Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 13:43
Retour à la carte des lieux à visiter Continuer la visite

Lieu n°4 - La carrière communale de Berlaigne  Commentaires

A Brie-sous-Matha, sur l'ensemble du territoire de la commune, l'exploitation de carrières est interdite.

Ceci est la conséquence des lois en vigueur, de l'absence d'autorisation préfectorale et des dispositions du Plan Local d'Urbanisme (PLU) voté par le Conseil Municipal de Brie en 2002.

Elle est située dans une zone de captage des eaux de consommation domestique du département de la Charente-Maritime 
(zone de captage de la prise d'eau de Coulonges)

La carrière communale de Berlaigne est soumise à ces règles unanimement adoptées par le Conseil Municipal.

“Ce qui s'est passé à propos cette carrière est grave." Mr Bernard Goursaud, Maire de Brie, au Conseil communautaire de la CDC du Pays de Matha, en mai 2009.


Je partage totalement l'avis du Maire de Brie sur la gravité de ce qui s'est passé à propos de cette carrière.
 
Mais nos avis divergent sur la nature des faits graves : pour lui, ce qui est grave, c'est l'action menée par le blogueur contre l'exploitation de cette carrière. 
  
Examinons ce qui paraît grave au blogueur et aux habitants de Brie, Ils ont une autre vision du sujet.
 
Cette carrière, malgré les interdictions dont elle est frappée, est toujours en activité.
 
Elle est exploitée par une société privée (la société Hidreau BTP) qui pille en toute illégalité et impunité les matériaux du sous-sol de la commune, dans un terrain communal.
  
Le Maire de Brie-sous-Matha, qui a voté et fait voter par son Conseil Municipal l'interdiction d'exploiter cette carrière, est parfaitement informé de ce que fait la Société Hidreau. Il laisse faire. Pourquoi ?
 
Des conseiller municipaux (qui ont eux-mêmes unanimement voté l'interdiction d'exploiter en 2002) ont aujourd'hui oublié leur vote pourtant récent et invoquent la coutume locale. Pourquoi ?
 
Visitez cette carrière : vous vous demanderez immédiatement comment la coutume locale (extraction de cailloux avec les moyens mécaniques coutumiers d'un exploitant agricole) a pu créer un trou d'une telle importance en quelques années.
 
L'exemple donné en avril dernier par la société Hidreau explique comment cette carrière est devenue, au préjudice de la commune de Brie-sous-Matha, un trou énorme, dangereux pour ses riverains, et un risque pour la santé publique.
 
Comme tous les trous - la nature ayant horreur du vide - il est périodiquement rempli par ceux qui cherchent à se débarrasser de leurs déchets à bon compte (pour eux). J'ai présenté au Conseil Municipal un morceau d'amiante-ciment trouvé là dans un tas de déchets de construction et proposé de faire une visite de la carrière. Le Conseil Municipal l'a jugée inutile. Pourquoi ?
  
Allez visiter cette carrière (elle est accessible au public - soyez prudent !). et vous constaterz que ce n'est pas une invention du blogueur.
 
Le Maire, parfaitement informé de cette situation, a laissé et laisse faire. Pourquoi ?
 
En réunion de Conseil Municipal, à de multiples reprises, j'ai demandé que la commune prenne des dispositions sérieuses pour interdire l'accès à cette carrière. Le Maire et sa majorité ont refusé de prendre en compte cette demande. Pourquoi ?
 
J'ai proposé que les cantonniers de Brie créent un monticule de terre pour interdire l'accès de la carrière aux véhicules. Cette proposition a été refusée. Pourquoi ?
 
J'ai écrit au Préfet, Sous-Préfet et à tous les services départementaux concernés par l'exploitation de cette carrière. A part un accusé de réception du Préfet, je ne connais aujourd'hui aucune suite donnée à cette démarche. Chacun doit prendre ses responsabilités dans ce genre de situation. Les services de l'Etat aussi.
 
Je suis tenace et je ferai de nouvelles demandes et actions à ce sujet.

Retrouvez sur ce blog les articles à propos de cette carrière de Berlaigne

- Brie-sous-Matha : carrières, l'entreprise Hidreau BTP récidive  
- Carrières : quand l'entreprise Hidreau BTP cessera-t-elle ses provocations ?
- La remise en état d'une carrière : qui doit payer ?
- Carrière de Brie : un courrier aux services de l'Etat concernés

  29/04/2009 - 14 h 06 - Carrière de Berlaigne à Brie-sous-Matha

29/04/2009 - 14 h 09 - Carrière de Berlaigne à Brie-sous-Matha


Retour à la carte des lieux à visiter Continuer la visite

Partager cet article

Repost 0

commentaires