Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 07:49

Le Maire de Brie-sous-Matha a été décoré samedi 18 septembre 2010 du Mérite Agricole par Dominique Bussereau, pour éminents services rendus à l'agriculture.

 

Comment a-t-il obtenu une telle médaille, qui laisse supposer un comportement exemplaire ? Un comportement qui permette de dire, le soir à la veillée : "celui-là, c'était un vrai"...

 

Première leçon :

Question : comment un agriculteur décoré pour son comportement agricole exemplaire nettoie-il fossés, palisses et ordures diverses ?

Réponse : par le feu, mon neveu.

 

Question : l'incendie a-t-il été important ?

Réponse : assez pour nécessiter l'intervention, dimanche 26 septembre après-midi, des pompiers du canton, mon colon

 

Question : et qu'a dit le Maire ?

Réponse : le Maire, c'est lui l'incendiaire, mon frère.


Quelques images des dégâts causés par un Maire incendiaire, qui ne se prive pas de dire, en conseil municipal, que si quelqu'un brûle quelques végétaux, il ne se privera pas de sévir. Surtout s'il s'agit d'un briellois/briois qui ne lui sourit pas.

Ces photos ont été prises le lundi 27 septembre à Brie-sous-Matha, route de Bréville.

 

lundi 27 septembre au matin, le feu couvait encore

 

DSC02750_resize.JPG

DSC02744_resize.JPG
 DSC02745_resize.JPG
 DSC02746_resize.JPG
 DSC02747_resize.JPG
 DSC02748_resize.JPG
 DSC02749_resize.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bernard Maingot - Les actualités en Vals de saintonge 01/10/2010 09:17



Je croyais qu'il était interdit de faire des brûlots (dixit le maire de mon village qui, lui, n'en fait pas pour respecter la Loi ou du moins le décret du préfet). La purification par le feu,
c'est la désertification des cagouilles et la disparition des micro organismes. Ce n'est pas très écolo.  L'exemple doit venir d'en haut : il s'agit bien sûr du bon exemple. En regardant
l'endroit avec des jumelles à l'envers, on imagine les ravages faits dans la forêt amazonienne... Fais ce que je dis, mais ne fais pas ce que je fais. Et ne dis pas ce que je
fais...



Pierre Collenot 01/10/2010 09:49



C'est le grand péché mortel de ce blog : il dit tout haut et publiquement ce que chacun, à Brie, dit tout bas, pour ne pas courir le risque de rétorsion de la part du Maire.



Charpentier 29/09/2010 13:07



Il serait assurément intéressant de demander au directeur départemental ( du S.D.D.I.S ) une copie du rapport d'intervention ( au bénéfice de la loi  78-753 modifiée sur la
communication des documents administratifs ) Copie, bien entendu, occultée des mentions nominatives, ce qui n'emêche pas de connaître les moyens engagés en personnels et matériels,la
durée de l'intervention. C'est toujours bien de savoir ce qu'on fait de l'argent du cochon de payant...


 Ce type de document est obligatoirement communicable ( encas de refus implicite ou explicite, saisir la C.A.D.A )



Pierre Collenot 29/09/2010 14:05



Merci pour ce conseil pertinent que je vais suivre.



Le Caennais déchaîné 28/09/2010 22:19



Non, votre maire n'y est pour rien ! D'après nos sources pleines de whisky, c'est Ben Laden - après avoir détourné l'avion de Oui-Oui - qui voulait percuter le clocher de l'église
mais qui s'est planté à cause des vapeurs de cognac.


Germain de Colandon



Pierre Collenot 29/09/2010 00:24



Tout cela semble être une explication des plus plausibles, d'autant qu'avec notre devise communale "In vino veritas", les avions (renifleurs ou non) ont l'haleine chargée dès qu'ils survolent le
village.


Sur les photos, on voit distinctement les roues du train d'atterrissage de l'avion de Oui-Oui.



la pecnaude 28/09/2010 16:02



C'est un danger public ce mec ! Les pompiers vont devoir faire un rapport au sous-préfet ... qui va entériner, comme d'habitude.


Et çà, son copain de Sud-Ouest n'ira pas s'en vanter dans ses colonnes !


Au fait, as-tu eu ta médaille ? En tant que meilleur opposant tu la méritais quand même, quoique, avec la devise qu'il a choisie, on se demande si ce serait du meilleur ou du plus mauvais goût.


Faut-il être crétin quand même, pour allumer les fossés sans prévoir !



Pierre Collenot 28/09/2010 16:45



Non, je n'ai eu la médaille communale. Sans regret.


La devise "in vino veritas" gravée dessus m'aurait donné l'impression de rejoindre un club pas très réjouissant.