Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 13:01

Une nouvelle rubrique sur le blog Briellois : Ailleurs... On croit rêver.

 

Elle rassemblera un petit florilège d'évènements qui se sont passés ailleurs, dans la vaste France.

 

Ca s'est passé ailleurs.


 

Lu dans TF1 News (D'après agence) le 28 avril 2010

Le sénateur-maire (UMP) de Saint-Jean-Cap-Ferrat mis en examen

René Vestri, a été mis en examen dans le cadre de l'enquête sur une affaire de corruption présumée liée à la construction de la Tour Odéon à Monaco. Son avocat dénonce un "montage politique"

Voilà plusieurs mois que le juge d'instruction marseillais Charles Duchaine, de la Juridiction interrégionale spécialisée, enquête sur le chantier de la Tour Odéon à Monaco. Le maire de Beausoleil, Gérard Spinelli, est soupçonné d'avoir perçu des pots-de-vin pour ne pas s'opposer à la construction du bâtiment de 170 mètres édifié par Vinci à la lisière de sa commune. Or un entrepreneur, Lino Alberti, qui aurait versé des fonds à Gérard Spinelli, est soupçonné d'avoir aussi des liens financiers avec les filles de René Vestri.

Selon l'avocat, les accusations de blanchiment à l'encontre de son client correspondent à des "versements qu'auraient faits les filles de René Vestri à Alberti". Mais "c'est le problème des filles" qui "ont la quarantaine" et "ne sont pas des oies blanches", a-t-il dit. L'accusation de trafic d'influence serait quant à elle liée, selon l'avocat, à un marché public où le maire de Berre-les-Alpes et entrepreneur en bâtiment à la retraite Maurice Lavagna aurait été favorisé, en échange du non paiement par une fille de Vestri du solde du coût de la construction de sa villa. Mais là encore, le marché n'avait en réalité rien de suspect, selon Me Versini-Campinchi. La femme de René Vestri et ses deux filles, qui gèrent un restaurant sur la plage de Passable, à Saint-Jean-Cap-Ferrat, ont été placées en garde à vue dans cette affaire puis libérées sans être mises en examen.

"Il apparaît aujourd'hui clairement que je suis victime d'une machination politique dans le département des Alpes-Maritimes. Depuis le déclenchement de cette affaire, en novembre 2009, il y a une volonté flagrante et constante de me nuire dans le but de m'éliminer de la vie politique locale", a écrit pour sa part l'intéressé après la révélation de sa mise en examen. S'estimant "diffamé, sali", il dit envisager "de déposer une plainte contre X pour des faits de violation du secret de l'instruction et recel de ce délit".

Partager cet article

Repost 0

commentaires