Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 00:35
Forfait en cours de mandat
 
Démission : Tension, pression ou lassitude... plusieurs maires ont jeté l'éponge depuis 2008

 
Abandon en cours de mandat. Depuis leur élection en mars 2008, plusieurs maires du département ont décidé de raccrocher leur écharpe. Mésentente avec leurs colistiers, pressions diverses ou démotivation évidente, les raisons de ne pas aller jusqu'au bout sont multiples. Pas besoin d'être un fin psychologue pour deviner, si on ne s'en doutait déjà, qu'il faut avoir un sacré mental pour être maire. Sous peine de ne pas supporter la charge. Une expérience traumatisante qui a souvent laissé des traces et qu'ils évoquent encore du bout des lèvres. …
 
Au bout de trente ans, j'ai autre chose à faire que de gérer du contentieux

Contrairement à ses deux précédents collègues (Martine Durvaux, ex-maire de Cram-Chaban, et René Cossurel, ex-maire de Vibrac), Bernard Goursaud n'est pas un novice en politique. Maire de Brie-sous-Matha pendant plus de trente ans, l'élu a pourtant fini par jeter l'éponge il y a quelques semaines. Motif ? Une campagne d'opposition virulente que lui mène un conseiller municipal, Pierre Collenot, par blog interposé et procédures administratives. Bernard Goursaud dépeint une situation explosive dans cette petite bourgade de... 200 âmes. « Au bout de trente ans, j'ai autre chose à faire que de gérer du contentieux » Pour l'ancien premier magistrat, la coupe est pleine. « La commune est devenue ingérable à cause d'une ou deux personnes, qui bloquent systématiquement son fonctionnement II ne se passe pas une semaine sans plainte. Au bout de trente ans, j'estime avoir autre chose à faire que de régler du contentieux Mon travail devenait impossible », déclare Bernard Goursaud.
 
Mais si l'élu a raccroché l'écharpe au mois de janvier, il n'a pas tout à fait dit son dernier mot. Resté deuxième adjoint, l'homme est loin d'être démotivé. « Je pourrais très bien envisager de me représenter lors des prochaines élections. Je ne suis pas dégoûté de la politique. Je suis dégoûté par le comportement de certains. Il y a un mois, Bernard Goursaud, maire de Brie-sous-Matha pendant trente ans, annonçait qu'il démissionnait. Je suis pour une opposition intelligente. C'est même plutôt stimulant », déclare l'ancien maire.

Plus d'envie …

NEUF CHANGEMENTS DE TETE Depuis mars 2008, et selon les chiffres de la Préfecture de Charente-Maritime, neuf communes du département ont changé de tête, pour diverses raisons (décès, démission, cumul des mandats) : Brie-sous-Matha, Cram-Chaban, Marignac, Marsais, Thézac, Nuaillé, Pons, Saint-Georges-de-Didonne et Vibrac.


Le blogueur a relevé les 4 définitions du mot Forfait données par le Littré (Livre de Poche, édition 1990, page 726)
  • Forfaire (fors et faire), vn. Faire quelque chose contre le devoir, l'honneur. Forfaire à l'honneur, commettre un acte qui déshonore. Va. Perdre par un forfait. Le roi de France a forfait la protection de l'Empire. (Voltaire)
  • Forfait : (subst. participial de forfaire), sm. Crime énorme commis avec audace.
  • Forfait : (b. lat. forum, prix et factum), sm. Marché par lequel on s'engage à fournir une chose pour un prix déterminé, à perte ou à gain. Traiter, prendre à forfait. Vendre, acheter à forfait, vendre, acheter en bloc, et sans estimation préalable.
  • Forfait, aite, pp. de forfaire. Perdu, pour cause de grand crime. Son fief forfait pour cause de félonie
Le Littré ne propose pas d'autre définition du mot Forfait , placé entre forêt et forfaiteur.

Le poids des mots ...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

13770 10/03/2009 07:50

http://www.cnrtl.fr/definition/forfaitSPORT
A.− Somme que le propriétaire d'un cheval ou un concurrent qui ne participe pas à la compétition prévue doit verser aux organisateurs de l'épreuve. (Ds Lar. 19e-20e, DG, Guérin 1892, Rob., Dub., Lar. Lang. fr.).
B.− Inexécution de l'engagement. Le club parisien lourdement handicapé par suite du forfait de son meilleur représentant, Christian Boussus, fortement grippé (Le Temps, 11 avr. 1933, p. 5 ds A. O. Grubb, Fr. sp. neol., 1937, p. 40).
− Déclarer forfait. Renoncer à participer à une épreuve. (Ds. Lar. Lang. fr. et Lexis).
♦ P. ext. et usuel. Pour ce genre de problème, les criminologues de formation médicale ou psychiatrique déclarent forfait (Traité sociol., 1968, p. 208).


Prononc. et Orth. : Cf. forfait1. Étymol. et Hist. 1829 « indemnité due par le propriétaire d'un cheval ne participant pas à une course où il était engagé » (J. des Haras, IV, 299 ds Bonn., p. 61); 1933 « non participation à une épreuve ou une compétition sportive dans laquelle on était engagé » (Le Temps, loc. cit.). Empr. à l'angl. forfeit (apparenté à forfait1* et 2* par empr. à l'a. fr.) désignant notamment toute amende ou indemnité due pour la rupture d'un contrat, le non respect d'un engagement. Bbg. Quem. DDL t. 6.