Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 13:47
Lors du Conseil Municipal du jeudi 7 mai, au cours duquel il a été brillamment réélu, Mr le Maire avait posé comme condition à sa réélection :
  • la présence d'un avocat payé par la commune pendant les réunions du Conseil Municipal
  • la rémunération par la commune d'un huissier pour constater officiellement les infractions commises dans les 24 autres communes du canton de Matha.
 
Aucun vote n'est intervenu sur ces deux sujets, qui restent donc à ce stade une scène plus tristement comique que sérieuse dans le jeu de rôle du Maire.
 
Elles méritent toutefois quelques commentaires.
 
Aujourd'hui un commentaire sur la présence d'un avocat pendant les Conseils Municipaux
 
Un avocat présent pendant un conseil municipal est exactement dans la même situation qu'un citoyen ordinaire. Il n'a pas plus droit à la parole que le public qui vient assister au Conseil Municipal. Comme toute personne présente, il peut enregistrer, voire filmer les débats, mais son enregistrement n'est pas plus probant que celui d'un autre membre de l'assistance.
 
Il ne pourra pas - comme au théâtre le souffleur - aider l'acteur qui ne connaît pas son rôle. Il ne pourra pas empècher le maire de commettre les erreurs et manipulations dont il est coutumier : non-respect ou interprétation erronée des lois et règlements, compte-rendus de Conseils sans grand rapport avec la réalité des débats. Qu'un avocat soit présent ou non, on ne voit pas ce qui pourra empècher le Maire de se comporter comme il a l'habitude de le faire. Ce ne serait tout au plus qu'un temps de présence payé (cher) par les habitants de Brie.
 
Un avocat ou l'entretien des chemins, il faut choisir
 
Aujourd'hui, à Brie-sous-Matha, il n'y a pas d'avocat présent (et payé avec nos impôts) pendant les réunions du Conseil Municipal, et les chemins communaux de Brie-sous-Matha sont en très piteux état.
 
Périodiquement, les cantonniers de Brie viennent boucher les trous avec du calcaire, opération plus efficace pour la sauvegarde de l'emploi que pour l'entretien réel des chemins, puisque deux mois plus tard, les trous se sont bien reformés et élargis. Le maire de Brie, qui est aussi vice-président du Syndicat Départemental de la voirie, s'est fait le champion départemental d'une méthode d'entretien des chemins communaux largement reconnue pour son inefficacité.
 

Mais pour sûr, elle maintient l'emploi : nous, petite commune de 190 habitants, nous employons un cantonnier et demi (au sens du temps payé).
 
Les habitants de Brie s'attendent, pour la venue des "jumeaux ariégeois", à une opération "coup de calcaire" quelques jours avant leur arrivée. Puis les chemins communaux retourneront à leur triste sort jusqu'au prochain "coup de calcaire".
 
Un avocat ou des chemins entretenus ? il faudra bien choisir, car notre budget n'est pas particulièrement florissant.
 
J'en ai discuté avec les habitants de Brie : ils ont déjà fait leur choix. Puissent le Maire et la majorité du Conseil Municipal les entendre.
 
Les photos des chemins communaux de Brie-sous-Matha qui illustrent cette page ont été prises le lundi 11 mai 2009 vers 14 h.
















Un festival de trous








































Ce qui reste d'un chemin jadis goudronné

Partager cet article

Repost 0

commentaires

13770 12/05/2009 10:08

Votre site est particulièrement intéressant et rend bien compte des problèmes rencontrés dans votre commune, le ton est à la fois incisif mais aussi mesuré, pas d'agressivité inutile mais des arguments.Je suis étonné que les commentaires soient si peu nombreux.Les habitants de Brie ne lisent pas vos articles ou n'osent-ils pas commenter ?Bon courage.

Pierre Collenot 12/05/2009 12:48


Je vois que vous touchez du doigt le paradoxe d'un blog qui s'intéresse à une toute petite commune où le taux d'équipement en internet est très certainement inférieur à la moyenne nationale.
 
Ce que j'expose dans ce blog, les habitants de la commune en parlent entre eux à mots couverts, et ils ne veulent pas probablement pas laisser de traces écrites, par crainte de représailles.

La force du maire, c'est le porte à porte, l'autorité que lui donne sa fonction auprès d'une partie de la population qui n'a pas la possibilité ou pas l'envie de faire le tri dans ses propos, et la
crédulité d'une partie de ses interlocuteurs ou alliés. Dans les propos qu'il tient lors de ce porte à porte, il ne court pratiquement aucun risque de se voir accusé de calomnie, et visiblement,
son entourage le plus rapproché n'a aucune retenue, comme le montre l'histoire de la "secte
québécoise" et du siège de Brie que j'ai exposée récemment sur le blog.
 
Le blog, public, est bien évidemment beaucoup plus exposé à ce risque, et le Maire ne se prive pas de sauter sur la première occasion qui lui est donnée d'aller en justice.
 
Le blog (et la presse locale et régionale) contre le "bouche menteuse à oreille crédule" : c'est un jeu difficile.
 
Autant que je le peux, je diffuse le contenu du blog par des copies sur papier. Ce n'est pas tout simple. Mais peu à peu l'information circule. Ce qui ne veut pas dire que les gens soient prêts à
prendre des risques personnels. Les moyens de rétorsion dont dispose un maire sont multiples et pas imaginaires.

Merci de votre intérêt pour ce blog.