Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 13:20
Brie-sous-Matha - Hebdo de Charente-Maritime du 15 octobre 2009

La part des démons

Des effluves malodorants ont empesté l'air du bourg, samedi 3 octobre. Un comble au pays du cognac et de la "part des anges" ! » Pierre GIRARD.

Tout a commencé le matin du samedi 3 octobre, vers 9 h, quand des habitants de la commune ont constaté que des odeurs nauséabondes se dégageaient du réseau d'eaux pluviales du centre-bourg, jusqu'à l'exutoire des eaux pluviales dans le ru, près de la fontaine publique.

Aux environs de 9h30, Pierre Collenot, conseiller municipal d'opposition, a pu constater que la couleur noire des rejets était bien visible et que les odeurs nauséabondes étaient perceptibles au déversoir dans le ru, au niveau des grilles du réseau d'eau pluviale dans la rue Jean-Moulin et dans l'Impasse du Souterrain. Il s'agissait, vraisemblablement, des conséquences d'un déversement effectué, dans la nuit du 2 au 3 octobre, de résidus de cuves ou autres produits résiduels de viticulture.

Renseignements pris auprès de plusieurs habitants de la commune, il s'avère que cet événement se répète chaque année depuis fort longtemps, au moment des vendanges. Une plainte en ce sens a été déposée auprès de la gendarmerie de Matha, lundi 5 octobre, qui s'est, par ailleurs, rendue sur place pour constater le délit.

Pierre Collenot, en tant que conseiller municipal et comme président de la commission "environnement" s'est donc adressé au maire de la commune, Bernard Goursaud, pour lui demander « de prendre toutes les mesures légales de (sa) compétence et responsabilité, pour agir envers le ou les contrevenants, comme (il) l'avez fait récemment dans un cas analogue, pour que l'environnement des habitants de la commune reste agréable et soit respecté par tous, et que tous les habitants de notre commune soient traités sur un pied d'égalité » (sic).

Copie de la plainte a été adressée au sous-préfet de St-Jean-d'Angély.

Affaire à suivre...


Commentaire du blogueur

"Être sur un pied d'égalité"
  Signification : Être dans un rapport égalitaire.   Origine : Contrairement a beaucoup d'idées reçues, cette expression ne fait pas référence à la taille des chaussures mais au "pied", qui était au XVIIe siècle une unité de mesure. On l'emploie donc pour dire que deux personnes sont dans un rapport égalitaire.

Sous l'Ancien régime, la longueur du pied variait selon les lieux et les seigneurs. A Brie-sous-Matha, dans la République Autonome Brielloise (R.A.B.) le longueur du pied dépend de la façon dont le seigneur du lieu considère le manant. Il y a pollueur et pollueur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires