Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • Le blog de Pierre Collenot, citoyen de Brie-sous-Matha
  • : Réflexions d'un citoyen sur sa commune en Charente-Maritime.
  • Contact

Recherche

Citation

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans. (...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

Pierre Mendès-France - La république moderne.


Archives

23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 12:07
INFORMATION DU MAIRE, Bernard GOURSAUD,

AUX HABITANTS DE BRIE-SOUS-MATHA PAR DECISION DU CONSEIL MUNICIPAL.

Suite à une diffusion sur Internet par Monsieur Pierre COLLENOT, concernant la situation financière catastrophique de la commune de Brie-Sous-Matha, j'ai réuni à huit clos en Session Extraordinaire, le Jeudi 17 Janvier 2008, afin d'effectuer une mise au point, puisque l'ensemble du Conseil Municipal était mis en cause.

Après une analyse et interprétation des informations fournies par Monsieur Pierre COLLENOT sur son site Internet, il est donné lecture des chiffres ressortant de la situation comptable, vérifiés dans le dernier trimestre 2007 par la Cour Régionale des Comptes (rapport consultable en Mairie) qui n'a fait aucune remarque et constaté aucune irrégularité.
 
La Commune de Brie-Sous-Matha, après avoir pris en compte les recettes des loyers provenant des locations de logements sociaux (remboursement d'annuité d'emprunt : 6.880 €uros, pour une recette de 9.505 €uros soit plus de 2.525 €uros de recettes supplémentaires).
 
La Commune a comme remboursement d'emprunt annuel régressif, 2008, 2009, 2010, 2011 (donc 4 ans).
 
APRES L'ANNEE 2011, LA COMMUNE N'AURAIT PLUS D'EMPRUNT CE QUI DONNE AU FUR ET A MESURE DES REMBOURSEMENTS, UNE NOUVELLE POSSIBILITE D'EMPRUNTER SANS TOUCHER LA FISCALITE COMMUNALE.
 
Pour information également, depuis 1990, les taux d'imposition de Brie-Sous-Matha, n'ont pas augmenté, soit depuis 18 ans. Les augmentations constatées sur vos feuilles d'impôts locaux sont imputables au Département, à la Région et à la Communauté de Communes.
 
Tout ceci est vérifiable sur vos feuilles d'impôts.
 
Le Conseil Municipal de Brie-Sous-Matha, unanimement et avec force a donc décidé de ne pas polémiquer sur les allégations de Monsieur Pierre COLLENOT et ce, afin de conserver les bonnes relations entre les « BRIELLOIS.»
 
Bien entendu, toute personne désirant davantage de renseignements pourra venir chercher des précisions à la Mairie ou je reste disponible.
 
Pour l'ensemble du Conseil Municipal et unanimement réuni le 17/01/08.
 
Fait à Brie-Sous-Matha, le 21 Janvier 2008.

Le Maire, Bernard GOURSAUD.



Commentaires du bloggeur

commentaire ajouté le 19 février 2008


Au sujet du rapport de la Chambre Régionale des Comptes : voir cette page


Citation : "la situation financière catastrophique de la commune de Brie-Sous-Matha"

Sur ce blog, cette expression n'avait jamais été employée, avant de figurer dans le document ci-dessus.

Une prise de conscience ?

De l'utilité des blogs ...



"
APRES L'ANNEE 2011, LA COMMUNE N'AURAIT PLUS D'EMPRUNT."


les habitants de Brie préfèreraient certainement voir écrit

"APRES L'ANNEE 2011, LA COMMUNE N'AURA PLUS D'EMPRUNT"

Tout en sachant que bien des éléments des comptes de la commune laissent penser que cet objectif ne pourra pas être atteint.
 



"Pour information également, depuis 1990, les taux d'imposition de Brie-Sous-Matha, n'ont pas augmenté, soit depuis 18 ans. Les augmentations constatées sur vos feuilles d'impôts locaux sont imputables au Département, à la Région et à la Communauté de Communes."

Cette information n'est pas contestable, mais pour qu'elle soit comprise dans son intégralité, il faut ajouter que depuis 1990 la commune de Brie-sous-Matha détient le triste record (triste pour le pouvoir d'achat des habitants) des impôts locaux dans le canton de Matha.

Si elle avait de surcroit augmenté ses taux au cours de cette période, elle aurait encore "amélioré" son triste record.
 
Les données sur la situation des impôts locaux à Brie-sous-Matha et la comparaison avec les autres communes du canton sont sur le blog en rubrique "Finances brielloises"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

catherine 29/01/2008 20:31

ET SI AVANT 2014 :Il y avait 5 cheminées qui fument l'hiver sur le futur lotissement communal ?et si .... ce lotissement communal permettait à 5 premières Familles de s'installer sur un terrain à prix modéré pour construire une petite maison digne d'y faire vivre Sa Famille ? .... un toit, un vrai pour tous  avec un carré de jardin pour y planter des légumes, des fleurs,Es-ce un rève ou une utopie ? .... MERCI M. ALBERT JACQUART d'avoir si souvent accompagné  les sans-abris, les exclus de notre société,un toit, n'est-il réservé qu'aux personnes dites "cossues" ?  aux nouveaux habitants de nos campagnes d'anciennes demeures seigneuriales ? (il est vrai que dans une demeure si grande de 3 étages, la taxe d'habitation doit etre élevée ) ?Chaque catégorie de notre société, n'a-t-elle pas le droit d'y vivre dignement ?Un commerce ne peut-il pas voir le jour suite à des installations  de pavillons ?Ne doit-on ouvrir son jardin qu'aux offices de tourisme pour le plaisir des yeux ?Moi, j'en suis encore  à réver de la chanson d'ENRICO,"les gens du nord ont dans le coeur le soleil qu'ils n'ont pas dehors, si leurs maisons sont alignées c'est par souci d'égalité, "Catherine.

Elisabeth Speletta 27/01/2008 19:10

Bonjour, J’ai pris connaissance de ce « blog citoyen », qui me paraissait une bonne initiative pour une si petite commune, mais quelle déception de découvrir un « blog partisan » qui entame une polémique stérile autour de questions importantes, certes mais exposées sans véritable analyse et dans un but obscur.Je souhaite apporter ma modeste contribution, sous forme de témoignage.Je connais Brie sous Matha pour y avoir vécu toute petite et y revenir régulièrement pour les vacances. Mes parents s’y sont installés depuis leur retraite, et c’est toujours avec plaisir que je retrouve cette commune si dynamique.J’ai connu le déclin démographique de Brie sous Matha, le vieillissement de la population, l’absence de jeunes et d’enfants qui a entraîné la fermeture de l’école et semblait assurer la mort lente de cette petite commune rurale comme beaucoup d’autres dans ce cas.Puis, contre toute attente, dans un sursaut, que je ne peux m’empêcher d’attribuer au dynamisme de la municipalité, Brie sous Matha a su attirer ou conserver des jeunes. J’ai de nouveau vu des enfants dans le village, ce sont devenu de jeunes adultes qui sont restés, d’autres sont arrivés.La construction de la salle polyvalente, la transformation de l’école en gîtes communaux, ont certainement contribué au renouveau du village, et beaucoup de mes amis originaires de tous horizons et toutes régions de France sont admiratifs devant une telle vitalité.Alors, les investissements pour rester une commune vivante ont certainement eu un retentissement sur la fiscalité de la commune…….Mais en 1990, personne ne s’est insurgé contre. Et depuis, le poids de la fiscalité communale n’a pas augmenté.Lorsque vous avez décidé de vous installer à Brie, je suppose que vous vous êtes renseigné sur le montant des impôts, aussi bien pour votre taxe d’habitation qu’en ce qui concerne la taxe foncière : ces éléments n’ont pas alors été dissuasifs, je ne vois pas pourquoi ils le seraient plus pour de nouveaux arrivants.Vous êtes très actif dans la commune, et j’apprécie votre site sur Brie, très complet et très documenté. Lorsque vous avez créé ce site, vous avez eu accès à toutes les archives et de nombreux briellois vous ont parlé de leur village en toute confiance. C’est pourquoi, je ne comprends pas la polémique  que vous avez engagée en laissant entendre que la municipalité cache tant de choses inavouables à ces pauvres briellois écrasés sous une fiscalité insupportable !!!!!!Je ne vis pas à Brie, et je n’assiste donc pas aux séances publiques du conseil municipal, mon analyse sur l’endettement contracté en 1990 n’est alors peut-être pas juste. Je souhaiterais donc lire votre interprétation sur ce fait car, je ne doute pas qu’en tant que citoyen d’une commune où il fait si bon vivre, vous avez assisté aux séances du conseil municipal portant sur le budget de la commune et les aménagements programmés. Cordialement Elisabeth Speletta

Pierre Collenot 29/01/2008 14:05

Bonjour ElisabethMerci pour votre message.Je comprends et partage votre attachement à BrieJ'y suis également attaché, et je pense l'avoir démontré à de nombreuses reprises depuis que j'y réside, et vous le mentionnez.  Entre le "tout va bien, nos impôts sont stables depuis 1990" et le "tout va mal" que vous dites lire sur ce blog, il y a certes une différence. Je pense que la vérité, si elle existe, est dans la prise en compte de la réalité dans son ensemble.   C'est  pour que cette réalité soit connue de tous que j'ai mis en ligne la situation financière de la commune.  En ce qui concerne le choix que font de nouveaux habitants de venir s'installer à Brie, vous avez raison de dire que la situation des impôts locaux peut être connue au moment de faire ce choix, puisque les taux sont disponibles sur internet. En revanche, même avec une très bonne boule de cristal, comment faire pour deviner que dans les 6 années qui vont suivre votre installation, l'endettement de la commune va doubler, et faire perdre tout espoir de voir la pression fiscale diminuer ? (l'endettement par habitant à Brie est passé de 889 euros en 2001 à 1643 euros en 2006).  Pour conclure, je voudrais terminer ce message par une projection dans l'avenir, totalement imaginaire : Brie en janvier 2014 Le lotissement communal a été créé. La commune a augmenté sa population de 50 habitants. 90% d'entre eux sont des néo-ruraux, et ils n'ont pas d'attaches familiales à Brie.Tiens, il y a 5 blogs rédigés par des nouveaux habitants !Cordialement.

CATHERINE 25/01/2008 10:56

Excusez moi, chers lecteurs de venir encore  parler sur ce blog, je viens de recvoir un message personnel de M  Pierre COLLENOT,, en voici le contenu :JE DOIS RETIRER DU BLOG LE FAIT DE CITER MES Parents " cela ne regarde pas les internautes"1) jedois réécrire mon commentaire :comme s'il s'agissait d'un nouveau commentaire, en y retirant ce qui concerne ma Famille,2) je dois lui adresser par messagerie normale (pas sur le blog) un message disant que je lui donne mon autorisation pour qu'il retire du blog mon premier commentaire,3)lorsque ces 2 conditions seront remplies il éffacera mon premier commentaire car il est le seul à pouvoir l'éffacer, moi je n'en ai pas la possibilité. (je vous recopie mots à mots le mail de M.Pierre COLLENOT.Mes remarques :OVER-BLOG a ouvert à M. COLLENOT un espace,j'y suis allée : Pierre COLLENOT : statut non précisé,Centres  d'interets : ce bolggeur n'a pas encore renseigné ses centres d'intérets.Bog : briellois ( le blog de Pierre COLLENOT, citoyen de Brie-Sous-   Matha Blog politique créé le 7.01.08."réflexions d'un citoyen sur sa commune en charente-maritime".nos tags : ce bloggeur n'a pas encore renseigné sur ses tags.MES COMMUNAUTES : POLITIQUE  LOCALE.Sur ce blog de politique locale il me me semble pas déplaçé de parler de mes Parents , sachant que mon Père, YVES OLIVRE  A a été Maire, puis conseiller géral du canton  de matha.Sommes -nous sur ce blog à la veille de l'enferment médiatique de M. COLLENOT , pourtant si je reprend la page du 8.01.08 de présentation de son blog :"un blog c'est un espace anti-langue de bois, c'est un lieu d'échanges  : réagissez au contenu des pages, donnez votre avis, n'hésitez pas à poser des questions, nous y gagenrons tous"Alors je suis surprise de la réaction de ce bloggeur,heureusement en Françe nous avons la liberté d'expression, D'ailleurs,(tenez bon INGRID BETTANCOURT, tous les jours je pense à vous),Alors ne vous en déplaise M. COLLENOT, je ne répondrai pas personnellement  sur votre boite internet, et par respect à toutes celles et ceux qui ne peuvent pas s'exprimer dans le monde, je n'enléverai aucun mot, aucune ligne de mon message du 24.01.08, si vous le souhaitez, j'assumerai personnellement les conséquences de mes paroles.Mais, Amis lecteurs, je n'ai pas de chance pour m'exprimer  sur ce blog,  je n'ai pas la possibilité de parler de la carrière politique de mon Père et surtout pas de la candidature aux municipales et cantonales de mon Mari ! alors ..... il ne me reste plus qu'a aller travailler ma vigne, minçe il fait froid ce matin, je vais mettre mon bonnet !-Cathrerine OLIVRE épouse de Bernard GOURSAUD, M

CATHERINE 24/01/2008 11:42

Veuillez m'excuser, Amis lecteurs , je viens moi aussi  de faire quelques fautes, pardon Maman, et puis, à la télévision, Ségolène ROYAL, notre présidente de Région, en parlant de ses Amis politiques, nous a bien dit : pardonnez leur,  ils ne savent pas ce  qu'ils disent, (citation), Catherine OLIVRE épouse GOURSAUD Bernard;

CATHERINE 24/01/2008 10:47

Merci,Pierre collenot, d'avoir cité M.Pierre MENDES-FRANCE, la Républiqe Moderne.Vous faites cette citation, le 23 janvier 08, le jour de l'anniversaire de ma mère, Madeleine OLIVRE, ancienne institurice au village de brie, qui nous a appris l'éducation civique au sein de la grande classe unique de notre village.Simplement, je souhaite rappeler la dernière phrase de la citation " il n'y a pas de démocratie si le peuple n'est pas composé de véritables citoyens , agissant en tant que tels".Vous, le bloggeur attitré du dénigrement de votre commune, que vous habitez depuis juste 5 ans et demi, je pense que vous devriez vous poser des questions sur le respect et la tolérance de vos concityens, par vos commentaires, vous n'en faites vraiment pas la preuve sur ce blog, allant meme jusqu'à mettre en cause l'Adminitration fiscale !Je ne pensais pas avoir à citer mon Père, YVES OLIVRE, qui a consacré toute sa vie d'homme intègre et tolérant au sein de son parti politique.Il y a 2 ans déja, lors de ses obsèques, de nombreux Amis lui ont rendu un vibrant hommage mérité.J'entends encore ce jour, les paroles de M. X AXIER DE ROUX, qui ne partageait pourtant pas  ses convictions plotiques :"YVES OLIVRE   EN POLITIQUE N'AVAIT PAS D'ENNEMIS, IL N'AVAIT QUE DES AMIS"C'est  peut-etre sur cette phrase, par rapport à vos commentaires sur ce blog, que vous devriez méditer, vous l'internaute destructeur et manipulateur d'informations (sigles mis puis enlevés  sur ce blog).  UN BLOG FAIT PENDANT LA CAMPAGNE DES LEGISLATIVES SUR M. XAVIER DE ROUX également dans le meme syle que celui-çi a circulé par vos soins, bizarre celui-çi, vous ne me l'avez pas adressé sur mon adresse e-mail, alors que j'ai eu la primeur de recevoir, le 8.01.08,  de votre part, le nouveau blog sur la Commune de Brie,Alors, les élections  cantonales approchent, vous recommencez un nouveau blog, peut-etre en percevez-vous des droits d'auteur ?,Si c'est le cas, les revercerez-vous  à votre commune en manque d'argent ?, peut-etre aux associations de la Commune, il yen a beaucoup, ou pour la rénovation de l'Eglise ?, (il y a tant à faire  pour le bien des autres),En bref, quels sont vos motifs AUJOUR'HUI ?Vous poussant à dénigrer le Conseil Municipal, Le  Maire, les Habitants de Brie ?Pour ma part, habitante de Brie depuis 54 ans, étant tombée plusieurs fois dans la fontaine comme beaucoup d'Enfants du village !Je pense que chacune et chacun d'entre nous jugeront votre état d'esprit à travers vos commentaires, rien ne vous empèche de vous présenter devant les électrices et électeurs de votre village, vous semblez démontrer à travers vos lignes d'une certaine frustation, il me semble, vous pourriez alors tester votre crédibilité devant les urnes ?,Es-ce la candidature du Maire de Brie, Bernard GOURSAUD, au élections cantonales  qui vous dérange à ce point ou à travers vos commentaires le PARTI SOCIALISTE dont vous etes membre actif ?(1er commentaire de félicitations, M. Jean-Pierre GARNIER, responsable du P.S. de la section de Matha)Cette question revient souvent en ce moment  dans notre canton, je n'en ai pas la réponse, peut-etre pourrez vous me la donner, ce serait franc,Ce serait alors bien dans le respect, la tolérance ?ALORS ! COURAGE  ! (il en faut parfois , autre que virtuel ,courage, AUX URNES CITOYEN COLLENOT !Catherine OLIVRE, épouse  de Bernard GOURSAUD.