Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 18:23
Le drapeau bleu-blanc-rouge de la Mairie, qui ne servait plus à pavoiser cet édifice public lors des fêtes nationales et autres évènements nationaux (voir cet article), a été retrouvé transformé en costume de "Super Menteur".


La mise en ligne des enregistrements audio des conseils municipaux a rencontré un grand succès auprès des visiteurs et on peut maintenant dire des auditeurs du blog "Briellois". Alors on continue, avec un léger différé : réunion du conseil à 14 h, audition possible dès 20 h. C'est pas beau l'internet ? Demain peut-être, la possibilité de l'écouter en direct, avec vidéo, comme l'Assemblée Nationale. La chaîne "brielloise", c'est pour demain.
 
Le compte-rendu de cette réunion est affiché ici, pour permettre à chacun, comme précédemment, de comparer la version du maire et l'enregistrement de la réunion. Plus que jamais, l'opération "anti-langue-de-bois", si appréciée des visiteurs, se poursuit.
 
Avec une réunion un 12 août à 14 h, on s'attendait à des sujets urgents et importants. Il n'en a rien été.
Ecoutez tout de même : il y a des passages qui valent leur pesant de cacahuètes.
 
Le principal sujet de préoccupation du Maire était
: mais comment vais-je faire pour occuper un personnel communal aussi excédentaire ?

C'est pour répondre à cette grave question qu'il nous a réunis un 12 août à 14 heures. Et celles et ceux qui ne sont pas contents n'ont qu"à aller se faire voir ailleurs (voir "finale")

Sujet Commentaires MP3 à télécharger
Moi, j'en ai trois !!!
Introduction
Ca commence très fort : le Maire annonce qu'il dispose de 3 pouvoirs de conseillers absents.
J'ai demandé à vérifier. Il n'a pu présenter qu'un seul pouvoir sur les 3 annoncés !!!
 
Au Conseil Municipal de Brie, le Maire joue au poker menteur ; il ne faut jamais prendre ses affirmations pour argent comptant.
 
Une vérification est instructive.
 
Douter des paroles du Maire, est-ce un crime de lèse-majesté ou une précaution nécessaire ?

 
Télécharger ici et écoutez

MP3, 3,2 Mo

06' 54"
Sujet divers : panne électrique à la mairie, fin de la panne de la pompe de la fontaine, courriers reçus par le maire, instructions préfectorales sur le désherbage, ordures ménagères (information dans les communes sur le tri et le compostage), un feu (?) dans le bourg. La rubrique "questions diverses" a disparu depuis longtemps de l'ordre du jour des Conseils Municipaux de Brie-sous-Matha. Trop risqué pour le Maire. C'est donc lui qui fait la chronique. Ca n'empèche pas les conseillers de poser des questions ou de faire des commentaires.
On a même appris incidemment que l'ordinateur de la Mairie avait été piraté (un hacker ?).
Télécharger ici et écoutez

MP3, 13,2 Mo

14' 23"
Faut-il détruire le mur séparant l'actuelle de la "future" mairie ? 21 minutes de débats confus. Ecoutez-le, le vrai problème du Maire, c'est : comment occuper le personnel communal excédentaire ? Pour répondre en urgence à cette grave question, la sécurité des enfants à l'abri-bus scolaire va être menacée par des passages de voitures.
Résultat ubuesque. "Merdre, dit le roi Ubu, j'ai du personnel, il faut bien que je l'occupe".
La sécurité de vos enfants, c'est beaucoup moins important, dit-il. Sa majorité a approuvé.


un patissonAu cours du débat, arrivée inopinée d'un cantonnier qui a une question urgente à poser au maire : "Je dépose, comme convenu, la terre chez R. ?". Le maire gèné "Non, non, je m'en occuperai moi-même". L'occasion pour les conseillers de découvrir, (pour ceux qui ne le savaient pas encore), que les cantonniers municipaux font des menus travaux pour des particuliers, sur le dos de la commune, avec la permission du maire. 

L'occupation du personnel communal est un vrai casse-tête pour le maire, compatissons !
Ecoutez bien.
Télécharger ici et écoutez

MP3, 9,9 Mo

21' 48"
Le broyage des chemins. Un exemple significatif de la mauvaise manière de prendre des décisions, qui consiste à décider d'abord, puis à réfléchir ensuite.
Un essai de broyage a été fait sur un tronçon de chemin. Comme cette opération n'est pas suivie de sa consolidation, il est très probable que les pluies vont en emporter une bonne partie avant qu'il ne soit consolidé.
C'est de la faute du broyeur et des vacances, a dit le Maire ...!!! Il avait oublié qu'après juillet et ses broyages, il y a août et ses vacances. Et comme après août il y a septembre et ses vendanges, il faudra attendre octobre pour constater que le chemin est parti à vau-l'eau.
 
Télécharger ici et écoutez

MP3, 13,0 Mo

28' 25"
Transformation des chemins ruraux en voirie communale. Une opération qui devrait avoir pour effet d'augmenter un peu la dotation générale de fonctionnement versée par l'Etat à la commune. Télécharger ici et écoutez

MP3, 5,2 Mo

11' 18"
Finale Une conseillère municipale demande (très poliment) au Maire de placer les réunions de Conseil à des heures plus commodes pour les gens qui travaillent, par exemple le soir.
Le Maire, sociable et aimable : "Vous saurez que c'est le Maire qui fixe les réunions du Conseil Municipal ... et, si vous le prenez comme ça, je continuerai de mettre les réunions à 14 heures". Na !
Vous ne le croyez pas ? Ecoutez.
C'est "Ubu roi" en version "live" !!!
C'est la caricature de la démocratie locale version Bernard Goursaud.
Télécharger ici et écoutez

MP3, 1,2 Mo

02' 38"



La version du Maire, à comparer avec l'enregistrement

Conseil Municipal du 12 août 2009


Présents : Messieurs GOURSAUD Bernard, ADAM Michel, ROBIN Robert, SPELETTA Pierre, COLLENOT Pierre, LABROUSSE Jean-Jacques, Madame SABOURAUD Christine.

Absent(e)(s) avec pouvoir : BLANCHET Natacha pouvoir à ADAM Michel (pouvoir contesté), TEXIER Jean-Louis pouvoir à GOURSAUD Bernard (pouvoir contesté)
GUILLAUME Michelle pouvoir à ROBIN Michel
Absent(e)(s) sans pouvoir : Madame GUINDANT Françoise

Secrétaire de séance : Monsieur SPELETTA Pierre


Monsieur le Maire, GOURSAUD Bernard ouvre la séance à 14 h 00 heures.


Monsieur SPELETTA Pierre est désigné, à l'unanimité, secrétaire de séance.


La séance sera enregistrée sous couvert de la mairie.


Monsieur COLLENOT Pierre demande à contrôler les pouvoirs.

Monsieur ROBIN avait déposé celui de Madame GUILLAUME. Monsieur GOURSAUD avait celui de Monsieur TEXIER mais à son domicile (ils s'étaient rencontrés le matin même).
Le maire indique à l'assemblée qu'il avait eu un appel téléphonique de Madame BLANCHET qui dû partir précipitamment de son domicile pour raison familiale. Monsieur COLLENOT Pierre demande que ces deux derniers pouvoirs ne soient pas comptabilisés. Monsieur LABROUSSE précise également que sous réserve de vérification les pouvoirs écrits doivent pouvoir être présentés le jour de la réunion.


Deux pouvoirs étant contestés par Monsieur Pierre COLLENOT, le Maire afin de couper court à tout litige dit qu'ils ne seront pas comptabilisés lors des votes de cette réunion.


En début de réunion le Maire informe le Conseil Municipal que l'installation électrique de la Mairie a été complètement endommagée. EDF est venu remplacer le disjoncteur.
Un électricien a ré-alimenté provisoirement le secrétariat de mairie en attendant le passage de l'expert d'assurance.
Tous les appareils mairie branchés (sic) ne fonctionnent plus, sauf l'ordinateur qui avait été débranché suite à un piratage extérieur de l'informatique.
 

Monsieur SPELETTA informe le Conseil Municipal qu'il a reçu Monsieur BOUCHERIE, responsable communication du SMICTOM à la Mairie. Ce dernier a expliqué que le SMICTOM avait pris la compétence des Ordures Ménagères. Il a informé la mairie que diverses réunions seront organisées afin d'informer la population de leurs divers objectifs.

Réparation de la pompe de la fontaine : Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que la pompe de la fontaine, qui était en service depuis 1977, a dû être remplacée. Le travail a été réalisé par le Maire et les employés communaux.
 
Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal des courriers reçus de Monsieur COLLENOT en date du 3 août 2009 concernant la demande d'arrêt de pompage de la fontaine, du 11 août 2009 relatif au dépôt de déchets dans la carrière communale de Berlaigne et de Monsieur LABROUSSE en date du 24 juillet demandant des excuses publiques.

Ces divers courriers seront débattus lors d'une prochaine séance.


1. Démolition du mur de séparation devant la Mairie :


Monsieur le Maire propose au Conseil Municipal de démolir une partie du mur extérieur situé entre la mairie actuelle et le bâtiment qui abritera les nouveaux locaux.
Après un long débat, ont voté :

3 CONTRE la démolition du mur (Messieurs COLLENOT, LABROUSSE et Madame SABOURAUD -empêcher l'entrée et la circulation des voitures par le porche, pour des raisons de sécurité), 5 POUR (Messieurs GOURSAUD, SPELETTA, ROBIN, ADAM et Madame GUILLAUME) Les pouvoirs de Monsieur TEXIER J-L et Madame BLANCHET ne sont pas comptabilisés.


2. Broyage voirie communale (un essai a été réalisé « Chemin de la Station de pompage ») :
 
Le maire informe le Conseil Municipal que des essais de broyage ont été réalisés sur le chemin rural allant à la Station de pompage avant que ne soit décidé des travaux à réaliser sur l'ensemble de la voirie. Un rendez-vous a été fixé avec le Syndicat Départemental de la voirie pour le Mardi 18 août 2009 à 8 h 30 pour établir un devis.


3. Classement des chemins ruraux en voirie communale :

Le Maire indique au Conseil Municipal qu'il serait intéressant qu'à l'issue des réparations des chemins ruraux qu'il y ait un reclassement des chemins en voirie communale. Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que seule la voirie est prise en considération (selon la longueur) lors des dotations de l'état (DGF, Dotation Globale de Fonctionnement).
Le Conseil Municipal accepte cette proposition et charge le maire d'effectuer toutes les démarches administratives nécessaires.


Plus rien n'étant à l'ordre du jour, la séance est levée à 15 h 30.

Partager cet article

Repost 0

commentaires