Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 18:40
Hélène FM

(17 Surgères - 89.0 et 102.9)


Le site de Hélène FM
Infos locales et régionales du 09/02/2010

Le dérapage du maire de Brie-sous-Matha Bernard Goursaud fait des remous…

L’association Nature environnement 17 témoigne de son soutien au conseiller municipal d’opposition Pierre Collenot, victime d’une agression en plein conseil municipal samedi dernier…

Pour rappel, le maire l’a jeté à terre, menacé et a détruit son enregistreur MP3 qui lui permettait de mettre en ligne les débats sur son célèbre blog… Aucun conseiller n’a levé le petit doigt pour s’interposer…

La question sur les carrières et dépôts sauvages de déchets dans la commune dont le maire est personnellement adepte aurait mis le feu aux poudres…

Raison pour laquelle Nature environnement 17 dont Pierre Collenot est membre a décidé de dénoncer publiquement cette affaire… Nature environnement 17 qui espère qu’une suite sera donnée à la plainte déposée par Pierre Collenot…

Pour sa défense, le maire de Brie-sous-Matha, qui ne souhaitait pas s’exprimer, a finalement déclaré : « Rien de particulier ne s’est passé lors des derniers conseils municipaux… Lors des deux dernières réunions, Pierre Collenot a été odieux, mais il n’y a pas eu de violence particulière ni d’insulte personnelle à son encontre… »… Fin de citation…


Infos locales et régionales du 08/02/2010

Le maire de Brie-sous-Matha aurait pété un câble samedi dernier à l'issue du 4e et dernier conseil municipal de la semaine.


Et pas qu'un câble d'ailleurs.

Selon le blogueur du village, qui n'est autre que le conseiller municipal d'opposition Pierre Collenot, le premier magistrat Bernard Goursaud s'en serait pris physiquement à ce dernier.

Profitant d'une absence massive de l'opposition, le maire aurait détruit d'un coup de talon le baladeur MP3 du blogueur, avec lequel il enregistre les débats du conseil municipal pour les mettre en ligne.

Puis il a jeté ce dernier à terre avant de le menacer du poing.

Aucune réaction dans l'assistance. Pierre Collenot a porté plainte à la gendarmerie de Matha.
Les Inrocks


Le site des Inrocks
Maire contre blogueur : un MP3 à zéro

Le 08 février 2010 - par Camille Polloni

Pierre Collenot, blogueur et conseiller municipal d’opposition à Brie-sous-Matha (Charente-Maritime), raconte que le maire, excédé par des années de querelle, a réduit en miettes son baladeur MP3 lors d’un conseil municipal jeudi 4 février.

Groumph, fit le maire. Crac, fit le baladeur. Mais euh, fit le blogueur. Depuis les élections de 2008, une guerre sourde agite la petite commune de Brie-sous-Matha (Charente-Maritime), 200 habitants à peine et onze membres du conseil municipal.

Elle oppose le maire, Bernard Goursaud (Parti ouvrier indépendant, trotskiste-lambertiste hérité du Parti des travailleurs) au conseiller municipal d’opposition Pierre Collenot (membre du PS). Ce dernier tient un blog féroce, sur lequel il épingle les errements financiers de la municipalité et la gestion d’un maire qui « règne sans partage depuis plus de trente ans ». Les deux hommes règlent leurs comptes à coups de procédures judiciaires réciproques (diffamation, contentieux administratifs divers).

A coups de talon

La « patience » de l’édile a atteint ses ultimes limites ce samedi, lors de la quatrième réunion du conseil municipal en une semaine. Agacé par le baladeur MP3 avec lequel Pierre Collenot enregistre les séances (pour les mettre en ligne sur son blog), le maire a sévi.

A la fin d’un conseil municipal « assez classique, où nous étions en désaccord », raconte Pierre Collenot, « le maire s’est levé, s’est approché de moi, le seul opposant présent, en me menaçant du poing. Il a pris le baladeur de l’autre main, l’a jeté au sol et l’a piétiné violemment à coups de talon. J’ai voulu le récupérer mais il m’a repoussé et m’a fait tomber ». Le conseiller d’opposition, fort marri devant son iPod en miettes, a déposé plainte à la gendarmerie et raconté l'épisode sur son blog.

Le maire refuse de confirmer les agissements qui lui sont reprochés. « Pierre Collenot dit ce qu’il veut, c’est un tas de mensonges orduriers », estime-t-il. « Depuis qu’il est arrivé, tout ce qu’il veut c’est faire la une des journaux et discréditer la commune, qui est dans une situation explosive à cause de lui. Il oublie de dire qu’il a été éjecté par les gendarmes l’avant-veille », conclut Bernard Goursaud.

Revenant sur l’épisode, Pierre Collenot explique que le maire, considérant feu le baladeur comme un « trouble à l’ordre public » avait fait venir les gendarmes en séance. Impuissants puisque l’enregistrement est autorisé en séance publique, ils sont repartis bredouilles. Le maire a alors levé la séance et fait partir tout le conseil.

"Menaces, insultes, expulsions"

Depuis l’élection de 2008, le différend n’a cessé de s’envenimer. Un mandat rock and roll, puisque le maire actuel a démissionné en janvier 2009, remplacé par deux adjoints successifs, avant de revenir en mai. « Un scénario de comédie », juge son opposant. Le blog « a beaucoup fâché le maire qui n’est pas habitué à un tel traitement », plaisante-t-il.

Pierre Collenot n’est pas le premier « blogueur municipal » a livrer bataille contre son administration. Christophe Grébert (aujourd’hui au Modem), à Puteaux, est le plus célèbre des opposants 2.0, livrant bataille contre la dynastie Ceccaldi-Raynaud.

A l’origine de la plate-forme Web Citoyen, il se souvient de diverses « menaces, insultes, expulsions manu militari de conseils municipaux » frappant des blogueurs. « Moi-même, on m’a interdit de conseils municipaux pendant deux ans, avec des gros bras qui m’empêchaient d’entrer ». Le blogueur de Noisy-le-Sec François Duarte a également connu des poursuites judiciaires répétées.

Christophe Grébert souligne le « choc culturel » d’Internet pour les élus, surtout dans les petites communes. « Certains blogueurs sont premiers dans les résultats de recherche, devant le site municipal. Internet a mis au même niveau démocratie représentative et démocratie participative ». Quand on tape « Brie-sous-Matha », le blog de Pierre Collenot est deuxième.

Les clashes blogo-municipaux rapportent aussi visites et notoriété au blogueur, souvent opposant politique en même temps que citoyen. Ironie de l’histoire, le travail de Pierre Collenot est largement salué sur le site de la mairie… en ce qui concerne la mise en valeur du patrimoine. Pas un mot de son blog actuel.
   


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bernard 11/02/2010 07:15


Bravo pour votre action citoyennne. Ma situation à saint Cyprien (10140 hab) n'est guère enviable: menaces, agression du maire et toute la suite.
Mais continuons, la démocratie est difficile à faire revenir mais nous essayons tous par notre action d'y contribuer


Pierre Collenot 11/02/2010 10:21


Bravo pour votre blog et pour votre action.
J'y trouve des raisons de penser que ce combat peut déboucher sur un mieux dans notre démocratie menacée.


Mesnard Alain 10/02/2010 17:38


Bonjour
Il y a aussi un article très intéressant dans rue 89.
Alain 


Pierre Collenot 10/02/2010 21:32


Oui, Alain.
L'article des Inrocks publié sur cette page a été repris intégralement sur le site rue89.
Amicalement.