Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 09:19

Tous les ans, le blog Briellois décerne au Maire des "Papillottes" d'or, d'argent ou de bronze pour des actes municipaux ou propos qui méritent d'être particulièrement reconnus pour leur valeur d'exemple. (tous les articles de la rubrique "Papillottes d'or")

 

Selon les conventions habituellement retenues pour les distinctions honorifiques, il existe, par ordre décroissant de mérite :
1. la papillote d'or 2. la papillote d'argent 3. la papillote de bronze

 

Est déjà proposée, pour les papillottes de l'année 2010, la nouvelle définition du service public de proximité que le Maire a donnée à la mairie. (Voir ici : "l'autruche de proximité")

 

Les propos tenus par le Maire, lors du conseil municipal du 22 juillet, au sujet de l'interdiction de l'utilisation des produits phyto-sanitaires dans les fossés et caniveaux de la commune, méritent à l'évidence nomination au palmarès des Papillottes de l'année 2010.

De nombreux visiteurs du blog ont fait justement remarquer leur caractère exceptionnel.

 

Le Maire confond avec beaucoup de conviction la notion d'homologation et la notion d'autorisation d'utilisation.

 

Le round-up est un produit homologué, certes, mais cela ne signifie pas qu'on puisse l'utiliser n'importe comment et n'importe où.

L'arrêté préfectoral dont il est question lors de ce débat interdit strictement son usage près des réseaux d'eau pluviale, près des caniveaux, fossés, etc.

Le Maire affirme que, puisque le produit est homologué, il peut l'utiliser comme il veut et où il veut.

Non seulement il le dit, mais il le met en pratique, comme les Briellois ont pu le constater en juin 2010. Les fossés et caniveaux du bourg ont été copieusement arrosés de round-up par le personnel communal.

 

Les produits raticides sont homologués. Mr Goursaud se croit-il pour autant autorisé à en mettre dans le cognac et le pineau qu'il sert à l'apéritif à ses invités ? Ils peuvent espérer que non, et qu'il ne fait pas, dans ce cas, la confusion qu'il manifeste devant son conseil municipal sur un sujet de santé publique aussi connu.

Et pour faire bonne mesure, Mr le Maire menace d'une action en justice (avec constitution de partie civile) contre le blogueur qui s'est élevé une fois de plus contre ses pratiques dangereuses et hors-la-loi.

 

Ses propos sur ce sujet sont donc proposés à l'unanimité pour concourir aux "Papillottes d'or" de l'année 2010.

 

Transcription des échanges entre B. Goursaud et P. Collenot au conseil municipal du 22 juillet 2010 Enregistrement audio

B. Goursaud : "J'ai également une plainte pour le désherbage de la commune. Je suis convoqué à la Gendarmerie la semaine prochaine... j'ai environ deux plaintes par semaine. Deux plaintes par semaine !"

P. Collenot : "Réduisez vos actions qui vous mettent en situation d'avoir des plaintes, Mr Goursaud. Ca sera d'abord la première solution, pour en avoir moins."

B. Goursaud : "Qui vous a dit que le désherbage était interdit ?"

P. Collenot : "Le désherbage au round-up, au Glifanan - au Glyphosate, pardon - dans les caniveaux.

B. Goursaud : "Vous maintenez que le Glyphosate est interdit ?

P. Collenot : "Je dis que l'utilisation de ces produits phyto-sanitaires est..."

B. Goursaud, me coupant la parole : "Vous maintenez que le glyphosate est interdit ? Non mais, je vous pose la question"

P. Collenot : "Mr Goursaud, peu importe que je le maintienne ou non."

Mr Goursaud, à la secrétaire : "Vous écrivez que Mr Collenot a dit que le Glyphosate était interdit. Vous le mettrez dans le compte-rendu de réunion."

P. Collenot : "Dans les caniveaux et abords des fossés. Vous pouvez écrire ce que vous voulez. Ca n'a aucun effet sur...."

B. Goursaud : "J'ai ici le texte réglementaire, qui dit, qui dit : sont homologués les produits de désherbage total, pour les communes. Monsieur Bernard Goursaud, Maire de Brie-sous-Matha. C'est adressé à la Mairie de Brie. Round-up 450 grammes de glyphosate, pour désherbage total de durée de 4 à 6 mois ... Homologué. Et voilà où on a le droit de désherber et de ne pas désherber. On va rigoler quand on va aller à cette plainte. Et je vous dis que je ferai un dépôt de plainte contre vous pour calomnie, une fois de plus, parce que vous avez dit des choses encore. Et j'ai pas signé la charte encore, avec la Région, "

P. Collenot : "Vous avez bien fait, vous n'auriez pas été admis".

B. Goursaud : "Je n'ai pas l'intention de la signer, non plus. Je n'ai pas l'intention de la signer, la Charte Terre Saine. Elle a pas été signée. Donc, on va rigoler sur cette plainte aussi. Et là ça sera une plainte avec constitution de partie civile".

écouter l'enregistrement audio 

Partager cet article

Repost 0

commentaires