Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 12:50

guignol_400.gifLe Maire de Brie, condamné deux fois par le Tribunal Administratif, amuse la presse (voir l'article du journal Sud-Ouest ci-dessous) et la galerie avec une histoire à dormir debout de lieux-dits baladeurs et de numéros de parcelles fantômes. (Voir 1ère condamnation - Voir 2ème condamnation)

 

Etonnant de la part d'un maire, à la tête de la commune depuis plus de 30 ans, natif du lieu, de ne pas connaître les noms des lieux-dits du cadastre. Pas étonnant que l'application des règles d'urbanisme laisse à désirer à Brie-sous-Matha.

 

Etonnant de la part d'un propriétaire, de ne pas vérifier les numéros des parcelles qu'il possède, lorsqu'il y fait venir un huissier pour constater qu'il est, selon lui, en règle avec le PLU de la commune.
 

Mais cette pantalonnade ne doit pas faire oublier l'essentiel de cette affaire :

  1. le maire de Brie, comme particulier, a exploité deux carrières en un lieu où cela est interdit par la règlementation, et au mépris des dispositions du Plan Local d'Urbanisme (PLU) qu'il avait adopté et fait adopter par son conseil municipal.

  2. le maire de Brie, comme particulier, a "réhabilité" une des deux carrières en la laissant se transformer en décharge sauvage, ce que son épouse elle-même confirme (voir ici : une tentative d'intimidation envers les habitants de Brie).

    Les déchets qui ont été mis dans cette carrière, avec la bénédiction du maire constituent toujours un risque pour l'environnement et pour la qualité de l'eau des nappes phréatiques, tout près des habitations du bourg de Brie.

    Cette carrière doit être réhabilitée par son propriétaire selon les règles sanitaires et légales en vigueur.

  3. le maire de Brie-sous-Matha, comme maire, est coupable pour n'avoir fait appliquer ni les règlements du PLU, ni les lois sur l'environnement.

    Il n'a pas exercé la mission que la République confie à ses élus.

    On peut même affirmer, sans exagération, qu'il a montré à ses concitoyens un très mauvais exemple.

    Alors, c'est justice.

Journal Sud-Ouest du 3 mai 2010

 

(voir l'article du vendredi 30 avril)

2010-05-03_sud_ouest_carrieres_001.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires