Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 12:45
Difficulté de la recette cocarde_30.gif  1 cocarde= facile
 2 cocardes = moyenne
 3 cocardes = difficile
Temps de préparation

 Une mandature pour mettre au point la recette

 

Ingrédients

 

monopoly maire

 1 - un maire bien élu et soutenu politiquement par la majorité en place au Conseil Général du département(1).

 

 

(1) Pour la réussite de la recette, cette condition est impérative.

code_urbanisme_resize.jpg  code_urbanisme_resize.jpg

 2 - deux Codes de l'Urbanisme.

 

On en trouve dans toutes les bonnes librairies, les magasins gastronomiques spécialisés, à la FNAC, au Furet du Nord, chez Alapage, Amazon, etc.

 conseil-municipal.gif  3 - un conseil municipal qui applaudit majoritairement aux recettes gastronomiques du Maire

 

Recette

 

- Prenez un Maire bien élu et soutenu politiquement par la majorité du Conseil Général en place.

- Arrachez délicatement du 1er exemplaire du Code de l'Urbanisme toutes les pages contenant  le Livre IV : Régime applicable aux constructions, aménagements et démolitions
    * Titre Ier : Certificat d'urbanisme. (Article L410-1)
    * Titre II : Dispositions communes aux diverses autorisations et aux déclarations préalables
    * Chapitre Ier : Champ d'application. (Articles L421-1 à L421-8)
    * Chapitre II : Compétence. (Articles L422-1 à L422-8)
    * Chapitre III : Dépôt et instruction des demandes de permis et des déclarations. (Article L423-1
    * Chapitre IV : Décision. (Articles L424-1 à L424-9)
    * Chapitre V : Opérations soumises à un régime d'autorisation prévu par une autre législation.

Ne pas hésiter à arracher toutes ces pages, même si le livre est neuf. Rendez aussi discrètes que possible les traces d'arrachement.

- Faites savoir à vos amis et connaissances qu'il y a un Code de l'Urbanisme tout neuf en vigueur dans votre commune, et que les services des Impôts n'y verront que du feu en matière de valeur locative de leur maison.

- Réservez le deuxième exemplaire (complet) du Code de l'Urbanisme à tous ceux qui ne sont pas vos amis.

 

La recette est terminée. Laissez reposer.

 

- Faites goûter à vos proches, et à eux seulement.

- Augmentez les impôts locaux (foncier bâti et taxe d'habitation) et portez-les à leur maximum : vos amis qui ont goûté à votre recette vous en seront d'autant plus reconnaissants, par différence avec ceux qui ne sont pas vos amis, et qui payent leurs impôts normalement.

 

La majorité du conseil municipal applaudit le Maire pour cette recette très réussie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

la pecnaude 11/08/2010 21:33



Vaudrais mieux lui offrir une baguette de coudrier pour trouver une nouvelle source très vite, la sienne commence à être trop connue !



Pierre Collenot 11/08/2010 22:32



La famille et les amis sont les premiers invités à se régaler. Si vous n'êtes ni l'un ni l'autre, "dura lex, sed lex", comme le disait si bien le génial et regretté inventeur des verres
incassables.


Utiliser ses pouvoirs de maire pour régaler sa famille, ça c'est de la citoyenneté bien comprise, avec transmission héréditaire, comme avant la Révolution.


Souvent, je me demande à quoi elle a servi, cette Révolution. Les féodalités renaissent toujours. La cocarde a seulement changé de couleur.



Germain de Colandon 10/08/2010 18:49



Bah, je ne pensais pas précisément à votre Maire quant à cet article... 


GdC



Pierre Collenot 10/08/2010 18:56



Ce n'est qu'une simple recette gastronomique. Ca vaut bien une teurgoule.



Germain de Colandon 10/08/2010 17:45



Soyez donc un peu charitable avec votre Maire que diable !! Débusquez-lui un bon radiologue expert ès-électroencéphalogramme de toute urgence !!


Blague à part (non, ce n'était pas une blague), et le Préfet, qu'en pense-t-il de tout ça ?


Germain de Colandon


http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/



Pierre Collenot 10/08/2010 18:08



Qu'est-ce qui, dans cet article, aurait pu vous faire penser qu'il s'agirait du Maire de ma commune ?


 


Je ne crois pas l'avoir écrit.


 


Ce que pense le Préfet de tout cela ? Je ne suis pas sûr que le Préfet de mon département s'intéresse beaucoup aux actions menées au détriment de l'argent public. Ou s'il s'y intéresse, c'est
avec une extrème discrétion, pour ne pas fâcher ceux qui mériteraient des grands coups de pied au c..


 


Le Préfet de Charente-Maritime, qui connaît parfaitement cette recette ainsi que son créateur gastronome est quelqu'un de très consensuel, et il a probablement horreur des aigreurs.


 


Comme disait La Fontaine


Je ne suis pas de ceux qui disent :
ce n'est rien c'est une femme qui se noie.
Je dis que c'est beaucoup.
Et ce sexe vaut bien que nous le regrettions puisqu'il fait notre joie.


 


je ne suis pas de ceux qui disent :
ce n'est rien, c'est un peu d'argent public détourné.
Je dis que c'est beaucoup.
Et cet argent vaut bien que nous le regrettions,
puisqu'il fait nos écoles, nos hopitaux, et le salaire de Monsieur le Préfet.