Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 13:55

Le maire de Brie-sous-Matha, trouvant que les conseils municipaux sombraient dans une routine préjudiciable à son image de « battant », a inauguré, avec son épouse, un nouveau scénario lors du conseil municipal du 25 janvier 2011.

La recette tient dans ce monologue du Maire – Vincent Chaumette local - relevé (mot pour mot) pendant la réunion :

 

« J'ai eu une demande, donc, de Catherine, qui est mon épouse, mais ce n'est pas parce qu'elle est mon épouse qu'elle n'a pas droit à la parole, comme un citoyen normal qui la demande, dans l'intérêt du débat. Donc elle m'a demandé de venir prendre la parole ce soir. Dans la mesure où elle a quelque chose à dire, moi j'aimerais bien qu'elle nous dise ce qu'elle a à nous dire. Et ensuite, aller plus loin dans le débat. Catherine, tu as la parole. »

Et pendant une dizaine de minutes, la femme du Maire a raconté aux conseillers municipaux des épisodes de la vie privée de plusieurs habitants de la commune.


Plus belle la vie ...

Un conseiller a déploré à juste titre que la vie privée soit ainsi étalée dans un lieu où les habitants de la commune peuvent légitimement attendre qu'elle soit respectée.

 

Plus belle la vie ...


Un langage raisonnable, mais insupportable pour le Maire, qui a immédiatement menacé d'expulser ce conseiller protestataire.

Plus belle la vie ...

 

Le Maire,  « dans l'intérêt du débat » a immédiatement conclu « le débat est clos » . D'ailleurs, le sujet n'était pas inscrit dans l'ordre du jour de la réunion. Démocratie à huis-clos à Brie-sous-Matha

Plus belle la vie ...

Au prochain conseil municipal, quelle sera la famille de Brie-sous-Matha ou d'ailleurs, dont la femme du maire, sollicitée par son mari, viendra déballer la vie privée ?

 

La vôtre, probablement.

 

Plus belle la vie ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Schtroumpf 27/07/2011 21:35



Bonjour Monsieur Collenot - peut-on au moins savoir de qui il était question? Non pas que je n'apprécie pas un peu de poésie dans ce monde de brute, mais peut-on au moins savoir de quoi il
retournait dans les grandes lignes, ou du moins quelle était l'affaire qui pouvait à ce point titiller la vigilance toute policière et citoyenne de Mme l'épouse du maire?



Pierre Collenot 22/08/2011 10:04



Par respect pour la famille concernée par les propos indiscrets de l'épouse du Maire, comme d'habitude poussée en avant par son mari sans courage, je tairai le nom que vous demandez.


Au XVIème siècle, les chefs de guerre mettaient devant leurs troupes des femmes et des enfants. A Brie-sous-Matha, le chef de guerre local pratique comme au XVIe siècle. Nous en avons eu de
nombreux exemples au cours de conseils municipaux ces dernières années. C'est un personnage d'un courage très remarquable qui fait dire ce qu'il pense par les autres ...



la pecnaude 04/03/2011 01:50



Quoi de neuf à Brie ?



la pecnaude 22/02/2011 04:09



Vous êtes en campagne électorale ? ou alors le Maire n'a pas cru bon de renouveller sa petite expérience ?



la pecnaude 17/02/2011 20:22



Souvente fois, on se demande à quoi çà sert une Communauté de Communes, à faire une rente à son Président ?



la pecnaude 05/02/2011 19:35



Il est évident que la hauteur d'esprit et d'expressions de la communicante me laissent "benaise" !


Où pouvait-on trouver un produit aussi pur, digne du terroir renommé de Brie ? Mais à Brie, voyons et les habitants sans doute abusés par les vapeurs de "la part des anges" n'ont pu qu'élever son
auguste époux aux plus hautes charges de leur communauté, lui laissant sa pudicité naturelle, que quiconque n'oserait traiter de vertu.


Croyait-on que les femmes ne sont bonnes qu'à médire, caqueter et tourner en rond telles des poules découvrant une provende ? Non, elles s'émancipent, jetant par-dessus les collines balais et
cotillons (quand elles ne les enfourchent pas au clair de lune) elles se mèlent d'interprèter des locutions, ma foi écrites en bon français, et à en faire des traductions litigieuses dignes de
plaidoiries.


Je suis ce que je suis et en ai une belle satisfaction, j'ai les amis qui me plaisent et la critique ne me fait pas peur, même et surtout d'où elle vient !


La déliquescence du gouvernement actuel est comme un chancre mou qui étend ses ramifications jusqu'au plus bas de l'échelle édilaire ... on ne peut tomber plus bas.


A bientôt, cher bloggeur pour un nouveau compte-rendu, vous devriez en écrire un livre, il ferait sensation.



Pierre Collenot 06/02/2011 10:06



Merci pour ce commentaire.


Le "Chicken run" local a trouvé une meneuse dont les propos ne méritent pas le temps que nous avons passé à l'écouter (sous peine d'expulsion) raconter en public ses fantasmes, ses rancoeurs et
ses frustrations.


Les gens de la commune (y compris la plus grande partie des élus du conseil municipal) qui, pour la plupart, connaissent son histoire personnelle, ne sont pas dupes de telles simagrées et en
rient un bon coup.


Ecrire un livre sur la saga brielloise : j'y pense depuis longtemps. Mais comment faire en sorte que "toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé" ne puisse être qu'une
coïncidence ? La réalité dépasse tous les jours les meilleures des fictions.