Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 10:29

Le Conseil Municipal du 12 février 2013 à Brie-sous-Matha fait de nombreuses victimes dans la commune.

 

Rappel des faits :

Le conseil était convoqué pour se prononcer sur plusieurs questions concernant le vieux projet de lotissement communal. Un projet qui remonte à la nuit des temps, et jamais abouti, faute de rigueur, de volonté réelle du Maire, et à cause de plusieurs tentatives du Maire pour essayer de s'enrichir dans cette opération (voir ici).

 

Victimes : la logique et la réglementation.

 

Le maire a demandé au conseil de voter "le début de l'aménagement du projet" (sic) et un accord "afin d'effectuer les opérations de division de parcelles par un géomètre conformément au permis de lotir".

 

Le hic, c'est que ce lotissement n'est pas totalement communal. Une parcelle importante comprise dans le projet appartient à un particulier qui n'a pas voulu, jusqu'à présent, apporter sa parcelle à la commune.

 

Sans ce soucier de ce détail, et malgré les mises en garde, la majorité du Conseil Municipal a adopté les deux demandes du maire.

 

Ecoutez l'enregistrement audio de cette 1ere partie du Conseil Municipal
Si vous avez des difficultés pour écouter cet enregistrement MP3 en ligne, vous pouvez le télécharger : faites un clic droit sur le lien et choisissez "Enregistrer la cible du lien". Une fois téléchargé, et sauvegardé, vous pourrez l'écouter hors ligne.

 

monopoly charbonneauxVictimes : l'ensemble des habitants de Brie, au bénéfice du Maire et de sa famille

 

Le Maire (par sa 1ère adjointe) a demandé au conseil d'autoriser l'échange du terrain dont il est propriétaire et qui doit servir à constituer la version complète du lotissement communal.

Cette opération consiste à échanger 2250 m2 de terrain inconstructible (anciennes carrières) valant 1€ le m2 (estimation des Domaines) contre "une surface équivalente" de terrain loti et viabilisé du lotissement communal en projet. Le prix du terrain loti peut être estimé entre 25 et 30€ du m2. C'est doncune plus-value comprise entre 53.000 et 64.000 € que le maire tente faire sur le dos de la commune et des contribuables Briellois.

 

La majorité du conseil vote favorablement (5 pour, 3 contre) cet échange qui met donc à la charge des contribuables briellois un joli cadeau pour le Maire.

 

Les élus favorables au Maire, sourds aux appels à la raison, n'ont su dire, pour se justifier : "Ce maire a tant donné à la commune).

 

Ecoutez l'enregistrement audio de cette 2eme partie du Conseil Municipal
Si vous avez des difficultés pour écouter cet enregistrement MP3 en ligne, vous pouvez le télécharger : faites un clic droit sur le lien et choisissez "Enregistrer la cible du lien". Une fois téléchargé, et sauvegardé, vous pourrez l'écouter hors ligne.

 

Victimes : les personnes qui ont apporté leurs parcelles pour la constitution du lotissement communal.

 

Il y a quelques années, elle ont échangé leurs parcelles contre des parcelles équivalentes en terre agricole, ou sous forme de soulte, au prix de la terre agricole. Elles ont fait confiance à la commune. Elles sont aujourd'hui les dindons de la farce, et devront payer une seconde fois à la famille du Maire.

 


Victime : le minimum de morale citoyenne qu'on doit attendre d'élus municipaux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires