Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 09:07

Depuis les élections municipales et cantonales de 2008, le Maire de Brie-sous-Matha a été promu à la fonction de vice-président du Syndicat Départemental des Eaux de la Charente-Maritime.

Une nomination qui a fait couler beaucoup d'encre, de salive, d'eau et d'octets.

Après deux années d'exercice de cette fonction, un bilan et quelques commentaires sur cette nomination remarquable et remarquée semblent utiles.

Sur internet, on peut lire la définition des missions de ce Syndicat Départemental:

Le Syndicat des Eaux a pour triple mission de réaliser les investissements, gérer le patrimoine, protéger la ressource ainsi que l'environnement naturel dans le cadre de ses compétences statutaires ;

  • production et distribution d'eau potable
  • collecte et traitement des eaux usées domestiques, contrôle
  • réhabilitation et entretien de l'assainissement individuel.


Les élus : Michel Doublet, Sénateur Maire de Trizay est Président du Syndicat depuis 2001. Il est le représentant légal à la fois du Syndicat et de la Régie des Eaux.

 

 

Cette définition est parfaitement claire et limpide

En revanche, beaucoup se demandent quelle mouche a bien pu piquer le Président du Syndicat de faire désigner Monsieur Bernard GOURSAUD, maire de Brie-sous-Matha, comme Vice-Président. Nombreux sont ceux (élus, habitants, représentants de l'Etat et de ses services) qui pensent que le Syndicat aurait été bien inspiré de faire un autre choix.

Il existe très certainement, dans le Département de la Charente-Maritime des élus plus représentatifs de la mission de ce Syndicat.

 

"Production et distribution d'eau potable"

A Brie-sous-Matha, depuis des années, le Maire, vice-président du Syndicat des Eaux, refuse d'informer les usagers de la fontaine publique sur la qualité de l'eau distribuée aux robinets, malgré toutes les demandes de son conseil municipal. Les dernières analyses (décembre 2009) indiquent que cette eau n'est pas potable. Elle est même dangereuse. Le maire n'a même pas jugé utile d'informer son conseil municipal avant mai 2010, et encore en ne donnant qu'une partie du résultat de l'analyse. A ce jour, nous attendons encore l'affichage promis et tout simplement légal. Les usagers de la fontaine remercient le Vice-Président du Syndicat des Eaux pour son sens de la santé publique. (en savoir +)

 

"Gérer le patrimoine"

A Brie-sous-Matha, dans l'été 2009, alors que toutes les rivières de la région et les nappes phréatiques étaient au plus bas, et que beaucoup redoutaient une pénurie d'eau domestique, le Maire avait décidé de faire couler à pompes forcées la fontaine publique de Brie-sous-Matha. Que Monsieur le Maire de Brie, Vice-Président du Syndicat des Eaux, soit remercié pour son sens de l'intérêt collectif. (en savoir +)

 

"Protéger la ressource et l'environnement"

-1- Lorsqu'en octobre 2009 un viticulteur indélicat (que Monsieur le Maire connaît parfaitement) vide dans le réseau des eaux pluviales du centre bourg le fond de ses fosses à vendange pas nettoyées depuis la vendange de l'année précédente, le Maire organise un réunion publique où lui et sa famille s'en prennent à ceux qui dénoncent ce comportement. Le Vice-Président du Syndicat des Eaux protège-t-il la ressource en eau et l'environnement : NON. Il protège ceux qui polluent et nuisent à la qualité de l'eau. (en savoir +)

 

-2-  le maire montre lui-même l'exemple le plus éxécrable en matière de pollution des nappes phréatiques locales :

- il exploite lui-même, en toute illégalité, des carrières, et les laisse, pour les "réhabiliter", se transformer en décharges sauvages à proximité du centre bourg. Le Vice-Président du Syndicat des Eaux pollue délibérément les nappes phréatiques de sa commune. (en savoir +)

- le rapport de la DRIRE (octobre 2008) sur les carrières illicites et décharges sauvages de Brie-sous-Matha, a demandé au maire de réaliser des travaux de protection, de sécurisation et de réhabilitation. Par la volonté délibérée de Mr GOURSAUD, Vice-Président du Syndicat Départemental des Eaux, aucune de ces demandes n'a été suivie de la moindre réalisation par la commune de Brie-sous-Matha. (en savoir +)

 

-3- en juin 2010, méprisant de façon provocatrice les arrêtés préfectoraux qui interdisent de telles pratiques, il fait arroser de désherbant les caniveaux et fossés du bourg de Brie par le personnel communal.
"Je suis maître chez moi à Brie-sous-Matha. Je suis le grand-maître des eaux de ma commune. Ce ne sont ni le Préfet ni ces c...ards d'écolos qui m'empècheront de polluer les eaux d'ici, comme je l'ai toujours fait. Ce n'est tout de même pas par hasard si je suis vice-président du Syndicat des Eaux de Charente-Maritime ! C'est pour que je montre le plus mauvais exemple possible dans le domaine de la protection de l'eau, et que je puisse dire partout que je suis soutenu politiquement pour agir ainsi".  (en savoir +)

 

Pourquoi le Maire de Brie a-t-il été nommé Vice-Président du Syndicat Départemental des Eaux de Charente-Maritime ?

- visiblement pas pour son intérêt pour la ressource en eau

- visiblement pas pour son action exemplaire pour la défense de cette ressource

- visiblement pas pour son action en faveur des usagers de cette ressource.

Dans le canton de Matha, beaucoup d'élus (maires et conseillers) et d'habitants trouvent qu'il y a des "récompenses politiques" qui sont des insultes à la morale publique.

Celle-là, à l'évidence, en est une.

Monsieur le Président du Syndicat Départemental des Eaux de la Charente-Maritime, qu'en pensez-vous ? Quand ferez-vous enfin cesser ce scandale ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

la pecnaude 22/06/2010 13:26



Ce qui méritait bien d'être précisé !



Pierre Collenot 22/06/2010 14:26



Cela va encore mieux en le disant.



la pecnaude 21/06/2010 22:17



J'ai encore un vif souvenir de travaux effectués et à effectuer sur l'Antenne, c'est bien sur la commune de Brie cela ? Depuis quand votre maire est-il vice-président du syndicat des eaux ? Et
Doublet depuis quand s'en occupe-t-il ?



Pierre Collenot 22/06/2010 00:40



La commune de Brie-sous-Matha n'est pas sur le bassin de l'Antenne, mais sur celui de la Soloire.


Le Maire de Brie a été promu vice-président du Syndicat des Eaux, comme vous avez pu le remarquer, pas pour son action en faveur de la ressource en eau, ni pour son intérêt pour l'environnement,
ni pour ses compétences sur le zonage.


C'est une raison purement politique qui l'a amené là : Il était candidat aux cantonales soutenu par le MODEM. Il a fait un score minable au 1er tour, très loin du seuil qui lui aurait permis de
se maintenir au 2ème tour. Il s'est désisté en faveur de la candidate UMP. Cette dernière a été élue avec quelques voix d'avance sur le Conseiller Général sortant PS. Pour remercier Goursaud de
ce beau geste, le Conseil Général lui a donné la vice-présidence de deux Syndicats Départementaux : celui des Eaux et celui de la Voirie. Il n'est pas à exclure que cette récompense ait été
négociée par Goursaud pour prix de l'annonce de son désistement officiel.


Si on divise le montant total des indemnités qu'il va percevoir au cours de la mandature par le nombre de voix qu'il a ainsi apportées, on peut dire que ce sont des voix en or. Les contribuables
du département paient cette récompense qui n'a rien à voir avec l'intérêt du département.


Plusieurs maires du canton ont déjà eu l'occasion d'exprimer ce qu'ils pensent de ces récompenses qui fâchent tant de gens, mais il n'ont pas été écoutés.


Je ne sais pas depuis quand M. Doublet préside le Syndicat des Eaux, mais je devrais trouver sans difficultés la réponse à cette question.