Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 09:36

Le feu couvait depuis longtemps...

Tous les habitants de la commune se demandaient si les conseillers municipaux auraient le courage de faire ce que beaucoup espéraient, pour la survie de la démocratie locale et l'intérêt de la commune.

La nouvelle est tombée jeudi 10 juin, dans un article de l'Hebdo de Charente-Maritime. Soulagement.

Enfin un vilain abcès est crevé

 

Les six conseillers municipaux démissionnaires expliquent dans une lettre ouverte à leur maire, les faits qui ont motivé leur décision de quitter le conseil municipal.

« Nous venons vous expliquer pourquoi nous avons démissionné. Nous n'approuvons pas la façon de M. ... de diriger la commune. Nous nous sommes présentés sur sa liste car il s'est posé en victime.... Ce n'est que plus tard que nous nous sommes aperçus que c'était lui qui manœuvrait à sa façon. Il dirige seul et en maî­tre, ne laissant pas le choix aux conseillers, sauf quand les textes l'y obligent.


Lorsqu'il est contre, il laisse traîner les décisions prises par ces derniers de façon à ne pas donner suite. Mais, on ne peut pas dire qu'il refuse.

...
Le personnel communal: lorsque les adjoints ou conseillers demandent les horaires, les emplois du temps, les congés ou tout ce qui peut concerner le personnel, le maire fait barrage arguant qu'il est le seul à avoir le droit de diriger les employés. On peut en voir le résultat: divergence entre les personnels, favoritisme pour les uns et pression pour les autres.
...
La commune: le maire estime qu'il est le seul à savoir diriger la commune. Pour preuve, le conseil municipal n'est là que par obligation, imposé par la loi. Les décisions n'étant pas toutes suivies d'effet.

Notre connaissance de gestion d'une commune nous vient de nos relations avec différents hommes politiques, conseillers et maires des communes éga­les, supérieures ou inférieures en nombre d'habitants et de budget.


Voilà pourquoi nous pensons que vous comprendrez (si vous vous sentez concernés), notre position. Mais, nous avons donné le maximum en notre pouvoir (et il était si petit...) pour faire avancer le village. Mais pour nous, ce n'était pas en agissant de cette façon.

 

 

Cette lettre n'est pas un règlement de compte. Elle constitue une information (c'est un mini­mum) que tous les administrés sont en droit d'attendre ».


 

Félicitations aux conseillers municipaux de Champdolent (Charente-Maritime) pour ce geste courageux.

On aurait pu croire un instant que ça se passait à Brie-sous-Matha, tant la description est ressemblante.

Et encore, à Champdolent ils ont plus de chance que nous, à Brie-sous-Matha : même quand les textes devraient l'obliger, le Maire de Brie s'en moque.

On a même l'impression, ici à Brie, que, puisqu'il y a une règle, la plus grande fierté du Maire est de la transgresser, si possible en entraînant des habitants de la commune avec lui. C'est son "bouclier illégal". 

Comme disait très justement Jean de la Fontaine : "Patience et longueur de temps Font plus que force ni que rage." (Le lion et le rat)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

la pecnaude 12/06/2010 16:25



J'ai cru rèver, et j'ai rèvé .... triste descente !


Dommage que Monsieur de la Fontaine n'aie pas choisi un crapaud !



Pierre Collenot 12/06/2010 17:16



Oui. C'était tellement ressemblant, la description faite par les démissionnaires, et le comportement du Maire de Brie-sous-Matha, que je n'ai pas pu résister.


Quant aux conseillers municipaux de Brie-sous-Matha, jetteront-ils un jour un regard lucide sur la situation dans laquelle ils ont accepté de mettre leur commune, par crédulité, par peur ou par
compromission ?


Et, ayant jeté ce regard, en tireront-ils une conclusion qui permette de sortir la commune du trou dans lequel ils l'ont enfoncée ?