Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 20:16
Sur le blog Briellois, l'action anti-langue de bois se poursuit.
 
La mise en ligne des enregistrements audio du Conseil Municipal a eu un grand succès auprès des habitants de Brie et ceux du canton.
 
L'enregistrement en MP3 du Conseil Municipal du vendredi 19 juin 2009, comme si vous y étiez, avec quelques commentaires du blogueur. Pour plus de confort, chacun des sujets de l'ordre du jour fait l'objet d'un enregistrement distinct.

Sujets de l'ordre du jour Commentaire Lien pour télécharger
Le foutoir des compte-rendus du Conseil Municipal ... Avant d'entrer dans l'ordre du jour, une scène à la mode de notre Maire : la délibération sur le retrait de la commune de Brie de la CDC (CM du 27/04) présente un défaut majeur : les votes pour et contre n'y sont pas indiqués, ce qui entache la délibération d'illégalité. Au bout de 12 minutes de recherches infructueuses il a fallu se rendre à l'évidence : ni le Maire, ni la secrétaire de Mairie, ni le secrétaire de séance n'avaient pris note des résultats du vote. Le foutoir... J'écoute

11'41"

5,3 Mo

1. Constat des carrières/décharges par un huissier sur le territoire de la Communauté de Communes du Pays de Matha
Les constats d'huissier dans les communes du canton : l'occasion d'expliquer au Maire qu'une commune n'a pas compétence légale pour faire des contrôles dans le territoire des autres communes. Le Maire, obstiné, a tout de même fait voter sa fidèle majorité en faveur de cette opération (450 euros par constat d'huissier). La commune de Brie a-t-elle les moyens de supporter les foucades du Maire ? Nos chemins sont dans un état pitoyable, les projets de la commune sont en panne, mais le Maire veut règler ses comptes personnels avec la CDC, aux frais des contribuables. Il a même dit que si cette délibération était rejetée par le Sous-Préfet, il ferait faire les constats à titre personnel, avec son argent.
 
Au cours du débat, il a été question des carrières de Brie. Le blogueur a mis sur la table un morceau d'amiante-ciment ramassé la veille même dans la carrière municipale de Berlaigne. Du travail pour l'huissier... Madame Guillaume, première adjointe, a affirmé que ce sont les "paysans" qui mettent ces déchets dans la carrière. Ils vont sûrement apprécier... Et si la commune commençait par balayer devant sa porte, en interdisant efficacement l'accès à ces carrières ? Pourquoi le Maire le refuse-t-il avec autant d'énergie ?
J'écoute

10' 50"

4,9 Mo

2. Convention avec un avocat à réaliser ou non C'est à peu près du même tonneau que le sujet précédent. Et si, tout simplement, au lieu de se mettre dans l'illégalité de façon quasi systématique, le Maire appliquait des règles qu'il connaît parfaitement. Jusqu'à présent, presque personne n'osait le faire remarquer. Les temps ont changé, et des conseillers municipaux souhaitent être respectés dans leurs opinions, même si elles sont différentes de celles du Maire. Certains pensent même qu'un conseiller municipal qui exerce son esprit critique et qui ne prend pas pour argent comptant tout ce qui lui est dit, ça devrait pouvoir exister. Qu'est-ce qu'un avocat pourrait bien améliorer à ce suijet ? J'écoute

8' 24"

3,9 Mo
3. Achat terrain Jacquet Catherine ZH 128 Pas de commentaire du blogueur J'écoute

2' 51"
 
2,7 Mo
4. Projet de création de 2 CAE (Contrat Accompagnement dans l'emploi). Prise en charge à 90% pour une durée hebdomadaire plafonnée à 24 h A Brie, nous ne manquons ni de personnel, ni de frais de personnel. Nous battons même beaucoup de records dans ce domaine. Le Maire, soucieux da battre de nouveaux records, monte la barre d'un cran et propose le recrutement de 2 contrats aidés. L'argent de la commune et l'argent de l'Etat ont bon dos, alors que la plupart des habitants ont une grande unanimité à propos de l'efficacité du personnel communal.
J'écoute

15' 47"

7,4 Mo
5. Avis enquête publique SARL Distillerie GUINDANT Un exemple typique de la langue de bois du Maire. Il commence par dire qu'il na va pas s'intéresser aux aspects techniques du dossier. Découvrez la suite, écoutez, vous serez étonné d'une telle capacité à dire une chose et son contraire en un laps de temps aussi court.
 
Observez sa volte-face sur le sujet des "remarques" et les "recommandations". Du grand guignol
, et en arrière fond, un règlement de comptes personnel. A Brie, comme dans le canton, le Maire a beaucoup de comptes personnels à règler. L'intérêt de la commune (ici avec le développement d'une installation classée) passe après.
J'écoute

14' 22"

6,8 Mo

 

Lorsque le compte-rendu de ce Conseil Municipal sera diffusé, il sera mis en ligne, pour permettre à toutes et à tous de comparer la version officielle et la réalité des propos tenus.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

13770 21/06/2009 19:05

Un Venellois vient de me conseiller de vous imiter.Il a raison votre blog est très bien fait, critique mais équilibré.Je vais essayer.Amicalementhttp://13770.org/2009/06/20/un-lecteur-me-conseille/

Pierre Collenot 21/06/2009 19:32


Merci de vos encouragements.

Si la méthode du blog "Briellois" vous inspire, lâchez-vous...

La difficulté - et la frustration - c'est de devoir se retenir de publier sur les sujets pour lesquels on détient des informations confirmées oralement par plusieurs témoins, mais sans avoir de
source ou de témoignage écrit, parce que les témoins ont peur des représailles personnelles si leur nom est connu. Il faut alors les garder patiemment dans sa musette, pour le jour où les paroles
voudront bien se transformer en témoignages écrits. Sinon, on franchit sans s'en rendre compte la limite au-delà de laquelle on peut tomber sous le coup de la diffamation.

Bon courage, car il en faut pour s'attaquer à certaines situations inacceptables.
 
La plupart des gens, pour être tranquilles, préfèrent garder le silence. Ce silence fait la force de ceux qui bénéficient de ces situations.

Cordialement.