Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 10:16
Le 21 octobre 2009, Monsieur Goursaud a eu enfin la possibilité de s'exprimer longuement dans les colonnes de l'Hebdo de Charente-Maritime.

La journaliste qui l'interviewait a visiblement été un peu pressée par le temps.

Il a semblé utile de reprendre ici plusieurs chapitres de ce long monologue pour y ajouter quelques précisions, et recueillir par la même occasion quelques avis contradictoires sur les propos tenus par Monsieur Goursaud

La journaliste n'avait malheureusement pas eu le temps de recueillir ces avis avant d'écrire son article.

Ces interviews imaginaires seront donnés au fil des jours.

L'interview (réel) de Bernard Goursaud, "quelque peu courroucé", dans l'Hebdo de Charente Maritime

Brie-sous-Matha a eu le rare privilège de faire l'objet de trois rapports de la cour des comptes. Rapports, souligne le maire, qui n'ont rien signalé d'anormal sur la gestion et le fonctionnement de la commune.


"Ça fait beaucoup quand même !, sourit-il en expliquant avoir justement fait l'objet de 3 rapports de la Cour des comptes (1 en 2006, 2 en 2007) ; rapports qui n'ont rien noté d'anormal sur la gestion et le fonctionnement de la commune.



 L'interview imaginaire

Les trois rapports de la Chambre régionale des Comptes

Faux en écritures publiques et usage de faux

La journaliste
: pouvez-vous me montrer ces 3 rapports de la Cour des comptes qui ont été un rare privilège pour la commune de Brie-sous-Matha ?


Bernard Goursaud : pourquoi ? vous ne me croyez pas ? Je suis le Maire et je sais de quoi je parle quand je dis que ces rapports sont favorables à la commune.

La journaliste : Si, si, raison de plus pour que j'insiste. Je souhaite les parcourir.

Bernard Goursaud : Puisque vous y tenez, voici les deux rapports de 2007.

La journaliste : Eh bien, je vois que ces deux rapports sont très favorables à la commune. Je cite le premier rapport :

Avis rendu par la Chambre Régionale des Comptes le 11 octobre 2007

PAR CES MOTIFS

1   - DECLARE que la saisine du Préfet du département de la Charente-Maritime est recevable ;

2   - DIT que la somme de 34 012,13 € est une dépense obligatoire ;

3   - CONSTATE que le budget 2007 de la commune de Brie-sous-Matha ne comporte pas les crédits nécessaires au paiement de cette dépense obligatoire ;

4   - MET EN DEMEURE la commune de procéder à l'inscription de ces crédits ;

5   - L'INVITE à transmettre la délibération correspondante à la chambre régionale des comptes dans un délai d'un mois à compter de la date de notification de la présente décision ;

6   - Le présent avis sera notifié au préfet du département de la Charente-Maritime et au maire de Brie-sous-Matha à qui il appartient, en application de l'article L. 16312-19 du code général des collectivités territoriales, d'informer de cet avis le conseil municipal dès sa plus proche réunion.

Bernard Goursaud : vous voyez, c'est un rapport très favorable à la commune. Cela concerne notre refus de payer les dépenses scolaires de la commune au SIVOS Haimps-Sonnac et à la commune de Matha. Le Préfet, la Chambre des comptes et la Cour d'appel administrative de Bordeaux ont tous approuvé notre refus de payer nos dettes. Je le répète, c'est un rapport très favorable à la commune de Brie. Il n'y a que cet énergumène de Collenot qui affirme le contraire avec quelques autres de son acabit à Brie et dans le canton.

La journaliste : Voyons maintenant le second rapport. Ah, mais celui-là est aussi très favorable à la commune. Je cite :

Avis rendu par la Chambre Régionale des Comptes le 13 décembre 2007

VU le courrier du préfet du département de la Charente-Maritime en date du 20 novembre 2007, enregistré à la chambre régionale des comptes de Poitou-Charentes le 26 novembre demandant à la chambre de constater que la commune de Brie-sous-Matha n'a pas inscrit les crédits nécessaires au paiement d'une dépense obligatoire d'un montant de 34 012,13 €;

PAR CES MOTIFS

1  - DEMANDE au préfet du département de la Charente-Maritime d'inscrire d'office au budget de l'exercice 2007 de la commune de Brie-sous Matha une dépense de 34 012,13 € sur le chapitre 65 « autres charges de gestion courante » ;

La journaliste : Si je comprends bien, c'est une véritable volée de bois vert que reçoit la commune dans ce rapport, parce que, malgré le rapport précédent, vous avez persisté dans votre décision de vous comporter comme un mauvais payeur envers plusieurs autres communes du canton.

Bernard Goursaud : Pas du tout. Je persiste à dire que ce rapport de la Chambre des comptes montre que la commune de Brie-sous-Matha est dans une situation tout à fait normale. Pour une commune, c'est une situation normale de gestion et de fonctionnement d'être mauvais payeur envers les communes voisines, et j'entends bien que Brie-sous-Matha demeure dans cette bonne situation qui démontre toute la qualité et la continuité de ma gestion municipale. Renseignez-vous auprès des Maires des communes du canton, vous constaterez sans peine qu'ils approuvent sans réserve. Il n'y a que cet énergumène de Collenot qui y trouve à redire. Comme je l'ai déjà dit dans cet interview ce qu'il dit à ce propos est de la désinformation.

C'est pour cela que je suis très courroucé contre lui.

La journaliste : oui, ça, je l'ai bien compris. Passons maintenant au 3ème rapport de la Chambre des comptes.

Bernard Goursaud : Celui-là, je ne vous le donnerai pas.

La journaliste : Ah, et pourquoi ?

Bernard Goursaud : M. Collenot en a demandé communication, et j'ai refusé de le faire. A la suite de mon refus, ce procédurier notoire a fait une requête devant le Tribunal Administratif de Poitiers pour refus de communication de documents publics et abus de pouvoir. Nous devons donc attendre que la justice se prononce pour que j'accepte de communiquer ce document public. Et comme je ferai probablement appel du jugement, vous me redemanderez ce rapport dans quelques années. Et bien sûr, je pourrai encore refuser de vous le communiquer.

La journaliste : et, selon vous, ce document est favorable à la commune ?

Bernard Goursaud : oui, bien sûr. Je refuse de le communiquer pour une raison que vous comprendrez parfaitement.  A Brie-sous-Matha, l'opposition municipale ne doit pas avoir accès aux documents publics, quelle que soit leur nature, qu'ils soient favorables ou non à ma gestion municipale : c'est la règle dans notre commune et je ne veux pas y déroger. Comme je l'ai déjà dit, il n'y a pas de place à Brie-sous-Matha pour une opposition municipale.

Plainte pour faux et usage de faux

La journaliste
: j'ai appris que vous êtes l'objet d'une plainte pour faux en écritures publiques et usage de faux à propos de cette affaire. Qu'en est-il exactement ?

Bernard Goursaud : Vous voyez, cela confirme que je suis victime d'un véritable complot, d'une opération concertée de désinformation menée par des énergumènes procéduriers. Un maire aussi apprécié que moi ne peut pas être l'objet de tels soupçons.

La journaliste : je vous remercie pour ces explications.
Prochainement... un nouvel interview imaginaire

Partager cet article

Repost 0

commentaires