Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 09:57
Glumineuse01.gif Glumineuse01.gif

La fin d'une année est traditionnellement le moment des rétrospectives et des bilans.

calendrier_2009.gifEn mars 2008, la liste que j'ai présentée aux élections municipales s'appelait "Ne laissons pas couler Brie". Qu'en est-il aujourd'hui ?

Brie a énormément coulé en 2009... et a fait couler beaucoup d'eau, d'encre, de salive, de rejets polluants et d'octets.

Sur cette page, la rétrospective de l'actualité municipale brielloise, observée par le blogueur au cours de l'année 2009. Prochainement, le bilan.

 Mois Faits et commentaires
Janvier

Le lien permet d'accéder à tous les articles du mois.
4 maires en moins de 4 mois : record de France ?

Le 18, à la cérémonie traditionnelle des voeux, le Maire annonce sa démission, la commune étant, selon ses propos, "devenue ingérable (1)".
Ce faisant, il lance une partie de chaises musicales qui a beaucoup amusé les spectateurs et la presse locale, régionale et nationale.
Le jeu s'est déroulé de janvier à mai.



A = Bernard Goursaud - B = Michelle Guillaume - C = Pierre Speletta

Le but de cette opération était d'obliger le Préfet à dissoudre le Conseil Municipal. Il n'a pas été dupe de cette mascarade.


(1) Brie-sous-Matha, commune ingérable ?

chaperon_rouge_maire.gifIngérable a deux sens :
1° impossible à gérer ;
2° que l'on peut avaler.

J'ai toujours pensé que le maire, compte tenu de la majorité dont il dispose au conseil municipal, avait nécessairement utilisé le second sens.


La commune de Brie, de sa petite voix tremblante :
- "Oh !  Maire-grand, comme vous avez de grandes dents,".
- "C'est pour mieux t'ingérer, mon enfant !"

Février Le 24, la partie de chaises musicales est en cours : La 1ère adjointe est élue maire (voir janvier)
Mars Tentative avortée de prise illégale d'intérêts par le Maire - Brie et la CDC - Prix Phylloxéra

Le 10, au conseil municipal, Bernard Goursaud (ex-maire, 2ème adjoint) fait une première tentative pour échanger un terrain avec la commune, en essayant de réaliser ainsi une plus-value de près de 40 fois la valeur d'origine de sa terre. Le conseil municipal, perturbé par cette demande manifestement illicite, hésite et reporte le sujet à plus tard (voir en novembre).


tous_maire.gifToujours au cours de cette même séance, la majorité du conseil municipal vote la sortie de la commune de Brie-sous-Matha de la CDC du Pays de Matha. Cette délibération est retoquée par le Sous-préfet. Elle sera annulée par le conseil municipal le 26 juin.

Le 28, la partie de chaises musicales se poursuit : L'ex-2ème adjoint est élu maire (voir janvier)

L'association ANLP décerne le Prix PHYLLOXÉRA (détériorations graves de la vallée) à la commune de Brie sous Matha pour les décharges dangeureuses qui se développent dans ses carrières, et à l'inertie des élus sur cette atteinte à l'environnement, aux conséquences imprévisibles.
Avril Nous entrerons dans la carrière... (air connu)

Le 28, l'entreprise Hidreau BTP extrait des matériaux de la carrière communale de Berlaigne, en toute illégalité.

Il faudra deux interventions successives de la gendarmerie, les 28
et 29, pour quelle cesse enfin ses extractions.

Le Maire s'en fout... 

Mai Le siège de Brie-sous-Matha par une armée de québécois

La Mélie : D'après nout ouésine, une bande à mina de Québécois va bintout agrapiner nout minzon.
Utrope : Liète mé cllouner. Pi, au souère, veurse pas tant de cougnat dans ton tileul(1).

Le 6, fin d'une rumeur lancée par l'entourage du maire : l'invasion de la commune par une horde de québécois n'a pas eu lieu. Ouf, on respire. L'état d'urgence et le couvre-feu sont levés !!!

Le 7, la partie de chaises musicales s'achève : L'ex-ex-maire est réélu maire. Retour de tous à la case "départ" (voir janvier).

(1) D'après notre voisine, une horde de Québécois va bientôt nous prendre notre maison - Laisse-moi dormir. Et, le soir, ne verse pas tant de cognac dans ta tisane.
Juin vomir_2.gifProcédé déloyal du maire

Le 19, au cours du conseil municipal, le maire fait voter sur un projet de délibération. Après négociation du texte, il obtient l'unanimité des conseillers. Puis il publie une délibération officielle différente de celle sur laquelle il a fait voter. Le procédé d'un faussaire tout à fait déloyal.


Beurrp ! Excusez-moi, j'ai eu un renvoi.

Juillet Sécheresse : Brie, le Versailles de la Saintonge - Mairie en berne

La Charente-Maritime connaît une grave sécheresse. A Brie-sous-Matha, la fontaine coule à flots, par pompage. Le Maire, sollicité pour faire cesser ce gâchis, poursuit le pompage tout l'été. Les nappes phréatiques sont au plus bas, mais le maire de Brie-sous-Matha s'enorgueillit d'être Roi-soleil dans le Versailles d'une Saintonge en cruel manque d'eau. Alors, il pompe...



14 juillet, jour de la fête nationale, puis de nouveau le 19, la commune est en berne. Le maire a oublié de mettre des drapeaux à la mairie. Il justifie son oubli en expliquant que la commune manque de drapeaux et qu'il n'a pas reçu celui qu'il a commandé.


La mairie de Brie le 30 mai 2009













La mairie de Brie le 14 juillet 2009


Août Je pompe, donc je suis

Le pompage et le vidage des nappes organisés par le maire se poursuivent à Brie. La situation des réserves en eau en Charente-Maritime est encore plus catastrophique qu'en juillet. Le maire s'en fout. "Je pompe, donc je suis" (devise shadok).



Le 10, le Sous-préfet retoque une nouvelle délibération du conseil municipal. Le maire avait fait approuver par sa majorité le recours à un huissier payé avec les finances communales pour aller faire des constats dans les carrières et décharges des autres communes du canton. Monsieur le Maire, occupez-vous de ce qui vous regarde, dit le sous-préfet.
Septembre Les chaises vides de la commission Environnement - Dominique Bussereau et les carrières-poubelles de Brie

Le 15, le maire reproche au blogueur de n'avoir pas encore réuni la commission communale "environnement" où il l'a nommé président le 26 juin précédent. Le 24 septembre, le blogueur la réunit. Les deux membres de cette commission appartenant à la majorité du maire n'y participent pas, sans excuses. Il en est de même lors de la réunion suivante, le 21 octobre.

Le 29, Dominique Bussereau, président du Conseil Général de Charente-Maritime, écrit au blogueur à propos des carrières-poubelles de Brie-sous-Matha.


Octobre La sorcière Cracra sent très mauvais et pollue les eaux de Brie

Le 2, anticipant les festivités d'Halloween, la sorcière Cracra déverse dans le réseau des eaux pluviales de la commune le fond de ses cuves à vendange. Elles n'avaient pas été nettoyées depuis un an. Pour les riverains, la fête n'est pas un vain mot : odeur pestilentielle et pollution du ruisseau.

Le blogueur a porté plainte.

Il se raconte que la sorcière Cracra n'aurait pas aimé.
Novembre Un Conseil de famille remplace le Conseil Municipal - Jackpot briellois - Rapport de la DRIRE

brie_banane.jpgLe 4, le maire organise une réunion publique, à la suite de la plainte pour pollution portée par le blogueur. En fait de réunion, lui et sa famille ont pris à partie les opposants présents ou présumés, les ont calomniés. Le blogueur absent, a servi de bouc émissaire : c'est de lui que viennent tous les malheurs du maire. Les pouvoirs publics, les autres habitants du canton, une partie de la presse sont accusés de s'acharner sur lui. Un déni de démocratie locale exposé devant des témoins héberlués.

Le drapeau d'un royaume bananier héréditaire (R.A.B.) flotte sur Brie-sous-Matha

Le 6, le maire fait une nouvelle tentative pour échanger des terres avec la commune en faisant une plus-value de près de 40 fois la valeur initiale de sa terre agricole. La majorité du conseil municipal approuve cette nouvelle tentative de prise illégale d'intérêts.
- Merci...
- Y'a pas de quoi...

Le rapport d'enquête de la DRIRE sur les carrières et décharges de Brie (du 06/10/2008), accablant pour le Maire et la municipalité, est enfin connu. Visiblement, le maire a décidé de l'ignorer et il l'a caché au Conseil Municipal. Sa responsabilité personnelle et celle de la commune sont engagées. Le Maire s'en fout ...
Décembre 06033_redimensionner.jpgLe Maire : le bien public qui est à vous est à moi

Le 4, au conseil municipal, le maire révèle qu'il (la SARL Goursaud) occupe depuis 2004, sans titre et sans payer de loyer à la commune, le bâtiment public des ex-"Vignerons Charentais". Où il y a de la gène, il n'y a pas de plaisir ! (voir ici)


Au même conseil, le maire dissout la commission municipale "environnement".
(voir ici)

Partager cet article

Repost 0

commentaires