Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 13:39
Comme cela était prévisible (voir cet article), les conseillers municipaux ont trouvé ce matin dans leur boite aux lettres une nouvelle convocation pour une réunion du conseil, le 31 mars à 15 heures

Après la réunion du samedi 27 mars à 14 h, et toujours dans les délais minimum, le conseil est convoqué pour le budget 2010.

La convocation est rédigée de façon classique

Ordre du jour : Session ordinaire

en présence de Monsieur FRAGNEAU, receveur municipal
  • Approbation du Compte Administratif 2009 : Commune et Lotissement
  • Approbation du Compte de Gestion 2009 : Commune et Lotissement
  • Vote du Budget Primitif 2010 : Commune et Lotissement
  • Vote des taux d'imposition des taxes directes locales pour l'année 2010

Aucun document budgétaire n'est joint à la convocation.

Venez voter, c'est tout ce qu'on vous demande. La situation financière de la commune ? Ne vous en faites pas. Le Maire vous assure que tout va bien. Qui pourrait sérieusement penser qu'il ne dit pas la vérité à ce sujet ?

C'est un mépris du conseil municipal que j'appelle "prendre les conseillers municipaux pour des c..."


Venez voter, vous n'avez pas besoin d'en savoir plus, et vous n'avez aucunement le droit d'avoir une information préalable.

Moi, Maire de Brie, je n'ai pas besoin de conseillers municipaux qui font fonctionner leur jugeotte. Des fois que ça vous rende critiques sur ma gestion calamiteuse de la commune. (voir ici Chiffres-clés)

Vous voulez les documents du budget de la commune : il faut payer

L'année dernière, les conseillers avaient dû payer de leur poche pour avoir les documents du budget 2009  (voir ici Nouveau : à Brie les conseillers municipaux doivent acheter les documents du budget ! ).
Cette année, le maire espère probablement recommencer son exploit.

La démocratie locale, à la manière du maire de Brie-sous-Matha

Pour assister à ce spectacle édifiant de la démocratie municipale à sa manière, le maire de Brie-sous-Matha a fait distribuer à tous les habitants de la commune l'avis suivant :
 
2010-03-23_avis_du_maire_500.jpg
Comme d'habitude, la salle va être remplie de sa famille, de ses amis et du personnel municipal, qui prendront à partie les opposants, comme cela a été le cas lors des séances précédentes.

Venir s'informer objectivement
: qui peut m'expliquer ce que ça veut dire en français ?

On peut apprécier l'objectivité de celui qui donne l'information. Mais pas celle de celui la reçoit.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christophe 27/03/2010 01:41


"Cette réunion du Conseil Municipal est publique"

Mais, Monsieur le Maire, ne vous déplaise, TOUTES les réunions de tous les conseils municipaux de France sont publiques.
Dura lex, sed lex...
Sauf en cas de huis-clos, qui doit être clairement motivé.

Courage les Briellois, la démocratie avance toujours lentement.


Pierre Collenot 27/03/2010 02:17


Ne vous méprenez pas sur le sens de la formule "Cette réunion est publique".

Elle veut simplement dire : A la fin de la réunion, moi, Maire, je donnerai la parole à ma famille et à mes amis pour qu'ils puissent prendre à partie mes opposants, et plus spécialement ce satané
conseiller municipal blogueur.

Lors des réunions "budget" précédentes, c'est ce qui s'est passé.

En janvier 2009, la femme du maire m'avait interpellé et avait raconté publiquement son fantasme du moment : la fameuse histoire de la secte québécoise qui devait envahir le village.

Cette année, nous aurons probablement la prédiction d'une autre invasion : je parierais pour une arrivée massive et incontrôlable de petits nains verts à cheveux roux tout dégoulinants de virus
H1N1. Avec le frelon asiatique, c'est ce qui se fait de mieux actuellement.