Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 23:15

Le département de la Charente-Maritime manque cruellement d'eau.

Le 3 août, sans se presser, le Préfet a pris un arrêté interdisant tout prélèvement pour l'irrigation.

 

A Brie-sous-Matha, le Maire continue à faire tourner jour et nuit les pompes des cascades artificielles autour de la fontaine publique, et poursuit son assèchement des nappes phréatiques locales.

Les irriguants locaux pourront le remercier chaleureusement de contribuer à la baisse accélérée du niveau du piézomètre de Ballans qui sert de référence au Préfet.

 

Des milliers de m3 d'eau si précieuse s'évaporent, quelques mètres plus loin, dans le cours du ruisseau de Brie.

Comment faire comprendre au Maire que la ressource en eau s'amenuise de jour en jour, et que l'eau est plus en sécurité dans les nappes que dans l'atmosphère où elle s'est évaporée en pure perte ?

 

Arrêté préfectoral du 6 août 2010 A Brie-sous-Matha
Liberté • Égalité • Fraternité
République Française PRÉFET DE LA CHARENTE-MARITIME
Direction départementale des Territoires et de la Mer
ARRETE n°    2010 - 2144 limitant provisoirement les usages de l'eau dans le département de la Charente-Maritime
A AFFICHER DES RECEPTION
LE PRÉFET DE LA CHARENTE-MARITIME Chevalier de la Légion d'Honneur, Officier de l'Ordre National du Mérite
VU la Loi sur l'eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 ;
VU le code de l'environnement , et notamment les articles L 211-3 et R 211-66 à R 211-74
VU le code civil ; VU le code pénal ;
VU le code général des collectivités territoriales ;
VU l'arrêté du 18 novembre 2009 approuvant le schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux du bassin Loire-Bretagne et arrêtant le programme pluriannuel de mesures ;
VU l'arrêté du 1 décembre 2009 approuvant le schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux du bassin Adour-Garonne et arrêtant le programme pluriannuel de mesures ;
VU l'arrêté préfectoral n° 10-934 du 15 avril 2010 délimitant les zones d'alerte et définissant les mesures de limitation ou de suspension provisoires des usages de l'eau en Charente-Maritime entre le 15 avril et le 3 octobre
2010 ;
VU l'arrêté préfectoral n° 10-1798 du 9 juillet 2010 modifiant l'arrêté du n° 10-934 du 15 avril 2010 délimitant les zones d'alerte et définissant les mesures de limitation ou de suspension provisoires des usages de l'eau en Charente-Maritime entre le 15 avril et le 3 octobre 2010 ;
CONSIDERANT l'obligation de résorber le déficit entre la ressource et les prélèvements au maximum d'ici 2015 dans le cadre de la Directive Cadre Européenne sur l'eau ;
CONSIDERANT la nécessité de réglementer certains usages de l'eau pour limiter les effets liés à l'insuffisance de la ressource en eau dans le département ;
CONSIDERANT le niveau de la nappe constaté au piézomètre de Ballans sur le bassin de l'Antenne-Rouzille ;
CONSIDERANT le constat d'assec et de rupture des écoulements des cours d'eau significatifs du Bassin Mignon-Courance et notamment la source du Chambon (Crépé), la Vendié au pont de la Boisse (Marsais), la Subite (bourg de Marsais) ainsi que la Tourbière d'Amuré - Le Bourdet (au niveau du Bourdet) par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer ;
CONSIDERANT la situation d'assèchement de la Tourbière d'AMURE-LE BOURDET, pour laquelle l'arrêté de biotope du 3 janvier 1990 interdit la réduction de l'hydromorphie de cette dernière ;
CONSIDERANT que l'arrêté préfectoral n° 10-934 du 15 avril 2010 prévoit, en son article 5, la prise de mesures nécessaire à la préservation de la ressource de la salubrité et de la vie piscicole;
SUR proposition du Délégué Inter-services de l'Eau ;
ARRETE
Article 1 : PRELEVEMENTS POUR L'IRRIGATION AGRICOLE - NOUVELLES MESURES 1.1   arrêt total
Conformément à l'article 5.2.3. de l'arrêté-cadre n° 10-934 du 15 avril 2010, l'arrêt total des prélèvements pour l'irrigation est mis en œuvre sur le bassin de l'Antenne Rouzille

Depuis le 10 juillet (date de parution du 1er arrêté de restriction), le Maire pompe comme un forcené dans la nappe phréatique et envoire l'eau s'évaporer dans l'atmosphère.

Le Préfet, prend des arrêtés que le Maire de Brie ne lit même pas.

Comme dit l'expression bien connue, le Préfet ...

prefet_pisser_violon.gif

Cela ne sera surement pas assez efficace, ni pour rétablir l'équilibre de nos nappes phréatiques en voie d'assèchement ni pour supprimer les assecs de toutes les rivières du département.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires