Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 15:08
BRIE-SOUS-MATHA
Décharges sauvages


Bel exemple de "richesses" d'une décharge sauvage, (photo P G.)


Trois décharges existent sur la commune, dont une à ciel ouvert recelant des produits toxiques. Contraires au Code de l'environnement, ces décharges suscitent déjà un problème de taille.

Pierre GIRARD.

LA première loi sur l'élimination des déchets date de 1975. Depuis octobre 2000, toutes les lois relatives aux déchets et à leur retraitement ont été fondues dans de Code de l'environnement. Depuis le 1-7-2002, seuls les déchets stockés sont les déchets ultimes. Les décharges sauvages - bien commodes pour les habitants qui peuvent y déverser tout et n'importe quoi - doivent être neutralisées et fermées. Tel n'est pas le cas actuellement à Brie-sous-Matha où 3 carrières (2 municipales et 1 privée) se sont transformées en décharges sauvages. Ces trois carrières sont donc concernées et sont repérées géographiquement dans le rapport du Plu (plan local d'urbanisme).
 
Après vérification, l'une est en infraction car elle a été ouverte sans autorisation préfectorale et enfreint le Code de l'urbanisme ; de plus, elle est située dans le périmètre de protection du monument historique de l'église.
 
Pour la 2e, celle de La Rente, il y a infraction au titre du Code de l'urbanisme également, car il n'y a pas d'autorisation d'ouverture de carrière, ni les protections réglementaires qui doivent en interdire l'accès au public. Il s'agit d'un dépôt de déchets industriels banals où l'on peut trouver des pneus, peintures, déchets d'amiante ciment écrasés par les véhicules, déchets de garage automobile, liquides de frein, bidons d'huile de vidange ; le tout quelquefois brûlé à l'air libre avec des pneus puisqu’on y voit encore leur cerclage. Cette parcelle est classée dans le Plu en zone naturelle boisée à protéger et se trouve à proximité de zones agricoles.
 
Quant à la 3e, en voie de devenir, elle aussi une décharge sauvage, elle est située dans un périmètre de protection de captage d'eau où ce type d'activité est interdit.
 
Alerté par un conseiller municipal aux environs du 15 mars 2008, Patrick Picaud, président de l'association "Actions informations écologie" (AIE 17), a adressé au maire, Bernard Goursaud, le 3 avril dernier, une lettre restée sans réponse. Il s'est donc déplacé en personne, mardi 29 avril, pour, consulter le Plu et constater l'état de la décharge de La Rente. Patrick Picaud, mercredi 30 avril, est revenu pour faire visiter les trois décharges à deux représentants de SOS Rivières & environnement.
 
L'affaire de ces décharges sauvages, contraires au Code de l'environnement, ne devrait pas en rester là.
 
Contacté, Bernard Goursaud, le maire de Brie-sous-Matha, n'a pas souhaité répondre à nos questions.
 
Affaire à suivre donc...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Barranger Michèle 11/05/2008 15:03

Nous avons pourtant 2 déchetteries dans notre Canton: Beauvais sur Matha et Matha.Ne faudrait-il pas envisager un ramassage dans les Communes pour les habitants qui n'ont pas de moyen de transport, s'il y en a ?...Et renouveler les informations concernant les dangers environnementaux, irrémédiables, générés par de tels actes, manifestement irresponsables ?...Sans parler des dangers pour la santé de tous...