Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 01:43
Les informations données sur ce blog à propos des impôts locaux à Brie-sous-Matha sont naturellement contestées par ceux à qui elles ne plaisent pas.

Alors, pour en avoir le coeur net, je suis allé chercher de nouveaux chiffres sur le site du Ministère des Finances.

Dans les analyses faites par ce Ministère, la commune de Brie est classée dans la catégorie (ou strate) des communes de moins de 250 habitants. Ce système des strates permet de faire des comparaisons entre des communes comparables par la population. Il serait en effet peu significatif de comparer Brie-sous-Matha à de grandes villes comme Saintes ou La Rochelle.

Comment se situe Brie-sous-Matha dans la strate des communes de France ayant moins de 250 habitants ?

undefined
Une situation vraiment peu intéressante pour les habitants de Brie, qu'ils soient :
  • propriétaires de maisons (foncier bâti)
  • propriétaires de terres agricoles (foncier non bâti)
  • habitants, propriétaires ou non (taxe d'habitation)
  • artisans, exploitants (taxe professionnelle).
Que ce soit taxe par taxe, comme au total, le niveau d'imposition de la commune se révèle ici pratiquement 2 fois plus élevé que celui de la moyenne de toutes les communes de France de moins de 250 habitants.

undefinedQuelle que soit la manière d'examiner cette question, le résultat reste toujours calamiteux pour les Briellois.

Au Ministère des Finances, ils s'acharnent sur notre pauvre commune. Ce n'est vraiment pas gentil, et cela devrait être totalement interdit en période d'élections.

Partager cet article

Repost 0

commentaires