a été détectée :

- A tout ministre, tout honneur : même Dominique Bussereau, plus connu pour ses fonctions de ministre sarkozien des tranports que pour ses compétences en aménagement de parcs et jardins, l'a fait remarquer au maire : des bancs pour permettre aux parents de s'asseoir pendant qu'ils accompagnent leurs enfants dans l'aire de jeux ne seraient pas un luxe inutile.

- les visiteurs du blog ont été unanimes : Voir leurs commentaires

 

Une autocratie doublée d'une absence totale de sens pratique ont des limites allègrement franchies par le maire de Brie-sous-Matha.

 

 

2010-09-15_jardin_00_resize.JPG 2010-09-15_jardin_01_resize.JPG
 2010-09-15_jardin_02_resize.JPG  2010-09-15_jardin_03_resize.JPG
 2010-09-15_jardin_04_resize.JPG  2010-09-15_jardin_05_resize.JPG
 2010-09-15_jardin_07_resize.JPG
2010-09-15_jardin_08_resize.JPG
Repost 0
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 13:52

2010-07-30_sarkozy.jpgDes propos musclés du Chef de l'Etat ...

 

Lutte contre la délinquance, encore et toujours. En venant installer le nouveau préfet de l'Isère à Grenoble, ville qui a été le théâtre de violences urbaines voici quelques semaines, le chef de l'Etat poursuit son action contre "l'insécurité", une action destinée à lui faire reconquérir une partie de son électorat populaire séduite par le Front national.

 

Ce 30 juillet 2010, le Chef de l'Etat a déclaré :

 

« La nationalité française se mérite et il faut pouvoir s'en montrer digne »

« Je souhaite que les mutirécidivistes soient condamnés au port du bracelet, après leur peine »

« Nous allons réévaluer les motifs pouvant donner lieu à la déchéance de la nationalité française. Je prends mes responsabilités ».

« Dans les trois mois, je veux qu’au moins la moitié des implantations sauvages(1) de ce type aient disparu du territoire français », a encore indiqué le président, conformément à ce qu’avait annoncé mercredi le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux .

 

(1) à propos des carrières-poubelles et décharges sauvages de Brie-sous-Matha et d'ailleurs

 

... à la réflexion des élus locaux sur le thème de la délinquance.

 

Le message du chef de l'Etat a-t-il été reçu " 5 sur 5" par les élus et les représentants de l'Etat de la Charente-Maritime ? Nous n'allons pas tarder à le savoir.

 

Invités par le Maire de Brie-sous-Matha, le samedi 18 septembre, ils vont pouvoir examiner "in situ" le cas d'une petite commune administrée par un maire délinquant, qui déclare très régulièrement à qui veut l'entendre que les lois de l'Etat ne sont pas faites pour sa petite collectivité, et met en pratique cette affirmation dans sa gestion municipale.

 

Un colloque départemental sur la délinquance en Charente-Maritime

 

2010-09-18_invitation003.jpg

On ne peut rêver mieux comme terrain d'analyse des effets de la délinquance sur la vie civile.

 

La présence annoncée d'élus de diverses tendances, d'un Secrétaire d'Etat, et du représentant de l'Etat, laisse augurer d'un débat très ouvert, sur un sujet qui, nous dit-on, intéresse une grande majorité des français.

 

On annonce la présence de :

- Dominique Bussereau, Président du Conseil Général de la Charente-Maritime, secrétaire d'Etat aux transports

et des personnalités invitées :

- Frédéric Brassac, sous-préfet de Saint-Jean d'Angély

- Michel Doublet, sénateur-maire, président de l'association des maires de la Charente-Maritime, vice-président du Conseil Général 17

- Catherine Quéré, députée de la Charente-Maritime

- Françoise Mesnard, vice-présidente du Conseil Régional de la Région Poitou-Charentes

- Corinne Imbert, vice présidente du Conseil Général, conseillère générale du canton de Matha

 

Un vaste tour d'horizon sur la délinquance au quotidien

 

Parmi les sujets qui seront très probablement abordés au cours des interventions de ce parterre relevé :

 

- Le faux en écritures publiques (voir ici), acte emblématique de la délinquance des élus. La perte de la confiance publique qui en résulte. Ce que prévoient la loi et la jurisprudence en cas de faux commis par un dépositaire de l'autorité publique ;

- L'usurpation du bien public communal (voir ici) par les élus ;

- La prise illégale d'intérêts par les élus (voir ici)

- Les droits fondamentaux de l'accès des citoyens aux documents publics des communes (voir ici) :

- Les élus locaux et l'organisation locale de la fraude fiscale (voir ici)

- Les délits des élus envers l'environnement.(voir ici)

liste non exhaustive

 

Le blog "Briellois" vous informe

 

Le blog "Briellois" se fera l'écho des propos recueillis au cours de cet évènement très attendu. Nul doute qu'il fera date dans l'histoire contemporaine de la Charente-Maritime, par ses apports à ce débat de société.

 

A suivre sur le blog "Briellois"

Repost 0