Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 00:11
Le conseil municipal du 20 juillet a été un beau festival :
- des débats confus, sur des sujets mal préparés et mal présentés
- des décisions prises en parfaite méconnaissance du sujet et de ses conséquences
- des insultes, sous le sourire approbateur du Maire
- des manipulations en tous genres de conseillers municipaux qui ne voient pas le piège dans lequel le Maire les fait tomber
- des débats ouverts sur des "projets de délibération", suivis d'un refus absolu du Maire de toute modification de son projet initial, même si la demande d'amendement vient de son propre camp.

Episode   Enregistrement audio
Les insultes de Robert ROBIN (dit Mimiche) En avant-goût, l'enregistrement des insultes de Robert ROBIN (dit Mimiche) à Jean-Jacques LABROUSSE
 
Robert ROBIN, généralement silencieux pendant la plus grande partie des réunions, est sorti de son silence habituel pour insulter un autre conseiller municipal,
  
Le Maire, habituellement si prompt à menacer d'expulsion ceux qui voudraient dire des choses qu'il ne veut pas entendre, n'a pas trouvé utile d'intervenir pour demander un peu de décence à l'insulteur. Une sorte d'encouragement tacite.
 
Robert ROBIN est retourné dans son silence.
Télécharger ici

MP3, 800 ko

01' 08"

Introduction   Télécharger ici

MP3, 403 ko

00' 51"
Le Maire décrète la création spontanée de groupes "spontanés" de réflexion sur des questions touchant la vie de la commune. Les "groupes spontanés" : une vieille pratique des républiques bananières. Même les conseillers qui soutiennent le Maire ont vu l'épaisseur de la ficelle, ce qui ne les a pas empèchés, malgré le refus du Maire de prendre en compte leurs demandes d'amendements, de voter en l'état le projet du Maire.
 
Tout le monde a compris que Bernard Goursaud lui-même serait le susciteur des groupes "spontanés".
 
Merdre, disait le roi UBU, soyez spontanés ou je vous ferai couper la tête pour crime de lèse-majesté.

Le Conseil Municipal, au cours de réunions précédentes, avait déjà décidé de créer des "commissions des services publics". Elles n'ont jamais fonctionné. Clémenceau, un rien cynique, disait qu'on enterrait un problème en créant une commission.
 
Brie-sous-Matha : une vaste nécropole de problèmes enterrés, et les compte-rendus du Conseil Municipal sont pleins de créations de commissions qui n'ont jamais fonctionné.
 
Le Maire découvrira-t-il un jour que le véritable problème de la commune de Brie, c'est lui-même ?
Télécharger ici

MP3, 6,2 Mo

13' 23"
Convention de Télétransmission des documents administratifs Une technique déjà pratiquée depuis longtemps par de nombreuses communes. Télécharger ici

MP3, 1,7 Mo

3' 35" 
Préemption d'un bâtiment pour en faire un multi-service  Voir le commentaire sur ce débat, (Brie-sous-Matha : encore un règlement de comptes du Maire) qui est un exemple tout à fait typique d'un règlement de compte personnel du maire fait sous le couvert de la gestion communale, et sous le prétexte d'un projet pas étudié. L'argent public pour règler un compte privé, c'est tellement pratique !!! Télécharger ici

MP3, 19 Mo

41' 33" 
Projet de débernage des chemins de la commune Juillet 2009, mois de la berne à Brie-sous-Matha :
Après la mise en berne des drapeaux le jour du 14 juillet (voir cet article), le Conseil Municipal débat de l'arasement des bernes des chemins. 30 minutes de débat confus, mal présenté par un Maire qui ne prend pas la peine d'expliquer en quoi consiste son projet et qui s'étonne ensuite de la suspicion des conseillers. La question posée en fin de débat par une conseillère est révélatrice !
Télécharger ici

MP3, 13,9 Mo

30' 33"  
Un don pour la bibliothèque de la commune   Télécharger ici

MP3, 0,9 Mo

2' 06"  
Embauche de personnel communal La "Pharaonite" du Maire mise en application  Télécharger ici

MP3, 1,81 Mo

3' 57"  
Demandes de rectifications des compte-rendus et délibérations Le festival des manipulations du Maire : il fait confirmer par sa majorité le procédé déloyal qu'il a utilisé au terme d'un précédent conseil, consistant à faire voter sur un texte négocié pour obtenir l'unanimité, et à en écrire un autre dans le compte-rendu et la délibération. Un truc à faire vomir même les plus endurcis.
 
Cette infamie donne envie au blogueur de faire des enregistrements vidéo des Conseils Municipaux pour que chacun puisse s'en rendre compte en images.
Télécharger ici

MP3, 14,3 Mo

31' 22"
La commune en berne le 14 juillet (voir cet article) : pas de pavoisement de la Mairie. Le Maire persiste et signe : le respect des valeurs élémentaires de la République, ce n'est pas son affaire. Son seul problème c'est que le blogueur lui ait écrit à ce sujet. La Fête Nationale de la République Autonome Brielloise (R.A.B.), ce n'est pas le 14 juillet. Qu'on se le dise. Télécharger ici

MP3, 2,7 Mo

5' 56"
La fontaine est en panne C'est de la faute à la crépine. Si les crépines se mettent aussi dans le camp des opposants au Maire, l'été va être chaud ! Télécharger ici

MP3, 5,3 Mo

11' 42"

Le compte-rendu de cette réunion sera publié ici dès qu'il sera disponible, pour permettre à chacun de faire toutes comparaisons utiles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires