Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 19:59
Retour à la carte des lieux à visiter Continuer la visite


 

Lieu n°6 - La carrière de Monsieur Goursaud, chemin de la Groie.  Commentaires

En 2002, Mr le Maire de Brie et son Conseil Municipal ont voté à l'unanimité le Plan Local d'Urbanisme (PLU)

L'article 8 du règlement, voté par tous, stipule : "Carrières - Toute ouverture ou exploitation de carrière ne pourra se faire que dans le respect de la réglementation en vigueur, ceci afin d'éviter tout risque de contentieux futur de la part d'un exploitant".

A Brie-sous-Matha, sur l'ensemble du territoire de la commune, l'exploitation de carrières est interdite.

Le premier magistrat de la commune donne ici un très mauvais exemple.

Etrange PLU


Lors de l'élaboration du PLU, en 2002, Monsieur Goursaud, Maire, avait fait enregistrer sa carrière personnelle, ouverte et exploitée sans autorisation, comme une zone "carrière", au même titre que les deux carrières communales de La Rente et de Berlaigne.


Dans le PLU, on lit, pour cette zone classée Ap (zone destinée à l'activité agricole, protégée au titre du paysage) "Sont interdites dans le secteur Ap :
- toutes les constructions
- les affouillements et exhaussements de sols
."

Vous y comprenez quelque chose ?

La souris du blogueur pointe sur le mauvais exemple du Maire


La carrière est exploitée de 2002 à 2007. Un joli trou.
 
Sa réhabilitation consiste à laisser jeter dedans tous les déchets possibles et imaginables. La réputation de ce trou sans contrôle s'étend sur plusieurs départements (au vu des plaques d'immatriculation des véhicules divers qui viennent le remplir).
 
Fin 2007, la carrière, est entièrement comblée par des déchets de toute nature, L'extraction de la pierre recommence en janvier 2008, dans la parcelle voisine, que le Maire a récemment acquise par échange.
  
Le blogueur, qui n'est à cette époque qu'un tout petit blogueur débutant  commence à trouver que Monsieur le Maire et l'entreprise Hidreau BTP (celle qui creuse et qui est la grande spécialiste de l'extraction illicite dans les carrières de Brie-sous-Matha) donnent ouvertement dans la provocation. Sa souris en a des soubresauts. Il essaye de la calmer !
  
Mais le 2 mai 2008, il libère sa souris qui n'en pouvait plus et écrit sur ce blog (
voir ici) :

Depuis longtemps, dans la commune de Brie, dont Monsieur Goursaud est le Maire, l'environnement et les eaux sont en péril !

En particulier il existe à Brie-sous-Matha trois carrières sauvages, toutes trois interdites par la réglementation et par le Plan Local d'Urbanisme de la commune, sans contrôle ni autorisation préfectorale, et dont la réhabilitation consiste en la création de décharges sauvages :
 

- une appartient à Monsieur Bernard Goursaud, (photo ci-dessus, mars 2008), au lieu-dit "Les Combes Josson", ouverte sans autorisation, exploitée sans contrôle, sans clôture, dans le périmètre de protection d'un monument historique, dans une zone où une telle activité est interdite (zone Ap du PLU), et a proximité de forages d'eau potable. Dans la parcelle voisine, du même propriétaire, une autre carrière, exploitée de 2002 à 2007, et comblée fin 2007, a été "réhabilitée" sous la forme d'une décharge sauvage, et de nombreux produits polluants y ont été jetés. UN VRAI DANGER POUR LA SANTE DES HABITANTS DE LA COMMUNE.


L'accusation de pollution fait réagir le Maire, mais pas exactement dans le sens espéré par le blogueur.
 
Madame Goursaud, femme du Maire, écrit à des habitants de la commune :
 
Première lettre non recommandée

Monsieur, Madame

Suite à mon entretien avec Madame ... de ce jour,

Je vous demande de bien vouloir avoir l'obligeance de me donner par courrier, la nature des déchets que Mr ... a déversé sur notre parcelle de terre ... , Mr ... étant en tracteur et remorque.

Je vous prie de bien vouloir m'en informer au plus vite, Mr COLLENOT ayant dépéché sur notre commune, pour ce qui est de la pollution, le président des écologistes du département.

Les personnes de la commune qui ont mis des déchets sur notre terrain nous ont demandé la permission et nous avons la nature des déchets mis sur le terrain.

En ce qui vous concerne, ce n'est pas le cas, aussi vous voudrez bien nous indiquer ce qu'il a été mis sur notre terrain.

Vous en remerciant par avance,

Recevez Monsieur, Madame, l'expression de nos meilleurs sentiments.

Catherine GOURSAUD    

Une lettre étonnante et détonante !!! Comme vous pouvez vous en douter, il n'y a pas eu de seconde lettre recommandée de Madame Goursaud.

Carrière comblée = pollution enterrée, toujours présente
 
Probablement à la suite d'une intervention des services du département, le 28 septembre et le 10 octobre 2008, Monsieur Goursaud fait reboucher sa seconde carrière par l'entreprise Hidreau BTP, dans un grand déploiement de camions et d'engins de terrassement. (voir les vidéos ici)
 
Un résultat pas vraiment satisfaisant, car si l'exploitation illicite a pris fin dans ces carrières du Maire, la source potentielle de pollution des nappes phréatiques de la commune est toujours là, à quelques centimètres sous la pierre et les matériaux inconnus qui l'ont recouverte, à quelques dizaines de mêtres des habitations les plus proches.

Un sujet qui reste encore à règler... avec un Maire qui pleure partout qu'il est victime des écologistes. Victime, oui, victime, se lamente-t-il. 

Conjugaison du verbe compatir (du 2ème groupe) au présent de l'indicatif

Je compatis,
tu compatis,
il ou elle compatit,
nous compatissons,
vous compatissez,
ils ou elles compatissent. 
 
Pour la conjugaison complète, voir ici

Synonymes du verbe compatir : s'apitoyer - s'attendrir - plaindre


Retrouvez sur ce blog les articles à propos de la carrière de Monsieur Goursaud.

- Les décharges sauvages de Brie-sous-Matha
-
Carrières sauvages : une tentative d'intimidation envers les habitants de la commune
-
Brie-sous-Matha : trois décharges empoisonnantes
-
Brie-sous-Matha : quatre carrières empoisonnantes
-
20 septembre 2008 : du nouveau dans la carrière
-
11 octobre 2008 : encore du nouveau dans la carrière - vidéos



Retour à la carte des lieux à visiter Continuer la visite

Partager cet article

Repost 0

commentaires