Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 23:28
Le 21 octobre 2009, Monsieur Goursaud a eu enfin la possibilité de s'exprimer longuement dans les colonnes de l'Hebdo de Charente-Maritime.

La journaliste qui l'interviewait a visiblement été un peu pressée par le temps.

Il a semblé utile de reprendre ici plusieurs chapitres de ce long monologue pour y ajouter quelques précisions, et recueillir par la même occasion quelques avis contradictoires sur les propos tenus par Monsieur Goursaud

La journaliste n'avait malheureusement pas eu le temps de recueillir ces avis avant d'écrire son article.

Ces interviews imaginaires seront donnés au fil des jours.

L'interview (réel) de Bernard Goursaud, "quelque peu courroucé", dans l'Hebdo de Charente Maritime

"A part lui (Pierre Collenot), personne ne vient faire de réclamation à la Mairie !", souligne-t-il montrant une étagère d'armoire à demi-pleine de dossiers : "tout ça, c'est lui ! Depuis le mois d'août, on a même été obligé d'embaucher une personne de plus qui, à raison de 24 par semaine, vient traiter ses interventions tous azimuts ; la secrétaire ne pouvait plus être partout, sur le quotidien et sur les dossiers qui ont fait l'objet de harcèlement permanent, car si on ne répond pas, systématiquement on a une plainte ou un recours"

L'interview imaginaire

Les documents publics interdits aux opposants.

La journaliste
: "pouvez-vous me faire voir le contenu de ces dossiers ?"


Bernard Goursaud : "Pourquoi ? Mettez-vous en doute ce que je vous dis ? Je suis le Maire, vous savez, et je dis forcément la vérité"

La journaliste : "Si, si, j'insiste pour voir le contenu de ces dossiers. Vous savez, nous les journalistes, on nous a appris à vérifier ce qu'on nous dit, c'est le B-A BA de ce métier"

Bernard Goursaud : "Puisque vous y tenez, regardez"

La journaliste, après avoir parcouru rapidement les dossiers : "Ahh, mais si je comprends bien, depuis le 28 mars 2008, vous avez interdit l'accès de Pierre Collenot à tous les documents publics de la commune, registres des délibérations, PLU, registre des permis de construire. Je comprends qu'il ait rué dans les brancards. Mais pourquoi lui avez-vous interdit cet accès ? Comme conseiller municipal, ça ne doit pas être facile pour lui d'exercer son mandat !"

Bernard Goursaud : "Je crois qu'il avait découvert ce jour-là quelque chose que je ne veux pas faire connaître aux Briellois. Alors il ne me restait plus que cette solution pour l'empécher d'aller plus avant dans ses découvertes.
Et je veux justement rendre impossible l'exercice de son mandat : les conseillers d'opposition n'ont pas leur place à Brie-sous-Matha."

La journaliste : "En réalité, ce qui remplit ces dossiers, ce ne sont pas, comme vous le disiez, les demandes de Pierre Collenot, mais les mémoires de vos avocats qui essayent de justifier vos refus successifs de lui fournir les quelques documents publics demandés, c'est à dire une quinzaine de feuilles environ.

J'ai vu aussi qu'il n'est pas le seul à avoir engagé des recours contre la commune devant le Tribunal Administratif : il y en a d'autres, pour des motifs analogues de refus de communication de documents publics."

Bernard Goursaud : Je suis le Maire : écrivez ce que je vous ai demandé d'écrire, ou je vais être très courroucé contre vous !
 Prochainement ...
 un nouvel interview imaginaire

Partager cet article

Repost 0

commentaires