Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 01:28

« Toute personne qui offre au public de l’eau en vue de l’alimentation humaine […] est tenue de s’assurer que cette eau est propre à la consommation » (Code de la santé publique, article L.1321-1).

Une eau livrée à la consommation humaine est potable lorsqu'elle n'est pas susceptible de porter atteinte à la santé de ceux qui la consomment. La qualité de l'eau se définit avant tout par rapport à la conformité à l'ensemble du dispositif législatif et réglementaire qui lui est applicable.

 

Extrait de l'Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la consommation humaine (art R 1321-2, R 1321-3, R 1321-7 et R 1321-38 du Code de la Santé Publique) - Ministère de la Santé - Source : http://www.car-analyse.com/hydro/a060207.pdf

Limites de qualité des eaux destinées à la consommation humaine

Paramètres chimiques (extrait)

- Nitrates (NO3) : 50 mg/l
- Chlore libre et total : Absence d'odeur ou de saveur désagréable et pas de changement anormal.

 

L'eau de la fontaine publique de Brie-sous-Matha

Analyse faite le 02/07/2010 par le Laboratoire d'Analyses Sevres Atlantique (LASAT) 5, allées de l'Océan à La Rochelle
Adressée au Maire de Brie-sous-Matha le 12/07/2010

Nitrates : 81 mg/l (maxi 50)

Aspect : Limpide
Couleur : Incolore
Odeur : légère odeur de chlore(1)

Eau de bonne qualité bactériologique, mais de qualité physico-chimique non satisfaisante au regard des niveaux de référence fixés par le Code de la Santé Publique pour les nitrates.  

A écarter de la consommation humaine.

 

L'Agence Régionale de Santé (ex-DDASS) à Monsieur le Maire de Brie-sous-Matha, le 16 juillet 2010.

l'eau de la fontaine est non-conforme au regard des limites de qualité fixées par le Code de la Santé publique. Elle est impropre à la consommation humaine.
Il convient donc que vous informiez les utilisateurs de cette fontaine, par un affichage approprié (dans sa lisibilité et sa tenue dans le temps) de l'interdiction de consommation. Dans l'attente de l'effectivité de cette mesure, l'alimentation en eau de la fontaine doit être coupée.

 

Le Maire de Brie était donc autorisé par l'ARS à rouvrir l'eau de la fontaine dès qu'il aurait fait cet affichage pour informer les consommateurs que cette eau est impropre à la consommation humaine. 

Il se refuse toujours à faire cet affichage, a pris les habitants en otages, alors que lui seul détient la solution : l'affichage d'une information aux utilisateurs.

Il y a des années que le Conseil Municipal lui demande de le faire, mais Monsieur Goursaud est quelqu'un de têtu : il a l'habitude de ne pas écouter son Conseil Municipal, et quand il a décidé de nuire à ses concitoyens, à leur santé, rien ne peut le faire renoncer.

 

Monsieur le Préfet, Monsieur le Juge, vous connaissez bien sûr la solution pour convaincre un Maire aussi têtu de respecter les lois et les habitants avant qu'il ne soit trop tard. Les habitants de Brie espèrent que vous ne mettrez pas trop de temps à la retrouver.



(1) Odeur de chlore dans l'eau de la fontaine : cela est très étonnant, pour une eau de source. J'ai essayé de comprendre comment cela a pu se produire, et je me suis renseigné. Une explication vient en premier à l'esprit : celle d'une manipulation, d'un déversement volontaire d'un produit chloré dans le puits du captage, avant le prélèvement par le laboratoire. Dans quel but ? Une telle hypothèse est particulièrement inquiétante, s'agissant d'une eau distribuée au public.

Les Briellois aimeraient en savoir un peu plus sur ce sujet.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

la pecnaude 04/08/2010 19:49



Je compatis, mais était-ce un problème d'incompétence ou d'inappétance ? Ses mobiles sont troubles ? Peut-il être n'est-il que crapaud et non point grenouille !



Pierre Collenot 04/08/2010 23:49



Troubles ? Pas si troubles que ça. Sa motivation de base se résume en quelques mots : où est mon intérêt personnel dans cette affaire ? Le reste, c'est à dire l'intérêt général, la santé
publique, le patrimoine, l'environnement, les valeurs républicaines (jusqu'au respect au drapeau), tout cela passe après.



la pecnaude 04/08/2010 16:17



Pardon, je voulais dire Herr Kul !



Pierre Collenot 04/08/2010 17:28



J'avais pensé à une réplique sur le thème du poireau, mais je m'arrête là.


 



la pecnaude 04/08/2010 16:16



Ce serait une belle enquête pour Hercule ...



Pierre Collenot 04/08/2010 17:23



Je vois que ce blog vous inspire.


Avez-vous envoyé un message de condoléances à SR à l'occasion du départ prématuré du regretté DB ? C'est le moment ou jamais ; après elle aura oublié la cause de son chagrin.



la pecnaude 04/08/2010 09:45



Escherichia coli est d'origine humaine ... qui peut savoir si la vérité est au fond du puit ?



Pierre Collenot 04/08/2010 10:39



Monsieur Héraklès, qui aurait peut-être laissé un étron au fond du puits, est-il d'origine humaine ou d'origine divine ? Il est fils de Zeus et d'une mortelle, alors le doute subsistera longtemps
sur le chromosome dominant.



la pecnaude 04/08/2010 09:09



Non, vous ne me ferez pas croire que la commune utilise de telles quantité de chlore pour les toilettes de la mairie !



Pierre Collenot 04/08/2010 09:32



Ne s'agirait-il pas plutôt du début du nettoyage des écuries d'Augias. Je connais bien
monsieur Héraklès, qui s'en occupe en ce moment. C'est un grand blond en costume blanc, comme sur les flacons de Monsieur Propre. Monsieur Augias, qui habite à Brie-sous-Matha, et que je connais
très bien aussi (C'est le roi d'Elide. Tout le monde le connaît ici.) importune ses voisins à cause des odeurs de ses écuries, et de ses déversements de purin dans les caniveaux, quand les pompes
des cascades ont rempli le ruisseau.


Avec les travaux entamés par Monsieur Héraklès, tout cela sent le chlore à plein nez. Alors s'il est descendu dans le puits de la fontaine, comme je ne sais plus qui en 1945 (dixit notre second
adjoint), il a peut-être laissé quelques traces odorantes.