Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 22:39

A Brie-sous-Matha, le Maire de ma commune est un personnage à découvrir. Il est, je pense, unique en son genre.

Il a porté récemment plainte contre moi pour avoir publié sur mon blog un Avis du Maire.

Histoire de cette affaire cloche-Maire-lesque

 

2009-08-24_tract_maire001.jpg

 

En portant plainte contre quelqu'un, un plaignant doit montrer qu'il a subi un préjudice.

Quel préjudice le Maire de Brie a-t-il subi avec la mise en ligne sur ce blog de son "Avis du Maire" du 24 août 2009 ?

Moi, très sincèrement, je ne vois pas.

Le Maire, probablement pas plus que moi.

Une plainte de plus, juste pour pouvoir dire à quelques naïfs qu'on va voir ce qu'on va voir, et que ça ne va pas se passer comme ça.

 

Pour mieux comprendre tous les épisodes de cette histoire cloche-Maire-lesque, voyez cet article : Pôles nature de Charente-Maritime et pôles anti-nature de Brie-sous-Matha


Le 25 août 2009, le Maire a distribué aux habitants de la commune l'Avis  officiel ci-contre.

Il y écrit que le blogueur inciterait les habitants à utiliser les carrières de la commune comme décharges sauvages, et qu'il utiliserait abusivement le nom de la commune.

Pas un seul habitant n'a pu prendre ses propos au sérieux compte tenu de ce qui se passait alors dans la commune sur ce sujet (voir les articles de cette rubrique Carrières-Décharges).

 

Et par exemple le rapport de la DRIRE sur les carrières de Brie-sous-Matha.

Mais Monsieur Goursaud ne cherche pas à être pris au sérieux par les habitants de Brie. Dans cette affaire, il a plutôt joué le rôle de l'arroseur arrosé.

 

Mais l'affaire prend un tour franchement cloche-Maire-lesque quand je suis convoqué le 23 juillet 2010 par les gendarmes de la brigade de Matha : le Maire a porté plainte contre moi pour avoir mis en ligne sur ce blog son Avis du 24 août 2009, distribué à tous les habitants de la commune.

Justification de la plainte : cet avis du Maire contiendrait une image portant préjudice au département de la Charente-Maritime, et cette image utiliserait abusivement le logo du département.

Les gendarmes ont eu beaucoup de mal à s'y retrouver dans cette plainte.

En résumé : le Maire a porté plainte contre moi parce que lui-même a utilisé sur un document public de la commune une image "interdite", et parce que j'ai mis en ligne ce document public sur ce blog.

Un Maire d'une logique aussi fine, ça ne se rencontre pas tous les jours.

 

Je ne sais pas si le Maire a encore dans sa manche d'autres plaintes de ce genre à déposer contre moi, mais je sens qu'il va finir par agacer le Procureur, qui a probablement des sujets plus intéressants à se mettre sous la dent.

Comme par exemple le faux en écritures publiques du Maire. Une affaire beaucoup plus sérieuse que l'utilisation par le Maire du logo de la Charente-Maritime sur un de ses Avis.

Comme le Maire l'a dit au cours de la réunion publique du 28 juillet : "Je n'arrive pas à compendre pourquoi chaque fois que j'attaque Collenot en justice, je perds, et chaque fois qu'il m'attaque en justice, je perds aussi". Que ceux qui sont surpris par ce résultat lèvent la main.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alsa 03/08/2010 16:30



Bonjour Pierre,


Je ne pense pas que le maire de Brie sous matha ne sache pas lire, je crois plutot qu'il est d'une mauvaise foi confondante. peut etre croit-il s'adresser à des abrutis quand il écrit à ses
administrés. il ressemble fort a son maitre à penser N.SARKOZY qui sait tres bien que ses popositions sont anticonstitutionnel mais il fait des grands tourniquet avec ses mains pour amuser
les médias.


Mr Goursaud, présent moi-meme au dernier conseil municipal, j'ai admirer pendant presque 3 heures, la facon avec laquelle vous traiter de facon quasi constante votre conseil (
dedain et mesquinerie sont votre lot quotidien). sur le fronton de la mairie figure les symboles de la république qui je vous le rappelle sont LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE


Comme vous l'a dit un de vos conseiller , il y a des lieux que vous ne devriez vous abstenir de fréquenter .  


Alsa


  


 


 



Pierre Collenot 03/08/2010 17:07



Le Maire n'a effectivement aucun respect pour quiconque :


- ses administrés, en leur mentant quasi systématiquement chaque fois qu'il s'adresse à eux, oralement ou par écrit. Il les prend pour ce qu'ils ne sont pas, il abuse de la crédulité de certains.
Il se drape dans l'autorité tricolore que lui donne son statut de maire pour abuser de la confiance que des administrés devraient normalement pouvoir accorder à un maire.


- ses conseillers municipaux, en faisant croire aux plus naïfs d'entre eux qu'ils participent à la gestion de la commune, alors qu'il ne respecte, dans les décisions du conseil, que celles qui
vont dans le sens de son intérêt personnel. Les autres décisions sont oubliées dans les poubelles-carrières de Mr Goursaud.


 


on pourrait allonger la liste des gens et institutions qu'il ne respecte pas. J'en mentionnerai seulement deux, pour mémoire :


 


- ce lieu, évoqué dans ton message, Alsa, que je connais, parce que Bernard Goursaud lui même, fièrement, me l'avait expliqué. Il m'a même invité à une réunion publique, il y a quelques années.
J'y suis allé avec lui. Un lieu dont les valeurs connues et respectables ne sont pas celles que Bernard Goursaud met en oeuvre dans sa vie publique ou relationnelle. C'était déjà le cas lorsqu'il
m'avait invité, car les comportements qui lui sont reprochés aujourd'hui par tant de gens ne datent pas d'aujourd'hui.


 


- le Syndicat des Eaux de la Charente-Maritime, dont Mr Goursaud est le vice-président d'opérette, un syndicat qui défend la valeur de l'élément vital qu'est l'eau, alors que Mr Goursaud montre
avec une grande constance et de multiples manières qu'un de ses buts est de détruire cette ressource. Les exemples sont abondants ici, à Brie, pour cette ressource qui s'amenuise. Un comportement
criminel entouré de l'appui d'amis qui ne sont pas regardants sur la qualité de ceux qu'ils récompensent. Parce que, pour quelques voix aux cantonales, qu'importe celui qui les offre. Il ne faut
pas s'étonner ensuite que les citoyens aient de la méfiance envers les élus. Le mariage en grandes pompes des élus et des coquins ne peut pas réconcilier les citoyens avec la politique. Une
réflexion qui vaut aussi pour la conseillère générale du canton, grande muette sur ces sujets.



la pecnaude 02/08/2010 16:38



A croire que étiez un peu visionnaire dans vos réponses aux commentaires de Mai dernier concernant le faux en écritures. La situation évolue bien comme vous l'aviez prévu !



Pierre Collenot 02/08/2010 17:28



Merci pour le compliment.


Avoir raison, dans le contexte local, ne signifie pas la fin d'une affaire. Voyez au TA, le Maire, condamné au bout de deux ans de procédures à fournir des documents publics, arrive encore à n'en
fournir qu'une partie, et nous voilà repartis pour une nouvelle étape de l'affaire. Belle résistance de sa part, même si l'issue finale ne fait guère de doute.



la pecnaude 02/08/2010 16:29



En quoi votre "INVITATION A VISITER" les carrières de Brie sont-elles condamnables ? C'est, au contraire, un acte citoyen que d'inviter des touristes écologistes à venir voir un "haut lieu
touristique" de la commune.  Et son avis est un parfait détournement de votre initiative.


Il n'est en aucune façon, une invitation à participer à l'expansion de ce dépôt.



Pierre Collenot 02/08/2010 17:22



C'est dans le droit fil des pratiques de faux dont le maire de Brie est coutumier.


Et confirme que la question de savoir si le Maire de Brie sait lire ou non est opportune.