Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 10:31
Le 1er août 2008, le journal Sud-Ouest a publié l'article ci-contre, à propos du conseil municipal de Brie-sous-Matha.

Les commentaires du blogueur


Les faits : Dans un compte-rendu de Conseil Municipal diffusé à la presse avant que les conseillers municipaux en aient eu connaissance et l'aient validé, le Maire de Brie me met en cause parce que j'ai dénoncé publiquement l'utilisation qui est faite de carrières situées dans la commune.

Ces carrières, dont deux sont communales et une appartient au Maire, se sont transformées au fil des années en décharges sauvages et sont devenues le réceptacle de produits polluants, vieux pneus, huiles de vidange, amiante-ciment et autres produits indésirables et nocifs. Cette situation n'est pas acceptable et mérite, dans l'intérêt collectif, d'être dénoncée. Comme un Conseiller municipal qui se sent concerné par ce problème, je la dénonce, en me faisant aider par des associations compétentes dans ce domaine.

Le sujet n'est pas nouveau à Brie : le conseil municipal avait, dans le passé, émis plusieurs fois le souhait de voir cette situation cesser, mais ses décisions n'ont jamais été mises en application.

Blocage : qui bloque ? Au dernier conseil municipal, le Maire a utilisé sa majorité pour faire élire une commission d'appels d'offres composée de membres qui lui conviennent. Pourquoi ne procède-t-il pas de la même manière pour les autres commissions ? Le blocage qu'il entretient pour des raisons purement médiatiques n'aurait jamais existé.

Consultation des documents administratifs : Depuis les élections municipales, le Maire m'avait interdit toute consultation des documents publics de la commune. Devant cette situation illégale, destinée à entraver mon action d'élu, j'ai demandé l'intervention de la CADA (commission d'accès aux documents administratifs). Ce recours a permis un retour partiel à la légalité, mes demandes de communication de documents restant à ce jour sans réponse.

Tribunal : Pour être plus complet au sujet de ce feuilleton judiciaire, le Maire, malgré l'avis contraire de son conseil municipal, avait essayé, par voie de référé, de faire fermer ce blog dans lequel je commente la situation de la commune de Brie-sous-Matha. Le tribunal a jugé que la commune n'était pas concernée ; quant à Mr. Goursaud, il a été débouté de toutes ses demandes. Monsieur le Maire préfère - avec l'aide de l'argent public - les débats de prétoire aux débats démocratiques dans sa commune. Dommage.

En prenant en compte les avis de tous, y compris les avis qui sont critiques, et en acceptant les débats qui respectent toutes les opinions, notre commune, dont la situation générale (finances, environnement ...) mérite l'effort de tous, ne pourra que mieux se porter. C'est l'objet de mon engagement.

Une autre réaction publique à cet article du journal Sud-Ouest

Sud-Ouest du 07/08/2008



Partager cet article

Repost 0

commentaires

ALAIN SANCHEZ 14/08/2008 16:11

Bonjour a tous,Putain, a Brie personne ne prend de vacances, il se passe toujours quelques choses.c'est vrai qu'il n'y a que les JO , faut bien que ca bougeAllez Pierre encore un peu de courage pour le 28. il faudra bien que la démocratie l'emporte meme a Brie sous sarkozyCordialementAlain